Qui signe le bail de location ? Colocation, couple, garant, indivision

Notre module automatique de bail de location vous permet de rédiger et signer en ligne le bail d’habitation à titre de résidence principale.

Au moment de la signature se pose la question de savoir qui signe le bail; lorsque le contrat de location est conclu entre un seul bailleur personne physique et un seul locataire personne physique la question est simple, elle devient plus complexe en cas de pluralités de signataires.

Tableau de synthèse

Propriétaires Locataires Garants
Personnes mariés (quelque soit le régime) Un des deux obligatoires, deuxième optionnel Un des deux obligatoires, deuxième recommandé Optionnel pour le garant, inutile pour le conjoint car non solidaire
Personnes pacsés Propriétaire du bien seulement, deuxième nécessaire si convention spécifique Un des deux obligatoires, deuxième recommandé Optionnel pour le garant, inutile pour le conjoint car non solidaire
Personnes en concubinage Propriétaire du bien seulement Tous les titulaires du bail Optionnel pour le garant
Colocataires non concubins Tous les titulaires du bail
Indivision Tous les propriétaires sauf mandat donné à l’un des propriétaires
SCI Tous les propriétaires sauf pouvoir spécifique lié aux statuts

Propriétaires

Propriétaires mariés

La règle générale est que la signature d’un seul propriétaire suffit quelque soit le régime matrimonial.

Si le bien est dans la communauté, l’article 1425 du Code Civil et la jurisprudence confirment que l’un des époux a la possibilité de conclure un bail sur sa seule signature pour un local d’habitation :

Les époux ne peuvent, l’un sans l’autre, donner à bail un fonds rural ou un immeuble à usage commercial, industriel ou artisanal dépendant de la communauté. Les autres baux sur les biens communs peuvent être passés par un seul conjoint et sont soumis aux règles prévues pour les baux passés par l’usufruitier.

Si le bien n’est pas dans la communauté (que ce soit en séparation de biens ou en réduit aux acquets), la signature du propriétaire du bien suffit naturellement.

Propriétaires pacsés

Depuis le 1er janvier 2007, les biens acquis par un propriétaire pacsé sont soumis au régime de la séparation de biens, sauf convention de Pacs contraire ou achat en indivision.

C’est donc bien au seul propriétaire du logement de signer le bail.

Propriétaires en indivision

Lorsque le bien est détenu en indivision, il doit théoriquement être signé par tous les propriétaires quelque soit leur part, sauf pouvoir donné à l’un des propriétaires.

Le pouvoir peut être permanent et déléguer la gestion et la signature des baux à un propriétaire.

Il peut aussi être temporaire et ne concerner que la signature d’un bail; nous vous recommandons dans ce cas d’annexer le projet de bail au pouvoir ou a minima d’indiquer les éléments principaux (locataire, loyer, date d’effet, etc.).

Propriétaires en société

Quelque soit le type de société bailleresse (le plus souvent SCI), le pouvoir de signature d’un bail est défini par les statuts.

Il s’agit souvent du gérant ou du président, mais un non-mandataire peut avoir le pouvoir de signature s’il détient un mandat spécifique.

Signez un bail de location conforme
signature électronique à distance

Bail de location Smartloc

Locataires

Locataires mariés

Quelque soit le régime matrimonial les époux sont co-titulaires du bail même s’il n’a été signé que par l’un des deux.

En théorie une seule signature est nécessaire, mais en pratique nous recommandons de faire signer les deux époux car cette co-titularité naturelle peut être rompue par un jugement de divorce.

Locataires pacsés

De la même manière qu’un couple marié, les partenaires pacsés sont co-titulaires du bail depuis la loi ALUR de mars 2014 qui modifie l’article 1751 du Code Civil :

Le droit au bail du local, sans caractère professionnel ou commercial, qui sert effectivement à l’habitation de deux époux, quel que soit leur régime matrimonial et nonobstant toute convention contraire et même si le bail a été conclu avant le mariage, ou de deux partenaires liés par un pacte civil de solidarité, dès lors que les partenaires en font la demande conjointement, est réputé appartenir à l’un et à l’autre des époux ou partenaires liés par un pacte civil de solidarité. […].

La subtilité est que les partenaires doivent en faire la demande contrairement à un couple marié, nous vous recommandons donc de faire signer les deux pour que la demande soit validée directement par la signature du bail.

