Peut-on demander un chèque de réservation pour une location ?

La réponse à cette question est assez simple : non vous ne pouvez pas demander de chèque de réservation à un locataire pour une location vide ou meublée en résidence principale car :

  1. c’est illégal : la loi précise la liste exhaustive des documents qui peuvent être demandés au locataire avant une signature de bail, le chèque de réservation n’en fait pas partie.
  2. c’est dangereux pour le locataire : l’immense majorité des arnaques à la location consiste à demander des chèques de réservation sur des fausses annonces ou après de fausses visites.
  3. c’est inutile : il est possible d’utiliser un moyen légal simple en demandant un dépôt de garantie après avoir signé un bail de location en avance.

Nous détaillons dans une fiche complète cette solution du bail signé en avance avec paiement du dépôt de garantie à la signature.

Si vous êtes locataire soyez prudent même avec cette solution légale; n’acceptez qu’une fois les visites effectuées et demandez éventuellement au propriétaire une preuve de propriété, par exemple un avis de taxe foncière ou un relevé de charges de copropriété. Il existe en effet des arnaques où un inconnu fait visiter un appartement Airbnb comme s’il était le propriétaire et encaisse plusieurs chèques de dépôt de garantie après avoir signé des faux contrats de location.

Il sera facile de lui expliquer que vous prenez vos précautions car les arnaques sur internet sont très nombreuses, fournir un avis de taxe foncière avant de percevoir un chèque d’un ou deux mois de loyer avant l’entrée dans les lieux ne devrait pas être un problème.

Gérez votre location sans agence
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

Autres articles dans la même catégorie

La liste des communes soumises à l’encadrement des loyers s’allonge (voir notre liste à jour), et pour chaque bailleur dans ces communes le complément de loyer peut être la solution pour sortir de l’encadrement des loyers. Pour rappel, un loyer de référence majoré est défini pour votre quartier, le nombre de pièces du logement, l’année […]

Le bail type est entré en vigueur le 1er août 2015 et s’applique à toutes les locations vides ou meublées à titre de résidence principale. En plus du formalisme du nouveau bail, une notice d’information relative aux droits et obligations des locataires et des bailleurs doit être annexée. Nous l’ajoutons automatiquement au bail de location […]

En location vide ou en location, les charges récupérables auprès du locataire dans le cadre d’une provision ou d’un forfait (voir notre fiche pratique pour savoir quel type de charges choisir) sont exhaustivement listées dans le décret 87-713 du 26 août 1987 que vous trouverez au lien suivant : Démarrer un nouveau bail de location […]

Comme vous le savez peut-être, la loi ALUR a imposé une liste minimum de meubles pour que votre location soit considérée comme « meublée ». Pour graver dans le marbre la présence de ces meubles, vous devez réaliser un inventaire des meubles, séparé du bail de location et de l’état des lieux. Remplir le bail avec toutes […]