Loyer impayé : commandement de payer par huissier

Lorsque votre locataire est en impayés il est important de réagir rapidement pour éviter que la situation n’empire et qu’une dette importante s’installe.

Tous les professionnels vous diront qu’il est en effet très compliqué de résoudre un impayé de plus de deux mois.

Après les relances amiables, le commandement de payer délivré par huissier est souvent le déclencheur qui permet de débloquer la situation, ou a contrario confirmer que le locataire va rester en impayés pour de longs mois.

Nous allons vous expliquer dans cet article comment et à quel moment envoyer un commandement de payer par huissier.

Exemple de commandement de payer

screenshot_commandement

Quand envoyer un commandement de payer ?

Imaginons que le locataire doit vous payer le loyer le 5 du mois, par exemple le 5 janvier.

En pratique nous vous recommandons de respecter les étapes recommandées par l’assurance loyer impayé que nous proposons :

  1. envoi d’un courrier ou d’un mail de relance simple vers le 10 janvier, vous pouvez doubler cette relance d’un SMS (voir le modèle de courrier de relance simple)
  2. envoi d’une mise en demeure de payer sous 8 jours, en recommandé avec accusé de réception vers le 25 janvier (voir le modèle de courrier de mise en demeure)
  3. envoi d’un commandement de payer par huissier vers le 5 février

Ainsi le locataire recevra le commandement de payer par huissier avant la date d’exigibilité de la deuxième échéance; cela l’incitera fortement à régulariser sa situation s’il le peut et éviter qu’un impayé ne s’installe.

Le commandement de payer doit être délivré par huissier. Vous pouvez trouver un huissier proche de votre bien sur Internet, ces derniers ont l’habitude de rédiger le commandement de payer à partir des informations que vous lui transmettrez sur l’impayé (adresse, du bien, nom des locataires, loyer, échéance impayée, etc.).

Commandement de payer au garant

L’huissier de justice devra également envoyer un commandement de payer au garant le cas échéant.

Il doit être envoyé au plus tard 15 jours après celui du locataire. Pour en savoir plus consultez notre fiche sur l’activation de la caution en cas d’impayés.

Gérez votre location sans agence
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

Combien coûte un commandement de payer ?

Un commandement de payer est à la charge du propriétaire, sauf si vous avez souscrit à notre garantie loyer impayé, dans ce cas c’est l’assurance qui se charge de mandater et de payer l’huissier.

Le coût indicatif d’un commandement de payer est de 130€, les honoraires sont fixés par décret et se décomposent en fonction de la prestation en taxes, déplacements, émoluments, etc.

Dans le cadre de notre assistant de gestion locative, vous pouvez accéder à un réseau national d’avocats et d’huissiers qui se chargera du commandement de payer et de l’éventuelle assignation.

Le commandement de payer étant un acte obligatoire, il est théoriquement à la charge du débiteur donc du locataire (cf Article L111-8 du Code des procédures civiles d’exécution).

Dans l’exemple fourni ci-dessus, l’impayé de loyer est donc complété des frais d’huissiers. Sachez qu’en pratique il est souvent aussi compliqué de récupérer les impayés de loyer que les frais théoriquement imputés au locataire.

Que faire si le commandement de payer ne fonctionne pas ?

Si le locataire n’a pas réagi au commandement de payer par huissier, il est malheureusement évident qu’il sera déterminé à rester dans les lieux en impayés.

Il faudra donc passer à l’étape suivante, c’est à dire l’assignation au tribunal et la longue procédure d’expulsion que nous décrivons dans notre fiche complète.

L’article 24 de la loi du 6 juillet 1989 indique que le bail n’est résilié via la clause résolutoire qu’après un délai de 2 mois après le commandement de payer :

Toute clause prévoyant la résiliation de plein droit du contrat de location pour défaut de paiement du loyer ou des charges aux termes convenus ou pour non-versement du dépôt de garantie ne produit effet que deux mois après un commandement de payer demeuré infructueux. […]

Une fois ce délai de 2 mois passé, si le locataire n’a pas soldé l’intégralité de sa dette, le bail est automatiquement résilié via la clause résolutoire (que nous vous recommandons très fortement lors de la rédaction de votre bail de location) et la procédure d’expulsion démarre idéalement menée par un avocat que vous pouvez solliciter via notre assistant de gestion locative.

Gérez votre location sans agence
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

21 commentaires sur “Loyer impayé : commandement de payer par huissier

  1. MND le a posté:

    Bonjour,
    Un huissier de justice peux t’il me donner un commandement de payer, même si le bail initial n’est pas complet, (Sans les diagnostic) ?

