Entretien et réparation du chauffe-ballon : propriétaire ou locataire responsable ?

Dans le cadre de la gestion locative en ligne que nous proposons sur Smartloc, l’entretien des éléments de chauffage du logement revient de manière récurrente, et notamment de savoir qui doit prendre en charge l’entretien et les éventuelles réparations du chauffe-ballon entre le locataire et le propriétaire.

Entretien du chauffe-ballon à la charge du locataire

L’entretien du chauffe-ballon fait partie des réparations locatives à la charge du locataire fixées par la liste suivante. Elle précise que l’entretien simple, à savoir rinçage et nettoyage des corps de chauffe et tuyauterie, est à la charge du locataire.

En pratique il n’y a pas réellement d’entretien à faire en tant que locataire, une décision de cour de Cassation de 2008 ayant précisé que l’éventuel détartrage du chauffe-ballon est une dépense à la charge du bailleur.

Chauffe-eau au gaz

Si l’eau chaude de votre logement est chauffé au gaz, par la chaudière ou via un chauffe-eau individuel, vous êtes par contre tenu par la visite d’entretien annuelle.

Plus d’infos sur notre fiche concernant l’entretien de la chaudière par le locataire.

Pour la révision d’un chauffe-ballon électrique, comptez environ 250€ main d’oeuvre et pièces comprises (joint de cuve et résistance si nécessaire).

Grosses réparations et remplacement à la charge du propriétaire

Sauf à prouver que la panne est due à un manque d’entretien du locataire, la réparation d’un chauffe-ballon et son éventuel remplacement est à la charge du propriétaire.

Voici un estimatif des prix d’interventions en ordre de grandeur, main d’oeuvre, déplacement et fournitures compris.

  • Remplacement complet : entre 500 et 1000€ en fonction de la taille
  • Réparation ou remplacement de la résistance et du thermostat : entre 250€ et 350€
  • Réparation ou remplacement du groupe de sécurité : 200€
  • Réparation d’une fuite sur l’alimentation : 120€

Il peut être compliqué de trouver un artisan qui accepte de commander la pièce et de vous la changer vu le peu d’écart entre le prix d’une réparation et le remplacement complet.

A noter que ces dépenses sont déductibles de vos revenus locatifs si vous avez choisi le régime réel en location vide ou en le régime réel en location meublée (LMNP).

Gérez votre location sans agence
Quittances + Bail + Modèles + Assistance

Activez la gestion en ligne Smartloc

9 commentaires sur “Entretien et réparation du chauffe-ballon : propriétaire ou locataire responsable ?

  1. norma le a posté:

    Faites attention à ce que vous écrivez, le détartrage est à la charge du propriétaire !

  2. de camaret le a posté:

    bonjour je suis à la recherche d’un document officiel qui me dise exactement qui doit entretenir le détartrage de cumulus le locataire ou propriétaire.
    en vous remerciement par avance.
    cordialement

    Mme de Camaret

  3. Roussel le a posté:

    A qui incombe le remplacement du groupe de sécurité sur un cumulus ?

  4. Valerie Gierek le a posté:

    Bjr je voudrais savoir mon cumulus a été fixe au mur et la au mois de septembre l année dernière il est tombé est ce que c est a moi de le réparer car ma propriétaire dit que c est a moi de le faire

  5. Mme Ribeiro le a posté:

    Bonjour,j’ai une agence qui gère la louca timon de mon apartement ( la locataire à rester une année ) j’ai changé le balon au même moment. J’ai demander à la agence,si la locataire devant faire un détartrage,elle m’a dis non,il est neuf. Quelqu’un m’a dit que l’agence devais prendre 2€ par mois,pour usure. J’aimerais savoir,comment on peux agir.
    Je vous remercie.

  6. fernandez sylviane le a posté:

    bonjour, j’avais signalé a mon bailleur lors de mon entrée dans les lieux qu’il n’y avait pas de pression avec l’eau chaude, aujourd’hui l’eau chaude ne coule pratiquement pas faute de pression, que puis-je faire? les travaux sont ils à ma charge ou a celle du bailleur?

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Cela semble clairement être une réparation à faire par le bailleur, je vous recommande de lui écrire pour lui demande d’intervenir.

Autres articles dans la même catégorie

L’expulsion d’un locataire est un parcours du combattant pour le bailleur qui peut prendre de 12 à 36 mois en fonction de la longueur de la procédure. La trêve hivernale était connue comme le principal obstacle potentiel à une expulsion; le droit au logement opposable (DALO) créé en 2017 et sanctuarisé en 2012 représente un […]

Les punaises de lit infestent de plus en plus de logements. Leur prolifération est favorisée par l’essor de la vente de meubles d’occasion via Le Bon Coin, l’explosion des voyages de courtes durée et des locations Airbnb mais aussi une résistance accrue aux insecticides. Une fois les punaises de lit installées dans le logement, leur […]

Si vous êtes bailleur d’un logement loué à titre de résidence principale et que vous souhaitez le vendre, la question du bail en cours se pose immédiatement. Vous avez grosso modo deux solutions : vendre le bien occupé à un acheteur qui reprendra le bail vendre le bien libre après avoir donner congé au locataire. […]

Accédez au modèle d’avenant via notre gestion locative en ligne Prévisualisez le le modèle d’avenant au bail Vous avez signé un contrat de location avec votre locataire et souhaitez le modifier en cours de bail. Pour ne pas risquer de mettre en risque vos intérêts, il est recommandé de signer un avenant au bail pour […]