Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Plus de 100 000 bailleurs particuliers aidés depuis 2012

Avis clients 4,8/5

Démarrer un bail

Nous allons voir dans cet article comment il est possible de garantir les loyers d’un locataire étranger via une assurance loyer impayé : quels sont les critères pour le locataire et son éventuel garant, quelles pièces demander ?

Comparez les assurances loyers impayés
10 contrats évalués (dont Visale)

Tester le dossier de votre locataire

Des candidats étrangers éligibles sans preuve d’autorisation de séjour

Vous pouvez couvrir un candidat étranger sans conditions sur ces autorisations de séjour en France. Les garanties loyer impayé respectent ainsi le droit des locataires à se loger sans discrimination et ne demande donc qu’une pièce d’identité valide au moment de la signature de bail, c’est à dire parmi les options suivantes :

  • un passeport en cours de validité (même un passeport étranger)
  • OU une carte d’identité en cours de validité

Vous ne devez donc pas vous soucier des démarches d’autorisation de séjour du locataire puisque le passeport suffit. C’est une disposition qui est également conçue pour simplifier la vie des candidats car les préfectures mettent parfois des mois à délivrer les renouvellements des titres de séjour, laissant parfois les demandeurs des mois avec un simple récépissé.

Comment éviter les faux dossiers ?

Pour éviter les faux dossiers (voir notre fiche sur la vérification des dossiers de location), nous vous recommandons donc de demander le passeport à jour, ou la carte de séjour. Pour les cartes d’identité n’acceptez que les cartes d’identité de l’Union Européenne au format moderne. Ne vous contentez pas de cartes d’identité au format exotique ou d’un simple récipissé de demande de renouvellement, même s’ils suffisent en théorie.

Les garants étrangers acceptés à condition qu’ils soient en France

De la même manière que les candidats étrangers sont acceptés, vous pouvez cumuler garant étranger et assurance dans le cas d’un locataire étudiant (et seulement dans ce cas voir notre fiche sur le cumul entre assurance et garant).

Les garants doivent par contre résider et avoir leurs revenus en France, vous ne pouvez donc pas considérer la solvabilité des garants à l’étranger.

Dans le cas particulier des garants transfrontaliers, les mêmes critères s’appliquent que pour les locataires transfrontaliers : ils doivent percevoir leurs revenus en France et être domiciliés fiscalement en France (ils peuvent potentiellement payer leurs impôts à l’étranger en cas d’accord de non double imposition).

Non discrimination des candidats étrangers

Les dispositions que nous venons de vous exposer nous semblent évidentes mais rappelons-le : il est interdit de discriminer les candidats locataires en fonction de leur nationalité.

C’est une évidence rappelée dès l’article 1 de la loi de 89 qui régit le droit locatif :

Aucune personne ne peut se voir refuser la location d’un logement pour un motif discriminatoire défini à l’article 225-1 du code pénal.

La nationalité fait partie des critères de non-discrimination, avec l’orientation sexuelle et d’autres critères que vous pouvez consulter directement ici.

Un bailleur sélectionnant un locataire selon ces critères s’expose à 3 ans d’emprisonnement et 45 000€ d’amende. C’est évidemment une peine théorique, nous vous invitons à consulter la page service public pour plus d’informations.

Candidats locataires expatriés

Il est donc interdit et inconcevable de discriminer en fonction de la nationalité, cependant les assurances loyers impayés peuvent refuser les candidats non domiciliés fiscalement en France comme nous l’avons vu précédemment.

De la même manière les candidats revenant d’expatriation, ou ceux ayant des revenus de source étrangère comme des pensions de retraite ou des contrats d’expatriés, ne vont pas être éligibles à la plupart des assurances loyers impayés du marché.

S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Bonjour Mathieu,
Je suis de nationalité étrangère, fraichement diplômée et je serais en CDD d’un an renouvelable à partir du premier octobre (fonction publique). Je dispose d’un titre de séjour étudiant valable jusqu’au 15 décembre et j’attends la délivrance de mon autorisation de travail pour réaliser la demande de changement de statut vers salarié. Je viens de trouver un logement proche de mon lieu de travail. Donc on prévoit un contrat de bail avec une date d’effet entre le 29 octobre et le 1er novembre. Serais-je toujours éligible au GLI ?
Mon passeport est encore valide mais j’ai vu que certaines assurances exigent aussi un titre de séjour d’une durée de validité restante de plus de deux mois à partir de la date d’effet du bail.
Est-il de même pour votre assurance ?
Merci beaucoup !