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Oui évidemment, l’absence des diagnostics n’est pas opposable par le locataire.

  2. Marie le a posté:

    Bonjour ,
    La locataire n’étant jamais chez elle,
    que faire si elle ne se rend pas chez huissier pour prendre son commandement à payer.
    Est que cela est pris en compte pour la suite.
    Merci

  3. Serge gasc le a posté:

    Bonjour,
    J’ai fait faire un commandement de payer a un huissier local basé sur le contrat de location.
    Le commandement a été fait a Monsieur X seul nomme dans le contrat. Un avocat nous dit maintenant qu’il aurait du être fait a Mr ET MADAME, parce que nous connaissons sa femme et que cela risque de créer des problèmes par la suite.
    Est ce vrai?
    Merci

  4. céline le a posté:

    Bonjour,
    Mon ex locataire qui est passé en assignation devant le Tribunal le 20 novembre pour loyers impayés avec saisie conservatoire sur son compte a eu le délibéré rendu par le juge le 15 janvier. Combien de temps ensuite aurais-je des nouvelles du tribunal sachant que je compte vraiment sur ces loyers.

    Merci

  5. A. Noname le a posté:

    Bonjour,
    J’ai 2 questions SVP :

    1) Que se passe-t-il quand le locataire n’a pas reçu de mise en demeure avant un commandement de payer le loyer ?

    2) Quand tous les loyers ont été réglés avant que le locataire reçoive le courrier de « commandement de payer » de la part (ou la visite imprévue) de l’huissier, qui doit payer les frais du commandement (devenu obsolète/caduc) SVP ?
    Le locataire ou le mandataire/bailleur ?

    Merci.

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Pour la première question, en théorie la mise en demeure n’est pas obligatoire.
      Pour la deuxième question, je n’ai pas la réponse.

  6. didelot le a posté:

    Bonjour, si le loyer est payé le premier jour du mois suivant (ex: loyer devait etre payé le 1er juin, il sera payé le 1er juillet) le propriétaire a-t-il donc le droit d’envoyer un huissier avant?

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      En pratique il n’y a pas de délai à respecter pour envoyer un commandement de payer, mais l’usage veut qu’il faut faire une mise en demeure par RAR avant.

  7. MRAD le a posté:

    Bonjour,

    je suis propriétaire d’un appartement à saint Etienne du Rouvray. Je l’ai loué à une Mlle en avril 2016.

    Je lui ai demandé plusieurs fois de me payer par virement bancaire mais elle n’acceptait pas (sauf quelques fois). En plus elle a commencé à me payer en retard.

    Elle ne répondait pas à mes appels, alors je passais chez elle sans rendez-vous (parfois mon ami, comme je vis à l’étranger, mon ami prenait en charge le contact avec elle), alors, coincée, elle me donnait son numéro de téléphone qu’elle changeait fréquemment.

    Depuis décembre 2017, la CAF ne me paye plus la partie d’APL, alors elle a une dette de 4907 euros, mise à part les deux mois de provision.

    Elle m’a contacté pour que je lui fasse un papier, elle m’a dit que le seul moyen pour être payé est de lui faire ce papier, comme ça elle me paye dès qu’elle soit payée, parce que elle a une bourse de la caf.

    Je suis venu en France pour régler cela, alors à ma grande surprise j’ai trouvé qu’elle a quitté l’appartement depuis le 6 aout 2018. Mais l’appartement est dans un très mauvais état, elle a tout cassé (je suppose qu’elle s’est mis en colère parce que je n’ai pas fait le papier, alors elle s’est comporté ainsi).

    J’ai appelé Mlle plusieurs fois depuis mon téléphone (et par mail), mais elle ne répond pas, je l’appelle depuis un autre numéro, quand elle reconnaît ma voix, elle décroche. Elle ne m’a pas laissé ni les clés ni les badges, mais un appartement tout cassé.

    Pour finir, je vous remercie de bien vouloir examiner ma situation, et de me proposer des idees, surtout qu’elle a declaré chez la CAF qu’elle etait a jour dans ses paiements! et les APL sont bloques par la CAF.

