Local d’habitation dans un bail commercial

Un local commercial peut être destiné en partie à l’habitation. Il est important de comprendre que cette partie dédiée au logement du Preneur est soumise au statut des baux commerciaux. Il est donc possible d’imposer contractuellement dans le bail des dispositions qui ne sont pas autorisées dans le droit des baux d’habitation.

Dans la rédaction du bail commercial, il est important de bien préciser dans la description du local qu’une partie est dédiée à l’habitation.

Nous vous recommandons d’insérer dans votre bail commercial une clause régissant les conditions d’utilisation de la partie d’habitation. Il est notamment important de préciser que le Preneur ne pourra détacher la partie habitation du local principal – l’empêchant ainsi de rester dans les lieux au moment de la fin du bail commercial – mais également qu’il ne pourra pas l’utiliser comme surface commerciale – la plupart des règlements d’urbanisme empêchent en effet la transformation de surface d’habitation en surface commerciale.

Voici un exemple de clause :

L’objet du bail comprend un local d’habitation défini précédemment en local annexe, formant un tout indivisible avec le local principal, l’ensemble restant soumis à la législation sur les baux commerciaux.

Ce local d’habitation est situé au XXX étage et comporte XXX pièce(s) principale(s). Il est expressément convenu que ce local d’habitation ne pourra être occupé que par XXX, sa famille ou ses proches.

Conformément à la réglementation en vigueur, les surfaces affectées à l’habitation ne pourront servir aux activités commerciales du Preneur, même au titre de réserves, permanentes ou temporaires. […]

Dernier point important : le fait qu’une partie du local commercial soit dédiée à l’habitation vous impose de fournir les diagnostics obligatoires pour un bail d’habitation classique : DPE, ENRT, Plomb, et bientôt le diagnostic électrique.

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

3 commentaires sur “Local d’habitation dans un bail commercial

  1. Merci pour cette information. Je suis dans ce cas-ci. Je m’aprête à signer un bail commercial avec une partie habitation et je souhaite sous-louer la partie habitation.
    Est-ce bien possible ?

    Et ma grande question est : comment se passe la distinction CFE et taxe d’habitation du coup ? Doit-on faire une démarché quelconque ?

    Merci d’avance
    Belle journée
    Angel

    • Bonjour,

      Pour la CFE elle sera probablement calculée sur la partie de surfaces commerciales, demandez à votre comptable ou regardez la notice de déclaration de la CFE.
      Pour la sous-location il va falloir le négocier avec le bailleur, en général ils refusent.

  2. Bonjour.

    Nous sommes dans ce cas de figure. Nous avons signé il y a une année un
    Bail commercial. Le local en question est composé comme suit: une boutique, une salle à manger, une chambre à coucher, une cuisine et des wc cnest ce qui est mentionné dans la désignation des lieux. Nous avons aussi déclaré aux services des impôts la surface commerciale et la surface habitable.
    Actuellement je veux transférer mon adresse personnel vers ce lieu de travail. Comment dois je procéder vu que c’est un bail commercial et non d’habitation. Comment puis je avoir un certificat d’hébergement ou autre preuve pour faire la différente paperasse avec cette adresse.

    Je vous remercie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles dans la même catégorie

La location meublée à titre de résidence principale est régie par la loi de 89 qui définit la liste des charges récupérables par défaut auprès du locataire. Dans cette liste figure les dépenses classiques (eau froide, salaires du gardien, chauffage collectif le cas échéant) qui vont être répercutées via la provision pour charges ou via […]

Synthèse de l’article : De plus en plus de gens travaillent à domicile à partir de leur logement dans le cadre de leur activité professionnelle. Auto-entrepreneur, indépendants, start-ups, free-lance, quel que soit le statut choisi pour l’exercice de l’activité, il existe certaines règles à respecter selon la taille de l’agglomération, le lieu et la nature […]

Synthèse de l’article : le paiement du loyer par le locataire à son bailleur est la contrepartie en échange de laquelle le locataire peut jouir des lieux. Néanmoins, dans certains cas, la loi offre la possibilité au locataire de s’opposer au paiement du loyer (partiellement ou dans son intégralité) à travers deux moyens : l’exception […]

Location à un étudiant, location au mois, à la semaine, location bailleur personne morale, bail à durée définie…. il est parfois difficile de s’y retrouver entre toutes les options possibles. Smartloc vous aide à comprendre et choisir la bonne durée pour votre que vous pouvez réaliser en ligne sur notre contrat de location en ligne. […]