Bonjour, je suis confrontée à plusieurs refus de la part d’agences immobilières et de propriétaires concernant la garantie des loyers impayés. Citoyenne française ayant vécu et travaillé les 6 dernières années à l’étranger, je n’ai pas payé de taxes en France. Or, je reviens m’installer en France pour débuter un nouveau contrat de travail. Quels sont mes recours face à cette assurance loyés impayés qui exige d’avoir payé ses taxes en France?

Une personne étrangère qui vient travailler en France mais pour l’entreprise de son pays, donc ses fiches de salaires ne sont pas françaises et elle ne paie pas d’impôt en France, peut elle louer un logement dont le propriétaire a souscris à une assurance loyé impayé ?
Merci

Pourriez vous svp me confirmer si une personne avec une carte de séjour en cours de renouvellement (donc récépissé valide en cours) est éligible a la formule Insured ?

Je vous confirme que le candidat avec passeport et justificatif de demande de
renouvellement de carte de séjour est éligible.

Autres articles qui pourraient vous interesser

Assurance loyer impayé : cas d’un étudiant

Vous venez de recevoir le dossier d’un étudiant, qui vous propose de garantir son bail par un garant, bien souvent ses parents. Le garant qui s’engage via un acte de caution solidaire est une manière simple et gratuite de protéger vos loyers, mais nous allons vous expliquer pourquoi il est selon nous préférable de prendre […]

Voir l'article

Assurance loyer impayé : locataire déjà en place

Nombreux sont les bailleurs qui nous demandent s’il est possible d’assurer un locataire en cours de bail. Il faut distinguer trois cas : locataire entrant depuis moins de 14 jours, locataire en place depuis moins de 6 mois et locataire en place depuis plus de 6 mois. Les locataires en place depuis plus de 6 […]

Voir l'article

Assurance loyer impayé : location meublée

Si vous louez en meublé, vous recherchez peut être une assurance loyer impayé qui vous couvrirait contre les loyers impayés de votre locataire, les dégradations et les frais juridiques. Sachez tout d’abord que certaines assurances ne couvrent pas les locations meublées, d’autres ont des tarifs majorés pour ce type de location. L’assurance loyer impayé que […]

Voir l'article

Assurance loyer impayé : indépendant, profession libérale, auto-entrepreneur

Les indépendants sont éligibles à la plupart des assurances loyer impayé présentées sur notre comparatif à condition d’avoir un an ou deux ans d’activité. Les documents demandés diffèrent en fonction de leur statut (profession libérale, dirigeant salarié, artisan). Dans cet article nous allons vous détailler les conditions de solvabilité spécifiques à chaque statut, puis nous […]

Voir l'article

Assurance loyer impayé pour locataire retraité

Contrairement à ce que l’on imagine, il est facile de trouver une assurance loyer impayé couvrant les locataires retraités : leurs revenus sont par définition stables quand il s’agit de pensions et il y a moins de risques de dégradations en cours de bail qu’avec une famille ou des étudiants. Il n’y a par ailleurs […]

Voir l'article

Assurance loyer impayé et loi Boutin (SCI, SAS, SARL)

La loi Boutin a modifié les conditions de garantie lorsqu’un logement d’habitation à titre de résidence principale a pour propriétaire une personne morale (SCI, SARL, SAS, associations, etc.). La règle est simple mais contraignante : à l’exception des SCI familiales, le bailleur personne morale ne peut demander de garant caution solidaire au locataire. L’idée générale […]

Voir l'article

Assurance loyer impayé d’une colocation

La colocation est un terme qui définit l’occupation de deux locataires ou plus, non mariés, d’un bien d’habitation en résidence principale. En pratique c’est donc à la fois la colocation de 4 étudiants mais également la location d’un appartement par un couple en concubinage. Nous allons voir comment vous couvrir contre les risques d’impayés d’une […]

Voir l'article

Mettre le garant en faux colocataire : une mauvaise idée

Les critères des assurances loyer impayé sont souples mais certains candidats restent quand même en dehors des clous, avec notamment des revenus inférieurs à 2,70 fois le loyer. Pour rappel il n’est pas possible en théorie de compenser la situation précaire d’un locataire par un garant de qualité; la loi Boutin interdit en effet de […]

Voir l'article

Assurance loyer impayé : APL et allocations éligibles

Comme l’a montré un article de Challenges réalisé en collaboration avec notre équipe, les allocations peuvent constituer une part importante des revenus d’un foyer locataire, avec une part du loyer couverte parfois entre 50% et 100% par des allocations diverses : APL, allocations familiales, adultes handicapés. Nous allons dans cet article détailler les différents types […]

Voir l'article

Nos experts vous
accompagnent sur l’essentiel.

Ne prenez plus de risques et laissez Smartloc vous aider

Démarrer

Des experts disponibles pour vous aider