Loyer impayé : lettre de relance simple

Avant d’envoyer une mise en demeure de payer sous huit jours, il est d’usage de relancer son locataire en retard de plus d’une semaine sur le paiement du loyer.

Il n’y a pas de formalisme sur la courrier de relance simple que vous pouvez également envoyer par courrier électronique (mail).

Voici un cadre de contenu que vous pourrez adapter :

Monsieur,

A ce jour, vous n’avez pas réglé l’échéance de loyer et de charges de XXXX due au XXXX conformément au bail que nous avons signé en date du XXXX pour votre logement en location situé XXX.
Je vous prie donc de bien vouloir régulariser votre situation au plus vite en procédant au virement des sommes dues.

Comptant sur votre diligence, je vous prie d’agréer, Monsieur, mes sincères salutations.

Gardez une copie de ces courriers ou doublez-les d’un mail car c’est un document important à produire en cas de contentieux, notamment si vous avez pris une assurance loyer impayé qui vous demandera la copie de ce courrier lors de la déclaration de sinistres.

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

4 commentaires sur “Loyer impayé : lettre de relance simple

  1. philkppe le a posté:

    j’ai un local commercial et le locataire depuis deux ans paye son loyer de 1200 euros au lieu de 1500 euros mensuel
    il continue à payer son loyer minoré de 300 euros mensuel malgré la mise en demeure de régler les arriérés est ce que je peux résilier son bail

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Pour un bail commercial je ne sais pas.

  2. Paprika le a posté:

    Bonjour,
    Ma mère et moi sommes colocataires d’une maison. Suite à une erreur du propriétaire et de la banque, nous avons eu des difficultés financières et en avons informé le propriétaire en lui indiquant que les choses seraient difficiles pour nous jusqu’en fin d’année. Nous réglons les loyers au fur et à mesure du mois et ne dépassons jamais le montant d’un loyer complet.
    Cependant, tous les 4 jours, nous recevons un mail avec courrier du propriétaire nous rappelons que nous ne sommes pas à jour. Nous commençons à considérer cela comme du harcèlement. Est-ce légal de nous faire une telle pression malgré toute notre bonne volonté ?

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour, je n’ai pas la réponse mais à mon avis le propriétaire a le droit de vous relancer si vous ne respectez pas vos échéances de loyer.

Autres articles dans la même catégorie

Dans le cadre de notre gestion locative en ligne, nous recommandons à nos clients un contrat d’assurance loyer impayé, que nous avons sélectionné selon 5 critères. En tant que courtier indépendant, nous avons choisi ce contrat que nous considérons comme étant parmi les meilleurs du marché; nous allons vous expliquer les critères de sélection pour […]

Synthèse de l’article : les locataires en place depuis plus de 6 mois sont éligibles sans condition de solvabilité. Il est simplement nécessaire de prouver l’absence d’impayés sur les 6 derniers mois. Nombreux sont les bailleurs qui nous demandent s’il est possible d’assurer un locataire en cours de bail. Il faut distinguer deux cas : […]

La garantie loyer impayé (GLI) est un produit important pour les administrateurs de biens souhaitant compléter leurs mandats de gestion d’une assurance très demandée par leurs propriétaires. Grâce aux équipes Smartloc, vous pouvez accéder aux meilleurs contrats du marché via une analyse fine de votre situation : gestion ou location simple, taille du portefeuille, sinistralité… […]

Le sujet des faux dossiers de location est sensible car la peur de se retrouver en situations d’impayés poussent les bailleurs à être particulièrement méfiants lors du choix de leur nouveau locataire. Dans cet article nous allons vous donner toutes les méthodes utilisées par les agences pour détecter les faux dossiers. Sommaire Comment vérifier un […]