Colocataires

Qu’ils soient concubins ou non, les occupants d’un logement non mariés ou non pacsés doivent figurer et signer le bail pour être titulaires.

Nous vous recommandons par ailleurs d’insérer une clause de solidarité au bail pour acter de leurs responsabilités communes.

Garants

La règle générale est que le garant doit recevoir une copie du bail. Il n’est donc pas nécessaire de le faire signer, mais par simplicité il lui est souvent demandé de signer le bail pour acter qu’il l’a bien reçu.

L’engagement d’un garant ne s’étend pas à son concubin, son partenaire de PACS ou son époux, il est donc nécessaire de faire signer deux actes de caution si vous souhaitez par exemple avoir les deux parents d’un étudiant en caution (et pouvoir avoir leurs deux revenus en garantie le cas échéant).

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

8 commentaires sur “Qui signe le bail de location ? Colocation, couple, garant, indivision

  1. Une question: en cas de location a un couple non marié, est il préférable d’ établir le bail au nom de Mr et Madame ou seulement a un des deux?
    Et en cas de séparation du couple que ce passe t’il?

    • Même si une seule signature est nécessaire nous recommandons de faire signer les 2 car justement en cas de divorce la co-titularité naturelle du mariage s’arrête.

  2. Bonjour. Ma nièce etait en colocation avec un de ses amis jusqu en fevrier 2018. Je m etais portée garant par erreur pour cet ami. Ce dernier m avait assuré qu il trouverait un autre garant à l entrée du nouveau colocataire. La semaine derniere, la régie m appelle pour 3 mois d impayés.
    Voici mes questions. Si vous pouviez m aider. Je n ai jamais rempli les documents legaux generalement a signer en tant que garant et ma niece n a jamais remi le bail signé à la regie. La régie a-t-elle donc le droit de me contacter pour regler ces 3 mois impayés de ce jeune avec qui je n ai aucun lien? Et dois-je envoyer un courrier à la regie dans ce sens? Et quelle loi utilisée dans mon courrier?
    Avec la mère de ma niece, nous avions été contactées l annee derniere et avons payé 800eur de loyer impayé. La regie avait elle le droit et pouvons nous demander un remboursement?
    Merci pour votre aide

  3. Bonjour

    Nous sommes mariés sous le régime de la communauté légale réduite aux acquêts. Sommes-nous quand même cotitulaire dans notre location ?

    Dans l’attente de votre réponse
    Jean

  4. Bonjour, à la signature du bail nous étions co-locataires et mes parents se sont portés garants. Nous nous sommes mariés et nous venons de divorcer. Mr a gardé le logement, et je viens de demander la désolidarisation du bail. Qu’en est il pour l’engagement de caution de mes parents svp? Sont-ils engagés jusqu’à la fin du bail ou de sa période de renouvellement? Merci beaucoup pour votre réponse. Cordialement, Véronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles dans la même catégorie

La location meublée à titre de résidence principale est régie par la loi de 89 qui définit la liste des charges récupérables par défaut auprès du locataire. Dans cette liste figure les dépenses classiques (eau froide, salaires du gardien, chauffage collectif le cas échéant) qui vont être répercutées via la provision pour charges ou via […]

Synthèse de l’article : De plus en plus de gens travaillent à domicile à partir de leur logement dans le cadre de leur activité professionnelle. Auto-entrepreneur, indépendants, start-ups, free-lance, quel que soit le statut choisi pour l’exercice de l’activité, il existe certaines règles à respecter selon la taille de l’agglomération, le lieu et la nature […]

Synthèse de l’article : le paiement du loyer par le locataire à son bailleur est la contrepartie en échange de laquelle le locataire peut jouir des lieux. Néanmoins, dans certains cas, la loi offre la possibilité au locataire de s’opposer au paiement du loyer (partiellement ou dans son intégralité) à travers deux moyens : l’exception […]

Location à un étudiant, location au mois, à la semaine, location bailleur personne morale, bail à durée définie…. il est parfois difficile de s’y retrouver entre toutes les options possibles. Smartloc vous aide à comprendre et choisir la bonne durée pour votre que vous pouvez réaliser en ligne sur notre contrat de location en ligne. […]