Loyer impayé : lettre de relance simple

Avant d’envoyer une mise en demeure de payer sous huit jours, il est d’usage de relancer son locataire en retard de plus d’une semaine sur le paiement du loyer.

Il n’y a pas de formalisme sur la courrier de relance simple que vous pouvez également envoyer par courrier électronique (mail).

Voici un cadre de contenu que vous pourrez adapter :

Monsieur,

A ce jour, vous n’avez pas réglé l’échéance de loyer et de charges de XXXX due au XXXX conformément au bail que nous avons signé en date du XXXX pour votre logement en location situé XXX.
Je vous prie donc de bien vouloir régulariser votre situation au plus vite en procédant au virement des sommes dues.

Comptant sur votre diligence, je vous prie d’agréer, Monsieur, mes sincères salutations.

Gardez une copie de ces courriers ou doublez-les d’un mail car c’est un document important à produire en cas de contentieux, notamment si vous avez pris une assurance loyer impayé qui vous demandera la copie de ce courrier lors de la déclaration de sinistres.

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

4 commentaires sur “Loyer impayé : lettre de relance simple

  1. philkppe le a posté:

    j’ai un local commercial et le locataire depuis deux ans paye son loyer de 1200 euros au lieu de 1500 euros mensuel
    il continue à payer son loyer minoré de 300 euros mensuel malgré la mise en demeure de régler les arriérés est ce que je peux résilier son bail

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Pour un bail commercial je ne sais pas.

  2. Paprika le a posté:

    Bonjour,
    Ma mère et moi sommes colocataires d’une maison. Suite à une erreur du propriétaire et de la banque, nous avons eu des difficultés financières et en avons informé le propriétaire en lui indiquant que les choses seraient difficiles pour nous jusqu’en fin d’année. Nous réglons les loyers au fur et à mesure du mois et ne dépassons jamais le montant d’un loyer complet.
    Cependant, tous les 4 jours, nous recevons un mail avec courrier du propriétaire nous rappelons que nous ne sommes pas à jour. Nous commençons à considérer cela comme du harcèlement. Est-ce légal de nous faire une telle pression malgré toute notre bonne volonté ?

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour, je n’ai pas la réponse mais à mon avis le propriétaire a le droit de vous relancer si vous ne respectez pas vos échéances de loyer.

Autres articles dans la même catégorie

De nombreuses solutions existent pour vous protéger contre les impayés du locataire, qui représentent la plus grande crainte des propriétaires bailleurs. Dans cet article, nous allons vous rappeler les garanties possibles pour vous prémunir contre les impayés. Nous allons également nous concentrer sur la GLI inversée. C’est une solution tout à fait envisageable si votre […]

Synthèse de l’article : si le candidat n’est pas éligible à la GLI vous pouvez néanmoins le prendre en garantissant ses loyers par Visale, un garant physique ou un garant payant. Passés 6 mois sans impayés il est alors possible de basculer sans conditions de solvabilité sur une garantie loyer impayé en renonçant au garant. […]

Le nombre de ménages en surendettement a baissé depuis 10 ans, mais plusieurs associations de consommateurs craignent un rebond en 2021 (voir l’article de Capital sur le sujet). La procédure d’expulsion d’un locataire est longue et complexe, surtout si le locataire est déclaré en surendettement. Nous allons vous expliquer l’impact (fort) d’un surendettement sur la […]

En raison de la crise sanitaire et du nouveau confinement, les entreprises sont amenées à mettre une partie de son personnel au chômage partiel. Peut-être est-ce le cas du candidat qui souhaite louer votre logement ? Rassurez-vous, nous allons vous expliquer comment souscrire une assurance loyer impayé avec un candidat ayant eu du chômage partiel. […]