Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Plus de 100 000 bailleurs particuliers aidés depuis 2012

Avis clients 4,8/5

Démarrer un bail

Obligation légale d’entretien d’une climatisation

Le décret du 28 juillet 2020 impose une obligation d’entretien devant être réalisé tous les deux ans pour les logements qui possèdent un système thermodynamique dont la puissance nominale est comprise entre 4 et 70 kilowatts. Cela inclut donc les climatiseurs fixes, installés dans des logements de plus de 30-40m2 (en dessous de cette surface la puissance de la climatisation est souvent de l’ordre de 2-3kW).

Idéalement le propriétaire indique au locataire la puissance des unités de climatisation lors de la signature du bail, et si elle dépasse les 4kW il lui rappelle son obligation d’entretien tous les 2 ans.

Cet entretien doit en effet être réalisé par l’occupant du logement lorsque le système est individuel et par le propriétaire ou le syndicat de copropriété pour les systèmes collectifs.

Entretien de la climatisation à la charge du locataire

Si un système de climatisation est mis à disposition dans le logement, le propriétaire doit s’assurer de son bon fonctionnement lors de l’entrée dans les lieux.

En cours de bail, c’est au locataire d’entretenir l’appareil comme le précise la liste de réparations ayant le caractère de réparations locatives : « entretien courant et menues réparations des appareils tels que (…) appareils de conditionnement d’air ». Cela comprend notamment le nettoyage des filtres, la vérification du niveau de fluide frigorigène et le contrôle des éléments électriques.

La vérification des niveaux de fluide est à réaliser tous les 2 ans par un professionnel agréé, ou sinon en cas de dysfonctionnement de l’appareil. Le nettoyage des filtres peut par contre être réalisé par le locataire, en soulevant le capot de l’appareil, et en lavant les filtres à l’eau claire, voir les photos ci-dessous.

Ce nettoyage régulier n’est pas obligatoire mais est fortement recommandé pour 2 raisons :

  1. pour des raisons d’hygiène vous réduisez le risque de prolifération de bactéries ou de virus dans l’air pulsé par la climatisation
  2. pour des raisons d’efficacité, des blocs nettoyés convertissent mieux l’énergie et réduisent donc votre facture d’électricité

En cas de panne importante, ce sera au propriétaire de prendre en charge les frais de réparation ou le changement de l’appareil.

Installation de la climatisation à la charge du propriétaire

La climatisation est un équipement de plus en plus répandu dans les logements. Toutefois la loi n’impose pas au propriétaire de fournir une climatisation dans le logement mis en location, contrairement à une installation de chauffage.

Si le logement ne possède pas de système de climatisation, le locataire peut tout à fait faire une demande d’installation auprès de son propriétaire par lettre recommandée.

Le bailleur à ensuite la possibilité d’accepter ou de refuser si des travaux trop importants sont nécessaires à l’installation.

Autorisations nécessaires pour installer la climatisation

En ville dans un immeuble en copropriété, il est nécessaire de demander l’autorisation de la copropriété pour installer les unités extérieures de climatisation, voire de faire une demande au service de l’urbanisme. Renseignez-vous avant d’entamer des démarches d’installation.

Si le propriétaire accepte, les coûts d’installation seront à sa charge puisqu’il s’agit d’une installation lourde, non démontable, que le locataire ne peut donc pas récupérer en fin de bail.

Coût d’entretien de la climatisation

L’entretien doit être réalisé par un professionnel qualifié. Comptez environ 200€ pour l’entretien d’une climatisation individuelle avec une enveloppe de maintenance qui augmente si vous avez plus de 2 blocs individuels.

Vous avez également la possibilité (mais pas l’obligation en tant que locataire) de souscrire à un contrat de maintenance annuel qui inclut généralement un service de dépannage pour un tarif moyen compris entre 70 et 200€ par an.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Autres articles qui pourraient vous interesser

Dératisation / désinsectisation : locataire ou propriétaire ?

Qui doit prendre en charge les frais de dératisation ou de désinsectisation ? L’absence de nuisibles et de parasites fait maintenant partie des critères d’un logement décent. L’article 6 de la loi du 6 juillet 1989 précise En cours de bail, si le locataire constate la présence de rongeurs tel que des rats ou des […]

Voir l'article

Elagage / abattage arbre : locataire ou propriétaire ?

Entretien et élagage des arbres à la charge du locataire Si le logement loué dispose d’un jardin privatif, c’est au locataire d’entretenir la végétation qui s’y trouve et notamment les arbres et les arbustes. En effet, le décret du 26 août 1987 mentionnant les réparations locatives précise que la taille, l’élagage, l’échenillage des arbres et […]

Voir l'article

Ramonage : propriétaire ou locataire ?

Pourquoi ramoner sa cheminée en location Le ramonage est une opération d’entretien qui consiste à nettoyer les conduits d’évacuation des fumées des cheminées, des poêles à bois ou encore des chaudières à fioul ou à gaz. Il permet d’éliminer les dépôts de suie, de goudron et d’autres substances qui peuvent s’accumuler dans les conduits. Le […]

Voir l'article

Frais de raccordement à la fibre : locataire ou propriétaire ?

Votre immeuble (ou maison) est déjà raccordé à la fibre Comme le précise l’ANIL, si l’immeuble (ou maison) est déjà raccordé à la fibre optique, c’est au locataire de faire les démarches en contactant l’opérateur de son choix. C’est alors cet opérateur qui viendra raccorder la fibre dans le logement, sans frais. En pratique il […]

Voir l'article

Entretien VMC : locataire ou propriétaire ?

Pas d’obligation d’installation d’une VMC La ventilation mécanique contrôlée (VMC) est un système qui équipe un grand nombre de logements. Elle permet de réguler le taux d’humidité à l’intérieur du logement et de renouveler l’air intérieur. Pour garantir son bon fonctionnement, il est important de l’entretenir régulièrement. Pour information le propriétaire n’a pas l’obligation d’installer […]

Voir l'article

Antenne TV : propriétaire ou locataire ?

Entretien et panne de l’antenne Une nuance est à faire entre un logement situé en copropriété et un logement individuel. En maison individuelle : entretien par le locataire L’entretien courant ainsi que les menues réparations d’un logement en location doit être réalisé par le locataire. L’antenne qui fait partie des éléments mis à disposition doit […]

Voir l'article

Entretien du jardin en location : qui paie ?

Lorsque vous louez une maison individuelle avec un jardin, il est important de bien rappeler au locataire qu’il est responsable de l’entretien courant du logement, et notamment l’entretien du jardin. Une absence d’entretien peut rapidement créer des dégâts irréparables mais surtout coûteux, ce qui peut être la source d’un contentieux important avec le locataire. Il […]

Voir l'article

Dépôt de garantie du bail : versement et restitution

Le dépôt de garantie (à ne pas confondre avec la caution qui est usuellement le terme utilisé pour le garant qui se porte caution) est une somme versée par le locataire au bailleur lors de la signature du bail pour garantir ses obligations. C’est un gros point de contentieux entre propriétaires et locataires donc il […]

Voir l'article

Nid de guêpe : locataire ou propriétaire ?

Partage des frais entre locataire et propriétaire Si vous apercevez un nid de guêpe à l’extérieur de votre logement il est important d’agir afin de s’en débarrasser. La liste des charges locatives précise que seul le coût des produits de désinsectisation est à la charge du locataire. On en déduit donc que la main-d’oeuvre ainsi […]

Voir l'article

Nos experts vous
accompagnent sur l’essentiel.

Ne prenez plus de risques et laissez Smartloc vous aider

Démarrer

Des experts disponibles pour vous aider