Entretien et réparation du chauffe-ballon : propriétaire ou locataire responsable ?

Dans le cadre de la gestion locative en ligne que nous proposons sur Smartloc, l’entretien des éléments de chauffage du logement revient de manière récurrente, et notamment de savoir qui doit prendre en charge l’entretien et les éventuelles réparations du chauffe-ballon entre le locataire et le propriétaire.

Entretien du chauffe-ballon à la charge du locataire

L’entretien du chauffe-ballon fait partie des réparations locatives à la charge du locataire fixées par la liste suivante. Elle précise que l’entretien simple, à savoir rinçage et nettoyage des corps de chauffe et tuyauterie, est à la charge du locataire.

Cet entretien peut être réalisé par un professionnel qui procédera à la vidange du chauffe-ballon et à son détartrage.

Il n’y a pas de fréquence obligatoire d’entretien pour un chauffe-ballon électrique, néanmoins nous vous recommandons de le faire a minima tous les 2-3 ans pour éviter d’être tenu responsable, en tant que locataire, d’une panne pour défaut d’entretien.

Chauffe-eau au gaz

Si l’eau chaude de votre logement est chauffé au gaz, par la chaudière ou via un chauffe-eau individuel, vous êtes tenu par la visite d’entretien annuelle.

Plus d’infos sur notre fiche concernant l’entretien de la chaudière par le locataire.

Pour la révision d’un chauffe-ballon électrique, comptez environ 250€ main d’oeuvre et pièces comprises (joint de cuve et résistance si nécessaire).

Grosses réparations et remplacement à la charge du propriétaire

Sauf à prouver que la panne est due à un manque d’entretien du locataire, la réparation d’un chauffe-ballon et son éventuel remplacement est à la charge du propriétaire.

Voici un estimatif des prix d’interventions en ordre de grandeur, main d’oeuvre, déplacement et fournitures compris.

  • Remplacement complet : entre 500 et 1000€ en fonction de la taille
  • Réparation ou remplacement de la résistance et du thermostat : entre 250€ et 350€
  • Réparation ou remplacement du groupe de sécurité : 200€
  • Réparation d’une fuite sur l’alimentation : 120€

Il peut être compliqué de trouver un artisan qui accepte de commander la pièce et de vous la changer vu le peu d’écart entre le prix d’une réparation et le remplacement complet.

A noter que ces dépenses sont déductibles de vos revenus locatifs si vous avez choisi le régime réel en location vide ou en le régime réel en location meublée (LMNP).

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles dans la même catégorie

Synthèse de l’article : le propriétaire peut donner congé à l’échéance du bail, avec un préavis de 6 mois en vide, 3 mois en meublé. Il doit motiver son congé pour vendre, reprendre le logement ou non-respect du bail par le locataire. Sommaire Quand peut-on donner congé en tant que bailleur ? Quel préavis pour […]

Le projet de loi sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN) a été adopté par l’Assemblée nationale le 12 juin 2018 et se trouve actuellement en phase de première lecture au Sénat, dernière ligne droite avant la promulgation. Dans un contexte de fortes tensions sur le marché du logement, le législateur a […]

Vous cherchez à une offre de gestion locative en ligne et vous souhaitez avoir une vision d’ensemble des prestations et frais des différentes formules. Nous allons tenter de vous convaincre que les outils proposés sur notre page de gestion locative en ligne constituent la meilleure solution du marché. 1. La gestion par un administrateur de […]

Sommaire Conditions spécifiques pour créer une SCI de famille Conséquences de la SCI familiale sur le bail de location Durée du bail de location Possibilité de demander un garant Obligation de saisir la commission Possibilité de donner congé au profit d’un des associés Avantages de la SCI de famille La SCI familiale pour simplifier la […]