Local d’habitation dans un bail commercial

Un local commercial peut être destiné en partie à l’habitation. Il est important de comprendre que cette partie dédiée au logement du Preneur est soumise au statut des baux commerciaux. Il est donc possible d’imposer contractuellement dans le bail des dispositions qui ne sont pas autorisées dans le droit des baux d’habitation.

Dans la rédaction du bail commercial, il est important de bien préciser dans la description du local qu’une partie est dédiée à l’habitation.

Nous vous recommandons d’insérer dans votre bail commercial une clause régissant les conditions d’utilisation de la partie d’habitation. Il est notamment important de préciser que le Preneur ne pourra détacher la partie habitation du local principal – l’empêchant ainsi de rester dans les lieux au moment de la fin du bail commercial – mais également qu’il ne pourra pas l’utiliser comme surface commerciale – la plupart des règlements d’urbanisme empêchent en effet la transformation de surface d’habitation en surface commerciale.

Voici un exemple de clause :

L’objet du bail comprend un local d’habitation défini précédemment en local annexe, formant un tout indivisible avec le local principal, l’ensemble restant soumis à la législation sur les baux commerciaux.

Ce local d’habitation est situé au XXX étage et comporte XXX pièce(s) principale(s). Il est expressément convenu que ce local d’habitation ne pourra être occupé que par XXX, sa famille ou ses proches.

Conformément à la réglementation en vigueur, les surfaces affectées à l’habitation ne pourront servir aux activités commerciales du Preneur, même au titre de réserves, permanentes ou temporaires. […]

Dernier point important : le fait qu’une partie du local commercial soit dédiée à l’habitation vous impose de fournir les diagnostics obligatoires pour un bail d’habitation classique : DPE, ENRT, Plomb, et bientôt le diagnostic électrique.

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

2 commentaires sur “Local d’habitation dans un bail commercial

  1. Merci pour cette information. Je suis dans ce cas-ci. Je m’aprête à signer un bail commercial avec une partie habitation et je souhaite sous-louer la partie habitation.
    Est-ce bien possible ?

    Et ma grande question est : comment se passe la distinction CFE et taxe d’habitation du coup ? Doit-on faire une démarché quelconque ?

    Merci d’avance
    Belle journée
    Angel

    • Bonjour,

      Pour la CFE elle sera probablement calculée sur la partie de surfaces commerciales, demandez à votre comptable ou regardez la notice de déclaration de la CFE.
      Pour la sous-location il va falloir le négocier avec le bailleur, en général ils refusent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles dans la même catégorie

Synthèse de l’article : Avec plus d’un foyer sur deux qui possède un animal de compagnie (chats, chiens, poissons et autres petits rongeurs) la question de la détention d’un animal de compagnie dans le cadre d’une location est encadrée par une législation relativement souple qui l’autorise dans la plupart des cas. Ce droit de détenir […]

Téléchargez gratuitement notre modèle d’état des lieux conforme loi ALUR 2018, utilisable pour les locations vides ou meublées, du studio à la maison de 5 pièces. Modèle état des lieux simplifié entrée OU sortie (2 pages) Etat des lieux simplifiée générique Inventaires des meubles complémentaire Rédiger votre nouveau bail de location Modèle état des lieux […]

Acte de caution pré-rempli avec le bailOUModèle vierge d’acte de cautionnement > Sommaire Contenu de l’acte de caution Caution solidaire ou caution simple ? Comment remplir l’acte de caution solidaire ? Signature de l’acte de caution Caution solidaire d’une colocation Acte de caution solidaire et assurance loyer impayé Activation de l’acte de caution solidaire Contenu […]

La loi ALUR impose depuis un modèle type de bail de location qui a l’immense avantage de limiter le nombre de clauses abusives qui se retrouvaient souvent dans les différents modèles utilisés par les gestionnaires immobiliers et parfois par les propriétaires. Nous profitons de cette initiative pour faire le point sur les clauses abusives les […]