Résilier son mandat de gestion locative : reprise en direct

Synthèse de l’article : le mandat de gestion est résiliable à l’échéance annuelle en respectant un préavis. En cas de reconduction tacite vous pouvez éventuellement bénéficier de la loi Châtel.

Vous avez signé un mandat de gestion locative avec un professionnel de l’immobilier (agence immobilière, administrateur de biens, régie immobilière….), et vous souhaitez résilier ce mandat de gestion pour confier vos biens à un autre professionnel ou les gérer vous-même.

Dans cet article nous allons vous expliquer les conditions qui vous permettraient de résilier et les modalités de cette résiliation.

Conseil Smartloc

Notre équipe peut vous aider dans la gestion directe de votre bien grâce à des outils construits spécifiquement pour les bailleurs indépendants, notamment un outil de rédaction du bail et une garantie loyer impayé à 2,2%.

Voir la gestion locative en ligne de Smartloc

Une résiliation très encadrée

Respecter la durée du contrat

Sauf exception, le mandat que vous avez signé comporte une clause d’engagement de durée que vous vous devez de respecter. La plupart du temps les mandats sont signés pour une durée d’un an ou de trois ans, avec un préavis de résiliation de trois mois. Pensez donc à respecter ce formalisme et à noter l’éventuelle date limite d’envoi du préavis sur votre agenda !

Résilier si vous n’avez pas été averti du renouvellement

Pour simplifier le suivi des contrats tacitement reconduits, la loi Châtel impose au gestionnaire de vous prévenir de votre faculté de résilier le contrat, entre 3 et 1 mois précédents le préavis.

Exemple Si le mandat est reconduit tacitement le 1er janvier avec un préavis de 3 mois, il devra vous prévenir entre le 1er juillet et le 31 août

S’il ne le fait pas, vous pouvez résilier gratuitement le mandat de gestion sans pénalités. Cette notification doit faire l’objet d’un courrier ou d’un mail dédié, le gestionnaire ne peut se limiter à un simple rappel sur un compte-rendu de gérance. Pour le courrier de résiliation vous devez citer l’article L136-1 du Code de la Consommation pour motiver votre résiliation.

Résilier pour faute grave

Dernière possibilité, dénoncer le mandat pour manquement ou faute du gestionnaire. La procédure n’est pas simple car le gestionnaire pourra toujours contester ce que vous lui reprochez et dans ce cas il vous faudra dénoncer le mandat devant un tribunal.

L’absence de locataire ne semble pas par exemple une faute évidente de la part du gestionnaire; d’autres motifs ont par contre été reconnus par la jurisprudence, notamment le manquement dans l’obligation du gestionnaire de demander une caution solidaire pour un locataire en CDD, la non vérification de l’authenticité des justificatifs fournis par le locataire, ou l’absence de vérification des obligations du locataire en cours de bail.

Résilier pour vendre

A noter enfin que la vente de votre bien implique de facto la fin du mandat de gestion locative (le mandat de gestion n’est pas transféré automatiquement à l’acheteur), mais rien n’est défini quant aux éventuelles pénalités de résiliation qui devront être éventuellement négociées avec le gestionnaire (vous pouvez éventuellement lui confier le mandat de vente en échange d’une résiliation sans frais).

Pensez donc si vous le pouvez à inclure une clause dans le mandat disant que le mandat s’éteint automatiquement sans pénalités à la vente du bien ou à bien le faire préciser par écrit avant la signature.

Un transfert transparent pour le locataire

Vous avez envoyé votre courrier de résiliation et vous vous demandez maintenant quelles sont les implications pour le bail en cours du changement de gestionnaire.

Le changement de gestionnaire (ou la récupération de la gestion en propre) ne modifie en rien les relations contractuelles entre vous et le locataire; vous ne pouvez donc pas en profiter pour augmenter le loyer, résilier le bail, etc.

De manière pratique il faudra demander au locataire de changer son destinataire de paiement, de l’informer des coordonnées du nouveau contact en charge de son bien, et de récupérer les éventuels dossiers en cours (sinistres, impayés), etc.

En général le nouveau gestionnaire se charge de ces démarches, mais si vous choisissez de reprendre la gestion vous devrez vous en occuper. Nous vous déconseillons de changer de gestionnaire en cas de sinistres ou de procédures d’impayés en cours. Le changement d’interlocuteur risque de vous faire perdre un temps précieux dans la reprise et la connaissance d’une procédure qui est souvent déjà intrinsèquement longue et compliquée (voir notre fiche sur la procédure d’expulsion du locataire).

Pensez également à récupérer le dépôt de garantie qui aura été probablement encaissé par le gestionnaire.

Conseil Smartloc

Si vous récupérez la gestion en direct pensez à récupérer les pièces importantes de votre location, notamment : contrat de location en cours, dossier du locataire, extrait de compte ou quittances montrant que le locataire a bien réglé ses loyers. Ces documents vous seront nécessaires en cas d’impayés.

Un contrat de garantie loyer impayé lié au contrat de gestion

Si votre précédent gestionnaire a souscrit à votre demande à une assurance loyer impayé, il est fort probable que cette garantie s’éteigne en même temps que le mandat de gestion. Mais pas de panique il est possible de reprendre une nouvelle garantie dans la foulée.