    Dans cette attente, veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

  8. teva le a posté:

    Bonjour,
    Si le locataire ne paie pas après 2 mois et même après une décision de justice.
    A quel moment le huissier commence à essayer de saisir le salaire du locataire ?
    Merci

  9. Jacob le a posté:

    Bonjour,
    Auriez-vous l’amabikite De m’indiquer le pourcentage du à l’huissier après commandement de payer.
    Mon locataire , que j’ai rencontré accepte de payer.
    L’huissier me réclame plus de 8% sur les chèques adressées à mon nom.(DPT 06)
    Sur 3200€ -270€ lui seraient dus!
    Il y a 3 ch du même montant soit 3×270€ , cela me paraît abusif .
    Je n’ai signé aucun titre exécutoire
    Merci beaucoup pour votre réponse.

  10. catherine Bru le a posté:

    Bonjour
    Un commandement à payer doit il toujours être adressé par huissier ? ou un bailleur peut-il l’envoyer lui-même par RAR ?
    merci de votre retour

  11. VIRGINIE HULIN le a posté:

    Bonjour mon ancienne propriétaire me réclame 1500€ par acte de huissiers pour des dégradations dans l appartement entre 2008 et 2010 alors que je n’y habitait plus. Savez vous comment je peux contester cette décision svp ?
    MERCI

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Oui le plus simple est de lui répondre par courrier recommandé avec accusé de réception pour répondre à ses demandes et faire valoir vos arguments.
      Etiez-vous en colocation ? Le cas échéant vous pourriez être tenu par la clause de solidarité même si vous avez quitté le logement.

  12. Paga le a posté:

    On m’a indiqué qu’avec la loi alur lorsque j’ai le retour du commandement de payer qui a été signifié à mon locataire je devais le convoquer en courrier simple et AR pour lui proposer un dernier plan d’apurement amiable. Après recherche sur internet je n’ai vu cette information nul part. On m’a bien dit que pour une assignation il fallait impérativement joindre le courrier ainsi que la preuve de l’AR sinon l’assignation n’était pas possible. Pouvez vous confirmer ?
    Merci d’avance

  13. Glenn le a posté:

    Bonjour,
    Vous indiquer une pratique recommander pour le commandement de payer.
    Peut-on envoyer directement un huissier sans faire de LRAR ? Quel est le délai minimum pour envoyer l’huissier pour que la procédure démarre au plus tôt ?
    Merci

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Certains gestionnaires ont l’habitude d’envoyer l’huissier très tôt pour éviter de perdre du temps sur les relances courrier. En pratique il n’y a pas de délai fixé par la loi, mais nous recommandons néanmoins, pour éviter que le locataire utilise le court délai comme argument lors de la procédure, de faire une LRAR et d’attendre au moins huit jours.

  14. Pat Rick le a posté:

    Bonjour,
    Donc même avec la clause résolutoire, nous sommes obligé de passer par d’une assignation au tribunal ?
    Et pour ce faire, passer par un avocat ou il y a d’autre moyen moins cher?

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Oui la clause résolutoire résilie le bail mais cette résiliation doit être constatée par un juge.

      Vous pouvez saisir le tribunal d’instance, directement via le greffe si la dette est inférieure à 4000€ ou via une assignation par huissier.

      La procédure au tribunal d’instance peut être faite sans avocat, mais ce n’est pas forcément recommandée vue la complexité de la procédure en cas de recours du locataire et des sommes en jeu.

      • O le a posté:

        Comment se passe si la date dépasse 4000 Euros?

Autres articles dans la même catégorie

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, il est tout à fait possible de poursuivre un locataire pendant la période de trêve hivernale du 1er novembre au 31 mars. Il est impossible d’expulser un locataire pendant cette période mais il vous faudra de toute façon en pratique plusieurs mois pour récupérer un jugement d’expulsion. […]

Nous allons voir dans cet article comment il est possible de garantir les loyers d’un locataire étranger via notre assurance loyer impayé : quels sont les critères pour le locataire et son éventuel garant, quelles pièces demander ? Des candidats étrangers éligibles sans preuve d’autorisation de séjour Vous pouvez couvrir un candidat étranger sans conditions […]

Les critères des compagnies d’assurance loyer impayé sont draconiens, notamment concernant les périodes d’essai des salariés en CDI. De moins en moins d’embauches sont faites en CDI (plus de 90% en CDD ou en intérim). Si votre candidat locataire fait partie des chanceux 10% embauchés en CDI, sachez que la plupart des assureurs n’acceptent de […]

Nos conditions d’éligibilité sont détaillées sur la page de l’assurance loyer impayé sur Smartloc. Ces conditions sont identiques à la plupart des contrats de garantie loyer impayé du marché : locataires en situation stable, gagnant au moins 2,85 fois le loyer charges comprises. De nombreux propriétaires souhaitent garantir les loyers impayés de candidats qui ne […]