Clause de solidarité : exemple pour bail de location

Lorsque vous remplissez votre modèle de bail vous pouvez insérer de nombreuses clauses, dont la clause de solidarité si vous louez à des colocataires qui ne sont ni mariés ni pacsés (dans ces deux cas les colocataires sont solidaires même en l’absence de clause).

Vous trouverez ci-dessous un exemple de clause de solidarité qui est proposée en version complète sur notre module de bail numérique

Dans la suite de l’article nous allons vous expliquer le fonctionnement (complexe) de la solidarité entre locataires et les astuces pour protéger vos intérêts.

En cas de pluralité de locataires, ces derniers reconnaissent être solidaires et indivis pour l’exécution de leurs obligations et notamment, sans que cette liste soit exhaustive, concernant le paiement du loyer, des charges et réparations locatives, d’éventuelles indemnités d’occupation ou de travaux de remise en état une fois le bail résilié. Lorsqu’un des colocataires donne congé, cette solidarité cesse lorsqu’un nouveau colocataire le remplace ou, à défaut de remplaçant, au bout de six mois après la fin du délai de préavis du congé. Par ailleurs, l’engagement de la personne qui s’est portée […].L’acte de cautionnement indique à cet effet le colocataire pour lequel la personne se porte caution.
Voir la clause complète sur notre bail en ligne

Intérêt de la clause de solidarité

Cette clause de solidarité va permettre au bailleur de se retourner vers n’importe lequel des colocataires pour le paiement de la totalité des loyers et des charges dus par tous les colocataires présents dans l’appartement. Cette solidarité perdure même après le départ d’un des colocataires, et ce jusqu’à l’entrée d’un nouveau colocataire ou dans la limite de 6 mois après le congé délivré par le locataire ayant quitté le logement.

Clause obligatoire pour la garantie loyer impayé

Si vous louez à plusieurs personnes il est primordial d’insérer une clause de solidarité si vous souhaitez prendre une garantie loyer impayé.

Cette clause permet en effet d’augmenter les chances de récupérer les loyers impayés et les assureurs refuseront donc de couvrir une location non solidaire.

Exemple de clause de solidarité

Vous pouvez remplir et faire signer votre bail de location en ligne, grâce à notre outil automatique disponible ici; nous vous proposons notamment des suggestions pour la rédaction des clauses qui nous semblent nécessaires, dont la clause de solidarité que voici :

En cas de pluralité de locataires, ces derniers reconnaissent être solidaires et indivis pour l’exécution de leurs obligations et notamment, sans que cette liste soit exhaustive, concernant le paiement du loyer, des charges et réparations locatives, d’éventuelles indemnités d’occupation ou de travaux de remise en état une fois le bail résilié. Lorsqu’un des colocataires donne congé, cette solidarité cesse lorsqu’un nouveau colocataire le remplace ou, à défaut de remplaçant, au bout de six mois après la fin du délai de préavis du congé. Par ailleurs, l’engagement de la personne qui s’est portée […].L’acte de cautionnement indique à cet effet le colocataire pour lequel la personne se porte caution.
Voir la clause complète sur notre bail en ligne

En lisant cette clause vous remarquez deux points importants :

  • la solidarité s’éteint 6 mois après le congé d’un des colocataires
  • l’acte de caution doit désigner le colocataire dont le départ éteint le cautionnement
bail numérique

Rédigez votre bail en ligne
avec clauses & annexes conformes

Bail de location Smartloc

Une solidarité affaiblie par la loi ALUR

Le premier point est problématique et ne va pas inciter les bailleurs à louer à des colocataires, puisque ce dernier peut se retrouver au fil des départs avec un nombre réduit de colocataires non solvables. Les assurances loyer impayé prennent notamment la liberté de cesser la garantie en cas de départ d’un des colocataires. Pour comprendre en détail le problème consultez notre fiche sur le départ d’un colocataire.

Assurance loyer impayé pour colocation

L’assurance loyer impayé que nous proposons sur Smartloc prend en charge ce risque et se poursuit même si les colocataires s’en vont au fil de l’eau.

Voir notre article sur l’assurance loyer impayé d’une colocation

Le deuxième point est également piégeux, il est absolument primordial de faire signer un acte de caution par colocataire, et ce même s’il s’agit du même garant pour chaque colocataire (nous avons créé un module de création spécifique d’actes de caution sur notre module de création de contrat de location qui vous permet de vous y retrouver facilement).

Il est enfin nécessaire de préciser que la solidarité se poursuit une fois le bail résilié, notamment pour permettre d’activer la clause sur des travaux de remise en état ou des indemnités d’occupation demandés une fois le bail résilié (par départ des locataires dans le premier cas, judiciairement dans le deuxième cas).

La jurisprudence ci-contre rappelle bien que ce détail est important puisque dans le cadre d’une procédure d’expulsion, le locataire peut rester plusieurs mois avec un bail résilié dans l’attente de son expulsion, redevable alors non plus de loyers mais d’indemnités d’occupation.

Solidarité des couples mariés ou pacsés

Concernant le cas particulier des couples, vous n’êtes pas obligé d’indiquer une clause de solidarité pour un couple marié ou pacsé.

Néanmoins nous vous recommandons de l’ajouter et de faire signer les deux conjoints; vous serez ainsi protégé en cas de séparation et de rupture de la solidarité implicite induite par le divorce des locataires ou la rupture du Pacs. La clause reste primordiale en cas de concubinage qui s’apparente de facto à une colocation.

Sachez enfin que cette clause de solidarité perdure même au renouvellement tacite du bail (le législateur n’a pas encore heureusement touché à cette disposition!).

Gérez votre location sans agence
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

Commentaires sur “Clause de solidarité : exemple pour bail de location

  1. GALAN le a posté:

    Bonjour

    Je me permets de vous demander un renseignement
    nous sommes colocataires (2 amis un homme et une femme) et nous avons pris un logement à nos deux noms et sur le bail il est noté :
    colocataires solidaires et indivis.
    est ce que cela prouve qu’on est bien locataire ou cela porte à confusion et pense qu’on est en concubinage
    merci de votre réponse
    Cordialement
    Véronique GALAN

Autres articles dans la même catégorie

La liste des communes soumises à l’encadrement des loyers s’allonge (voir notre liste à jour), et pour chaque bailleur dans ces communes le complément de loyer peut être la solution pour sortir de l’encadrement des loyers. Pour rappel, un loyer de référence majoré est défini pour votre quartier, le nombre de pièces du logement, l’année […]

Le bail type est entré en vigueur le 1er août 2015 et s’applique à toutes les locations vides ou meublées à titre de résidence principale. En plus du formalisme du nouveau bail, une notice d’information relative aux droits et obligations des locataires et des bailleurs doit être annexée. Nous l’ajoutons automatiquement au bail de location […]

En location vide ou en location, les charges récupérables auprès du locataire dans le cadre d’une provision ou d’un forfait (voir notre fiche pratique pour savoir quel type de charges choisir) sont exhaustivement listées dans le décret 87-713 du 26 août 1987 que vous trouverez au lien suivant : Démarrer un nouveau bail de location […]

Comme vous le savez peut-être, la loi ALUR a imposé une liste minimum de meubles pour que votre location soit considérée comme « meublée ». Pour graver dans le marbre la présence de ces meubles, vous devez réaliser un inventaire des meubles, séparé du bail de location et de l’état des lieux. Remplir le bail avec toutes […]