Remplissez un bail conforme
Conforme loi ALUR / Annexes fournies

Démarrer votre bail de location

Rechercher un sujet

Mathieu Chantalat 20 octobre 2016 Bail > Clauses

Franchise ou réduction de loyer pour travaux du locataire

Lors de la visite précédant la signature du bail, le locataire peut vous proposer (ou vous pouvez lui demander) de réaliser des travaux de rafraîchissement en échange d’une réduction de loyer temporaire, ou plus simplement d’une franchise.

Comme nous allons le voir il est nécessaire de prévoir une clause explicite pour bien cadrer cet engagement qui peut être source de conflits.

Vous pouvez bénéficier d’une clause prête à l’emploi sur notre module de création de contrat de location, avec d’autres clauses obligatoires automatiquement proposées.

Quels travaux donnent lieu à une franchise ?

Il ne peut s’agir que de travaux d’embellissement, le locataire ne pouvant être responsable de la mise aux normes ou de la remise en état d’un bien en location. En pratique il s’agit souvent de travaux de peinture ou de changement du sol d’une ou plusieurs pièces.

Il est primordial d’indiquer dans le bail le détail des travaux que le locataire s’engage à réaliser. N’hésitez pas à rentrer dans le détail en précisant la couleur et le type de peinture (voire même la marque), le nombre de couches, le détail des endroits à reprendre; idem pour le sol.

peinture

Quelles contreparties pour le locataire ?

Pour compenser les travaux faits par le locataire il est d’usage de le dédommager pécuniairement en prévoyant soit

  • Une réduction de loyer de X euros par mois pendant X semaines ou mois
  • Ou une franchise totale de loyer pendant X semaines ou mois

C’est au choix des parties mais nous vous recommandons la franchise complète par souci de simplicité et de commodité pour le locataire qui ne pourra souvent pas habiter dans le bien le temps des travaux.

Un état des lieux après travaux

Vous devez enfin prévoir au bail un état des lieux de fin de travaux : il s’agit d’un état des lieux classique mais allégé car ne concernant que les seuls travaux réalisés par le locataire. Vous pouvez indiquer une date limite pour cet état des lieux, avant lequel le locataire s’engage à réaliser les travaux mentionnés. Lors de l’état des lieux vous pourrez vérifier que le locataire a bien réalisé les travaux dans les conditions mentionnées.

N’hésitez pas à réaliser des photos avant travaux lors de l’état des lieux initial (que vous devez quoi qu’il arrive réaliser) et après les travaux. Cela vous permettra éventuellement de justifier d’un désaccord avec le locataire.

Dernier point si la franchise de loyer est de plusieurs mois, accordée en contrepartie de travaux conséquents, vous pouvez prévoir une clause explicite de dédommagement du locataire en cas de départ anticipé. Il sera nécessaire pour cela de chiffrer une enveloppe globale de travaux, et de rembourser le locataire au prorata des travaux réalisés (par souci de simplicité nous vous conseillons de considérer qu’ils correspondent au montant de la franchise accordée, et de prévoir un remboursement partiel ou total de la franchise restante au départ du locataire).

Nos équipes vous proposent une clause type et une assistance à la rédaction sur notre module de création automatique du contrat de location.

Autres articles dans la même catégorie

De nombreux bailleurs nous sollicitent car ils souhaitent louer une chambre dans leur résidence principale, ou plus simplement plusieurs chambres de manière séparée dans une maison ou un grand appartement. Ce type de location ne diffère en fait pas vraiment de la location ou de la colocation traditionnelle et vous allez pouvoir en pratique utiliser […]

A l’heure où nous parlons, le projet de Loi Logement est au stade de l’avant-projet, avec une première mouture en discussion de consensus au Sénat. L’avant projet complet est disponible ici : lien vers l’avant-projet Loi Logement. Le chapitre 5 intitulé « Digitalisation du secteur du logement » nous intéresse particulièrement pour son article 53 « Création du […]

Le dépôt de garantie (à ne pas confondre avec la caution qui est usuellement le terme utilisé pour le garant qui se porte caution) est une somme versée par le locataire au bailleur lors de la signature du bail pour garantir ses obligations. Le fonctionnement du dépôt de garantie est régi par l’article 22 de […]

En complément du bail d’habitation disponible sur Smartloc, nos équipes de gestionnaires immobiliers spécialisés en immobilier commercial vous mettent à disposition un bail commercial conforme loi PINEL 2018. Ce modèle reprend les dernières dispositions réglementaires et prévoit – en plus des dispositions stantards sur le loyer et les charges, l’indexation ou le dépôt de garantie […]