Mathieu Chantalat 5 février 2017 Bail > Bail commercial

Pénalités de retard d’un bail commercial

Contrairement au bail d’habitation où il n’est plus possible d’appliquer des pénalités de retard en cas d’impayés, il est d’usage de prévoir des pénalités de retard sur les sommes dues par le Preneur au Bailleur, notamment au titre d’impayés de loyer.

Il est important de fixer le taux de pénalité ainsi que son caractère temporel. Voici une clause type que vous pouvez proposer :

À titre de clause pénale, il est convenu qu’en cas de retard de paiement du loyer ou de toute autre somme due par le Preneur, les sommes impayées porteront intérêt au taux de 2% par mois de retard indivisible.

La clause ainsi écrite prévoit donc des intérêts de retard par mois indivisible. Ainsi si le loyer de 1000€ est dû au premier du mois et que le Preneur vous paie le 10, il serait en théorie redevable d’un mois de pénalité de retard soit d’un loyer majoré à 1020€ pour l’échéance suivante.

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

Autres articles dans la même catégorie

Plusieurs bailleurs nous sollicitent chaque mois pour signer un bail société (ou logement de fonction). Les sociétés qui souhaitent mettre à disposition leurs logements le font pour plusieurs raisons, les deux principales étant d’une part de faciliter l’installation d’un salarié dans une ville, la seconde étant de bénéficier d’une fiscalité très avantageuse sur l’avantage en […]

Synthèse de l’article : le bail notarié permet en théorie de saisir les impayés sur le compte des locataires mais en pratique il a peu d’avantages dans le cadre d’une expulsion. Chez Smartloc nous sommes spécialisés dans la rédaction du bail de location conforme loi ALUR. Ce modèle type est obligatoire depuis 2014 et s’applique […]

Chez Smartloc nous avons dès le démarrage proposé la signature électronique pour le bail de location. Le nouveau modèle de bail obligatoire depuis la publication de la loi ALUR nous conforte dans ce choix : avec ses 5 pages, sa notice obligatoire de 14 pages et les différents diagnostics et autre extrait du règlement de […]

Le dépôt de garantie (à ne pas confondre avec la caution qui est usuellement le terme utilisé pour le garant qui se porte caution) est une somme versée par le locataire au bailleur lors de la signature du bail pour garantir ses obligations. Le fonctionnement du dépôt de garantie est régi par l’article 22 de […]