Mathieu Chantalat 15 septembre 2020 Support client

Comment remplir une attestation de loyer pour une colocation ?

Lorsque vous louez un logement en colocation, les locataires peuvent demander de recevoir des allocations logement, qu’on appelle APL par abus de langage car il s’agit bien souvent d’ALS.

Afin de recevoir ces allocations, les colocataires vont vous demander de remplir une attestation de loyer. Cette attestation est complexe à remplir, nous allons vous guider pas à pas sur les différents champs.
Voici le lien vers le modèle d’attestation de loyer sur le site de la CAF. Nous avons fait pour rappel une fiche sur cette attestation de loyer, néanmoins la colocation est un cas particulier.

Pour une colocation il faut remplir une attestation par colocataire, sauf si ceux-ci sont en concubinage, dans ce cas il faut indiquer les deux noms sur une attestation de loyer unique.

Surface réelle du logement

Que vous louiez en bail unique ou via plusieurs baux individuels, vous devez indiquer la surface totale du logement, donc toutes les éventuelles parties privatives + les parties communes en cas de baux individuels.

S’agit-il d’un colocation ?

Il faut répondre oui dans ce cas, que vous louiez en bail individuel ou en bail unique.

Attention si les locataires sont en concubinage il faut répondre non. C’est la différence principale pour la CAF, les colocataires en concubinage sont traités comme un couple, leurs revenus sont sommés, et ils ne sont donc pas comptés comme des colocataires (alors même que pour la loi de 89 il faudrait qu’ils soient pacsés ou mariés pour ne pas être considérés comme colocataires).

Montant mensuel du loyer

Il faut remplir les champs ‘Si AL : montant hors charges’ ou ‘Si AL meublé : montant charges comprises’ car pour rappel les APL ne concernant que les logements conventionnés, ce qui n’est probablement pas votre cas.

Pour le baux individuels, vous devez remplir le montant du loyer payé par le locataire. Pour les colocations en bail unique, vous devez diviser le loyer total par le nombre de locataires, et indiquez la quote-part du locataire concerné par l’attestation.

Plus d’infos sur la notice proposée par la CAF

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

Autres articles dans la même catégorie

Si vous louez votre logement à des colocataires en bail individuel, vous vous êtes certainement déjà demandé quel loyer fixer pour chaque chambre, notamment si votre logement est situé à Paris ou à Lille, villes soumises à l’encadrement des loyers. La règle est simple : si votre logement est situé dans une ville soumise à […]

Le nombre de ménages en surendettement a baissé depuis 10 ans, mais plusieurs associations de consommateurs craignent un rebond en 2021 (voir l’article de Capital sur le sujet). La procédure d’expulsion d’un locataire est longue et complexe, surtout si le locataire est déclaré en surendettement. Nous allons vous expliquer l’impact (fort) d’un surendettement sur la […]

A compter du samedi 28 novembre, les visites peuvent reprendre, mais comme vous le savez un protocole sanitaire doit être respecté afin de limiter la propagation du virus. Nous allons donc vous expliquer dans cet article les points à respecter afin de vous protéger et de protéger votre locataire. Pour un panorama complet des mesures, […]

En raison de la crise sanitaire et du nouveau confinement, les entreprises sont amenées à mettre une partie de son personnel au chômage partiel. Peut-être est-ce le cas du candidat qui souhaite louer votre logement ? Rassurez-vous, nous allons vous expliquer comment souscrire une assurance loyer impayé avec un candidat ayant eu du chômage partiel. […]