Mathieu Chantalat 22 mars 2018 Bail > Clauses

Clause résolutoire : exemple pour bail de location

La clause résolutoire est la clause la plus importante d’un bail de location. Elle vous permet de constater automatiquement la résiliation du bail en cas d’impayés du locataire, de troubles de voisinages ou d’absence d’assurance habitation.

Elle est à ce point crucial que les garanties loyers impayés ne vous couvriront pas en cas d’absence de clause résolutoire dans votre bail.

pexels-photo-134065

Remplissez un bail conforme
avec clause résolutoire

Bail de location Smartloc

La clause résolutoire accélère la procédure

En cas d’absence de clause résolutoire il est nécessaire de passer par une résiliation judiciaire du bail, c’est à dire que vous devrez demander au tribunal d’instance de prononcer la résiliation après étude du contentieux, d’où des délais rallongés et d’éventuels délais de paiement accordés au locataire. Une fois cette décision prononcée, il faudra demander l’expulsion du locataire.

La clause résolutoire permet donc de raccourcir cette première phase, en demandant au tribunal d’instance de constater et non plus de juger de la résiliation du bail. Le locataire pourra toujours se voir accorder des délais de paiement nécessaires à une régularisation de sa situation mais c’est lui qui devra en faire la demande.

A noter que cette clause n’est activable qu’une fois passé le délai de deux mois imposé par le commandement de payer par huissier.

Les différents motifs d’une clause résolutoire

Nous vous conseillons dans notre module de création et de signature du bail en ligne une clause résolutoire standard qui couvre les trois motifs principaux, impayés, défaut d’assurance, troubles de voisinage :

Il est prévu que le bail sera résilié immédiatement et de plein droit dans les cas suivants, si bon semble au bailleur :
1) deux mois après un commandement demeuré infructueux à défaut de paiement du loyer ou des charges (qu’il s’agisse des provisions ou de la régularisation annuelle) aux termes convenus ou à défaut de versement du dépôt de garantie
2) un mois après un commandement demeuré infructueux à défaut d’assurance des risques locatifs par le locataire
3) troubles de [….]
démarrer un bail avec une clause résolutoire complète

A noter que ce sont les seuls motifs permettant de demander la résiliation du bail. Toute autre cause est réputée non écrite. Vous pouvez toujours tenter de mettre fin au bail pour d’autres motifs, mais l’appréciation sera alors au libre arbitre du juge.

Obligation en cas de garantie loyer impayé

La clause résolutoire est primordiale si vous souhaitez souscrire à une assurance loyer impayé: la majorité des compagnies d’assurance prévoit une déchéance d’assurance en cas d’impayés si vous n’avez pas inséré une clause résolutoire explicite dans le bail.

De manière générale nous vous recommandons d’utiliser notre module de création automatique du contrat de location qui regroupe les principales clauses à insérer pour vous permettre de sécuriser vos intérêts dans une relation bailleur-locataire qui peut souvent devenir conflictuelle.

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles dans la même catégorie

La location meublée à titre de résidence principale est régie par la loi de 89 qui définit la liste des charges récupérables par défaut auprès du locataire. Dans cette liste figure les dépenses classiques (eau froide, salaires du gardien, chauffage collectif le cas échéant) qui vont être répercutées via la provision pour charges ou via […]

Synthèse de l’article : De plus en plus de gens travaillent à domicile à partir de leur logement dans le cadre de leur activité professionnelle. Auto-entrepreneur, indépendants, start-ups, free-lance, quel que soit le statut choisi pour l’exercice de l’activité, il existe certaines règles à respecter selon la taille de l’agglomération, le lieu et la nature […]

Synthèse de l’article : le paiement du loyer par le locataire à son bailleur est la contrepartie en échange de laquelle le locataire peut jouir des lieux. Néanmoins, dans certains cas, la loi offre la possibilité au locataire de s’opposer au paiement du loyer (partiellement ou dans son intégralité) à travers deux moyens : l’exception […]

Location à un étudiant, location au mois, à la semaine, location bailleur personne morale, bail à durée définie…. il est parfois difficile de s’y retrouver entre toutes les options possibles. Smartloc vous aide à comprendre et choisir la bonne durée pour votre que vous pouvez réaliser en ligne sur notre contrat de location en ligne. […]