Mathieu Chantalat 14 avril 2018 Bail > Clauses

Clause de caution solidaire (garant)

Vous venez de trouver un locataire et vous lui demandez un garant, qui se portera caution pour lui en cas de défaillance.

Via notre outil de rédaction automatique du bail de location, nous vous mettons à disposition en annexe un modèle d’acte de caution solidaire à faire remplir par le garant, mais également une clause type à insérer dans le bail. La voici :

L’exécution du présent bail est garantie par xxx, demeurant xxx en qualité de caution solidaire. La caution renonce donc aux bénéfices de discussion et de division pour les obligations du locataire résultant de la siganture du présent bail.

Rédiger un bail conforme
acte de caution et clause inclus

Bail de location Smartloc

Une clause facultative en théorie

Théoriquement cette clause n’est pas nécessaire, l’acte de caution solidaire se suffit à lui-même. De la même manière le garant n’est pas obligé de signer le bail, mais simplement d’en recevoir une copie. Néanmoins l’usage veut que cette clause soit ajoutée pour renforcer le dossier de preuves en cas de contestation du garant une fois le cautionnement activé.

Elle pourra également servir pour annuler le bail si finalement vous n’arrivez pas à récupérer les actes de caution; il sera en effet plus facile de prouver que le cautionnement était prévu et donc indispensable à la prise d’effet du bail.

C’est en effet un point à ne pas négliger : l’acte de cautionnement a surtout un effet psychologique, il permet d’avoir un tiers dans le contentieux qui fait pression sur le locataire afin de régulariser sa situation. Rien ne vous garantira que le garant puisse ou veuille payer en pratique, et il arrive de devoir poursuivre à la fois le locataire et le garant.

Si vous souhaitez avoir la certitude de récupérer vos fonds, nous vous recommandons de choisir la garantie loyer impayé illimité que nous proposons sur Smartloc.

Pour en savoir plus sur la caution solidaire

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles dans la même catégorie

La location meublée à titre de résidence principale est régie par la loi de 89 qui définit la liste des charges récupérables par défaut auprès du locataire. Dans cette liste figure les dépenses classiques (eau froide, salaires du gardien, chauffage collectif le cas échéant) qui vont être répercutées via la provision pour charges ou via […]

Synthèse de l’article : De plus en plus de gens travaillent à domicile à partir de leur logement dans le cadre de leur activité professionnelle. Auto-entrepreneur, indépendants, start-ups, free-lance, quel que soit le statut choisi pour l’exercice de l’activité, il existe certaines règles à respecter selon la taille de l’agglomération, le lieu et la nature […]

Synthèse de l’article : le paiement du loyer par le locataire à son bailleur est la contrepartie en échange de laquelle le locataire peut jouir des lieux. Néanmoins, dans certains cas, la loi offre la possibilité au locataire de s’opposer au paiement du loyer (partiellement ou dans son intégralité) à travers deux moyens : l’exception […]

Location à un étudiant, location au mois, à la semaine, location bailleur personne morale, bail à durée définie…. il est parfois difficile de s’y retrouver entre toutes les options possibles. Smartloc vous aide à comprendre et choisir la bonne durée pour votre que vous pouvez réaliser en ligne sur notre contrat de location en ligne. […]