Conseil Smartloc

Si vous souscrivez à notre GLI dans les 30 jours qui suivent votre résiliation vous n’aurez pas de carence. Rendez-vous sur notre page dédiée à la garantie loyer impayé.

A noter plusieurs points importants :

  • vous devez souscrire à la nouvelle garantie rapidement car vous ne pourrez plus souscrire si un incident de paiement arrive pendant la période transitoire
  • il n’y a pas de critères d’éligibilité pour le locataire, il faut simplement qu’il n’y ait pas eu d’incident de paiement (retard, impayés) dans les 6 derniers mois

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

14 commentaires sur “Résilier son mandat de gestion locative : reprise en direct

  1. Bon jour,Je suis proprietaire de plusieurs appartments. Une des agences ne me rent pas de compte sur l’electricite, elle ne fait pas le relever du sous compteur. Je voudrais changer d’agence mais il y a un locataire … Comment puis je faire sans avoir a payer des frais de notaire. Merci. PS: Je vie au Canada et il met difficile de gerer de loin

  2. Bonjour
    L’agence immobilière qui gère mes deux appartement vient de m’informer qu’elle était rachetée par une grande enseigne nationale.
    Je ne souhaite pas confier mes biens à cette enseigne mais je ne suis plus dans le délai pour le préavis de dénonciation.
    Est ce que je peux malgré cela dénoncer en m’appuyant sur le caractère spécifique de ma relation avec l’ancienne agence ?
    D’avance merci
    Meilleures salutation
    RG

  3. /Bonjour ,mon locataire est parti , j’ai un mandat de gérance qui se terminait le 3/09/18 , je n’ai pas annulé ce mandat ! mais suite au départ de mon locataire ,jaimerai reprendre la location est- ce possible ??
    Merci

    • Bonjour,

      A verifier sur votre mandat et avec votre gestionnaire mais en général la vie du mandat est indépendant du cycle des baux, donc il n’y a pas de possibilité supplémentaire de reprendre la gestion au départ d’un locataire a priori.

  4. Bonjour,
    j’ai une maison que je viens de mettre en gestion locative et l’agence ne m’a pas encore reversé ma quote part de loyer en date 9 novembre 2018 pour le loyer du mois d’octobre 2018 (soit 1 mois après avoir encaissé le loyer versé par le locataire). Existe-il un délai légal de reversement sachant qu’aucune indication à ce propos n’est inscrite dans mon contrat avec l’agence ? est-ce une cause de résiliation pour faute ?
    merci
    Cordialement
    Frédéric

    • Bonjour, il n’y a pas de délai légal, et si les loyers sont encaissés par prélèvement le locataire peut rappeler les fonds dans un délai variant de 1 à 8 semaines semaines; cela explique pourquoi les agences ont tendance à reverser les loyers aux bailleurs avec un décalage important.

  5. Je veux resilier le contrat avec mon gestionnaire de bien pour le gerer moi meme.
    Dois je refaire un bail avec mon locataire ?

  6. Bonjour, j’ai confié un mandat de gestion et de location à une agence il y a 3 mois. Mon bien n’est pas loué et je souhaite désormais le vendre. La mise en vente est-elle un motif de rupture de ces mandats?
    merci

  7. Bonjour,
    J’ai résilié mon mandat de gestion locative il y a trois mois et l’agence ne m’a toujours pas reversé le montant du dépôt de garantie. y a t-il un délai pour le faire ? dois-je entamer une procédure de recouvrement ?
    Merci par avance.

  8. Bonjour nous avons mis en location un bien dans une agence, le mandat fini au mois d’août 2019. Si je rompre ce mandat avant la fin, y a t-il des pénalités?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles dans la même catégorie

Synthèse de l’article : De plus en plus de gens travaillent à domicile à partir de leur logement dans le cadre de leur activité professionnelle. Auto-entrepreneur, indépendants, start-ups, free-lance, quel que soit le statut choisi pour l’exercice de l’activité, il existe certaines règles à respecter selon la taille de l’agglomération, le lieu et la nature […]

Synthèse de l’article : le paiement du loyer par le locataire à son bailleur est la contrepartie en échange de laquelle le locataire peut jouir des lieux. Néanmoins, dans certains cas, la loi offre la possibilité au locataire de s’opposer au paiement du loyer (partiellement ou dans son intégralité) à travers deux moyens : l’exception […]

Accusée de réduire de manière significative l’offre de logements disponible à l’habitation traditionnelle, de faire exploser les prix, aussi bien à la location qu’à l’achat, de dégrader les espaces publics et causer des nuisances sonores dans les voisinages, ou encore de faire une concurrence déloyale aux hôteliers, la location saisonnière est dans le collimateur des […]

Le démembrement de propriété signifie la séparation du droit de propriété entre d’une part la nue-propriété détenue par le nu-propriétaire et d’autre part l’usufruit détenu par l’usufruitier. Le démembrement a des conséquences à la fois sur les rapports bailleur-locataire mais également sur la fiscalité des revenus fonciers. Nous allons dans cet article vous détailler les […]