Volet ou store cassé : le locataire doit-il payer ?

Dans le cadre de la gestion locative en ligne que nous proposons sur Smartloc, la réparation ou le remplacement d’un store cassé est un incident technique arrivant souvent.

La question se pose notamment de savoir qui doit prendre en charge la réparation d’un volet ou d’un store cassé entre le locataire et le propriétaire.

pexels-photo-946310

Entretien des stores à la charge du locataire

L’entretien des stores et volets fait partie des réparations locatives à la charge du locataire fixées par la liste suivante. Elle précise que l’entretien simple, à savoir le graissage ou le remplacement notamment de cordes, poulies ou de quelques lames sont à la charge du locataire.

Le cas classique d’entretien est le store qui finit par gripper après quelques années; dans ce cas c’est bien au locataire de graisser la manivelle.

Dans les autres cas la réparation est à la charge du propriétaire comme nous allons le voir.

Réparation à la charge du propriétaire

Principe général

L’entretien courant des stores et volets est à la charge du locataire mais les réparations ou remplacements d’un volet ou d’un store sont quant à elles à la charge du propriétaire.

Le cas classique est le moteur du volet électrique ou la manivelle d’un store manuel qui ne fonctionne plus. Dans ce cas précis c’est au propriétaire de mandater un artisan pour réparer ou remplacer le store.

Réparation ou remplacement du volet ?

Le problème de la réparation d’un store ou d’un volet est que la réparation coûte souvent plus chère que le remplacement.

En ordre de grandeur il faut compter 200€ pour la pose d’un volet électrique de taille standard, avec un volet entre 300 et 500 euros en fonction des modèles. Le remplacement quant à lui vous coûtera 200€ minimum en fonction des déplacements, plus une commande éventuelle de pièces qui pourra chiffrer en centaine d’euros.

L’autre avantage du remplacement est qu’il vous garantit une solution immédiate face à un locataire qui peut s’impatienter de voir son volet bloqué en position fermée dans la chambre ou le salon.

Mise en cause du locataire

En théorie un volet bloqué dû à une négligence, un défaut d’entretien ou à une mauvaise manipulation du locataire engagerait sa responsabilité. Le problème est qu’en pratique cette responsabilité est souvent impossible à prouver, il sera donc très compliqué de demander le paiement de la réparation au locataire, ou de faire une retenue de son dépôt de garantie lors de l’état des lieux de sortie.

In fine nous recommandons à nos clients d’éviter l’installation de stores ou de volets électriques dans un appartement donné en location car le coût d’entretien est souvent trop élevé dans un logement où l’occupant ne va pas forcément faire attention à ces équipements complexes ou fragiles.

Gérez votre location sans agence
Quittances + Bail + Modèles + Assistance

Activez la gestion en ligne Smartloc

7 commentaires sur “Volet ou store cassé : le locataire doit-il payer ?

  1. Edith delacote le a posté:

    Bonjour
    ma fille est locataire depuis 3 mois la manivelle du volet roulant du salon c’est détachée du socle de fixation elle ne peux plus l’ utiliser .L’agence lui a dit que la réparation sera a sa charge pouvez vous me dire se qu’il en est vraiment . Merci et bonne journée

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      C’est une question compliquée, tout dépend de l’état de la manivelle ou du volet indiqué à l’état des lieux d’entrée. Si l’état est neuf ou bon et que la manivelle s’est cassée, l’agence peut raisonnablement dire que cette panne est due au locataire.

  2. Garcia j jacques le a posté:

    Un bras du store de la terrasse c,est cassé . Quelle assurance doit prendre en charge ce sinistre ? Celle du locataire ou du bailleur ?
    Merçi pour la réponse

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Je crains qu’il ne s’agit pas d’un sinistre pris en charge par l’assurance.

  3. Ravaud le a posté:

    Bonjour,
    je suis locataire et j’ai sur 2 volets pvc la lame de fermeture qui est cassé sur 5 cm surement dû a un coup de vent.
    A qui reviens la charge de la réparation l’huissier qui l’a constater et qui défend les intérêt du propriétaire veut bien entendu me faire payé ainsi que 5 ampoules manquantes a mon départ
    Pouvez vous me donner votre opinion sur ce sujet
    Merci

  4. sachot le a posté:

    La manivelle du volet roulant tourne dans le vide. Le volet roulant ne remonte plus restant fermé au plus des 3/4. J’attend depuis 4 mois que mon bailleur vienne le réparer. Le volet à au moins 13 ans.

  5. Domnec le a posté:

    Bonjour,
    le rideau métallique de mon appartement est cassé depuis des mois, les cordes ont lâché. L’artisan qui travaillait a eu de nombreuses difficultés à le poser (il est posé de travers, il a du faire un trou dans la plinthe pour installer la manivelle et ne l’a jamais rebouché et l’air est passé tout l’hiver) et a toujours mis des mois avant de répondre aux appels. Il m’a dit que l’installation était très fragile et que je ne pouvais pas descendre le volet jusqu’en bas. Ma propriétaire me dit que c’est à moi de régler et fait pression en disant qu’elle a la loi de son côté. Moi je dis qu’il y a un problème de montage, que l’artisan m’a toujours dit que c’était très fragile or je veux quelque chose de fonctionnel même s’il y a toujours eu peu de manipulation.
    C’est un vieil immeuble avec beaucoup d’araignées, j’enlève les toiles régulièrement mais je ne peux pas passer mon temps à ça, il faudrait traiter et je ne crois pas que ce soit à voir avec les toiles mais c’est ce que prétend ma propriétaire.

Autres articles dans la même catégorie

Le locataire d’un bail d’habitation en résidence principale est très protégé par le droit français et sont expulsion relève du parcours du combattant. Les procédures sont longues, entre 18 et 36 mois, avec des impayés qui peuvent s’accumuler entre temps. Chez Smartloc nous aidons les bailleurs indépendants à gérer leurs locations et à faire face […]

Le type de bail que vous proposez au locataire influe grandement sur les paramètres de votre investissement locatif. Les locations étaient historiquement données en vide (ou nue) mais la part des meublés augmente chaque année. Louer en meublé c’est suivre la tendance générale de mobilité des jeunes générations, c’est aussi basculer sur un régime qui […]

L’encadrement des loyers a été réactivé par la loi ELAN voté fin 2018. La Mairie de Paris a donc choisi de remettre en place ce système fin juillet 2019, après une annulation en juillet 2018. Le principe général n’a pas changé, nous allons donc vous détailler comment marche l’encadrement, les modalités de calcul du loyer […]

Si vous vous apprêtez à mettre en location pour la première fois votre logement (ou si vous réfléchissez à basculer d’un régime à l’autre au départ d’un locataire) la question de louer vide ou meublé va normalement se poser. Dans cet article nous allons détailler chaque aspect de la location (fiscalité, bail, impayés, tension locative) […]