Les propriétaires pensent qu’une fois le locataire trouvé le plus dur est fait. Notre expérience de professionnels ayant assisté plusieurs dizaines de milliers de bailleurs sur leurs états des lieux nous permet de vous affirmer que de nombreux pièges vous attendent jusqu’à la remise de clefs.

Rédaction, récupération du dépôt de garantie, détecteur de fumée, nous allons essayer dans cet article de vous faire une revue exhaustive sous la forme de checklist.

pexels-photo-761149

1) La rédaction du bail

Il est crucial de rédiger un bail conforme avec les bonnes clauses concernant les charges, les impayés de loyer ou encore la solidarité entre les colocataires ou entre le locataire et son garant. Notre équipe a créé un outil dédié de création de votre bail de location, qui vous garantira de ne pas faire d’erreurs.

2) La récupération des chèques et du dépôt de garantie

Il est crucial de récupérer le premier mois de loyer et le dépôt de garantie avant de donner les clefs au locataire. Dès le bail signé le locataire peut donc vous faire un virement avant l’état des lieux d’entrée mais le plus simple reste de récupérer deux chèques (le dépôt de garantie et le premier mois éventuellement au prorata) le jour de la remise des clefs.

N’acceptez pas une promesse de virement lors de l’état des lieux d’entrée car vous n’avez en réalité aucune garantie que le virement soit fait, et d’expérience les candidats qui n’ont pas prévu de payer peuvent utiliser cette promesse, cela évite de faire un chèque en bois qui les rendraient interdits bancaires (quand ils ne le sont pas définitivement).

En parlant des chèques en bois, un bon moyen de les éviter et d’essayer d’appeler la banque du locataire, en pratique ils seront en mesure de vous dire si le locataire est capable d’honorer les chèques qu’il vous a écrits. Cela peut engendrer une situation assez tendue d’appeler la banque de locataire devant lui, mais en cas de doute n’hésitez pas.

3) La signature de la caution solidaire

Si le garant peut venir lors de l’état des lieux faites-lui signer l’acte de caution à ce moment là. S’il ne peut pas déplacer, pour éviter tout risque de fraude nous vous recommandons de lui demander de faire authentifier sa signature en mairie, et de vous envoyer l’acte de caution scanné par mail ou en version papier par la Poste.

Gérez votre location sans agence
avec Smartloc
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

4) Modèle d’état des lieux

Notre équipe a créé un modèle d’état des lieux avec un mode d’emploi complet disponible au lien suivant : état des lieux.

Le modèle complet vous permet de lister l’état de tous les éléments du logement, n’hésitez pas à indiquer des commentaires et à prendre des photos.

N’oubliez pas de parapher et de faire signer toutes les pages par tous les locataires.

5) Souscription des contrats pour le locataire

Le locataire a l’obligation de souscrire à une assurance habitation et de vous fournir l’attestation lors de l’état des lieux. C’est notamment un document explicitement demandé par les compagnies d’assurance loyer impayé.

Pour l’ouverture des compteurs gaz et électricité nous vous recommandons de lui communiquer la page de mise en service des compteurs gaz et électricité, un service gratuit proposé par Selectra le leader des comparateurs gaz et électricité en Europe.

6) Installation d’un détecteur de fumée

La loi impose que le logement loué dispose d’un détecteur de fumée. Vous pouvez l’installer ou proposer de rembourser celui acheté par le locataire. A noter que c’est au locataire que revient l’obligation d’entretien et de vérification du détecteur de fumée en cours de bail. Plus de détails via le site du service publique.

7) Informations générales sur la copropriété

Si votre logement est en copropriété il est recommandé de transmettre au locataire les informations concernant l’organisation générale de son immeuble, et notamment les coordonnées du syndic pour remplacer éventuellement les plaques à son nom au niveau des interphones et des boîtes aux lettres.

Gérez votre location sans agence
avec Smartloc
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

5 commentaires ont été déposés sur “Checklist lors de l’état des lieux d’entrée

  1. lolita Berdah le a posté:

    Bonjour , ma locataire présente depuis 10 ans dans mon appartement ne me présente plus d’attestation d’assurance et fait la « sourde » lorsque je lui réclame… Dans son bail il n’est pas précisé explicitement son obligation d’assurance, lors d’une visite j’ai constaté énormément de dégradations : plafonds avec moisissures salle de bain, carreaux cassés, ensemble de l’appartement en très mauvais état! SVP , quels sont mes recours , quelles démarches dois je faire? Je suis âgée et perdue…..
    merci pour votre réponse.
    bien cordialement.
    Madame BERDAH

  2. RIVIERE le a posté:

    Bonjour,
    Je suis propriétaire et j’ai signé avec mon locataire un bail avec date d’effet dans le futur (avec 2 mois d’avance). Lors de la signature il a proposé d’effectuer le dépôt de garantie par virement pour plus de facilité. Nous sommes un mois plus tard et toujours pas de virement malgré les différentes relances.
    Quels sont mes recours ?
    Par avance, merci pour vos retours.

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Le locataire n’est pas rentré dans les lieux ? Le cas échéant je vous recommande d’annuler le bail, ou a minima d’indiquer au locataire que vous allez annuler le bail à défaut de versement du dépôt de garantie X jours avant l’entrée dans les lieux. En théorie le dépôt de garantie est exigible dès la signature du bail.
      Plus d’infos sur la possibilité d’annuler un bail signé à l’avance dans cet article https://www.smartloc.fr/blog/signer-bail-avance/

      • RIVIERE le a posté:

        Je vous remercie pour votre retour.
        Le locataire n’est pas encore entré dans les lieux.
        Une date limite de paiement lui a été fixée, sans quoi je vais effectivement tenter d’annuler un bail pour non versement des sommes. Affaire à suivre…

Autres articles qui pourraient vous interesser

Réglementation location saisonnière : les 4 techniques pour louer plus de 120 jours

Rappel du contexte réglementaire Dans les grandes agglomérations, il est obligatoire de déclarer son activité de location saisonnière en récupérant un numéro d’identification à mentionner dans les annonces. Ce numéro a pour objectif principal de permettre de calculer le nombre de nuitées total pour un logement donné, présenté sur plusieurs plateformes. Sauf si vous louez […]

Voir l'article

Encadrement des loyers 2022 : le guide complet (meublé inclus)

L’encadrement des loyers a été réactivé par la loi ELAN voté fin 2018. Après Paris en 2019, Lille en 2020, de nombreuses communes vont le mettre en place en 2021. Dans ces communes le loyer à la relocation va être bloqué à une valeur maximum, appelée valeur de référence majorée, calculée à partir de valeurs […]

Voir l'article

Location et passoires thermiques : synthèse des interdictions

La loi Climat et résilience adoptée en 2021 va profondément modifier l’immobilier résidentiel des 10 prochaines années. Les contraintes qui vont peser sur les locations des logements mal isolés vont être le levier qui doit servir à accélérer la rénovation énergétique des logements français. La location est beaucoup plus contrainte que la vente par cette […]

Voir l'article

Complément de loyer exceptionnel : le flou ne permet pas tout

La liste des communes soumises à l’encadrement des loyers s’allonge (voir notre liste à jour), et pour chaque bailleur dans ces communes le complément de loyer peut être la solution pour sortir de l’encadrement des loyers. Pour rappel, un loyer de référence majoré est défini pour votre quartier, le nombre de pièces du logement, l’année […]

Voir l'article

Nos experts vous
accompagnent sur l’essentiel.

Ne prenez plus de risques et laissez Smartloc vous aider

Démarrer

Des experts disponibles pour vous aider