Déductibilité de l’assurance loyer impayé

De nombreux propriétaires se demandent si les cotisations d’assurance loyer impayé sont déductibles de leur revenu locatif. Même si vous pouvez trouver une garantie loyer impayé à 2,2% sur notre site, il n’en reste pas moins que les primes peuvent s’élever à plusieurs dizaines d’euros chaque mois, nécessitant d’étudier leur déductibilité avec attention.

La réponse est simple : les primes d’assurance loyer impayé sont déductibles du revenu locatif si vous optez pour le régime réel et non le régime forfaitaire de déclaration de vos charges locatives.

Pour rappel le régime forfaitaire permet de déduire sans justification 50% des revenus locatifs au titre des charges en meublé, 30% en location vide. L’inconvénient est de ne pouvoir ajuster ce forfait en cas d’hausse des charges, typiquement si vous optez pour une assurance loyer impayé (le forfait est fixé quelque soient les charges réelles).

Nous vous déconseillons le régime réel en meublé car les obligations de déclaration rendent l’assistance d’un comptable quasi-obligatoire.

En location vide par contre le formalisme de déclaration au réel est simple, si vos charges dépassent les 30% du loyer nous vous conseillons de les déclarer au réel en y incluant l’éventuelle garantie loyer impayé que vous aurez choisie sur notre page dédiée.

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles dans la même catégorie

Le démembrement de propriété signifie la séparation du droit de propriété entre d’une part la nue-propriété détenue par le nu-propriétaire et d’autre part l’usufruit détenu par l’usufruitier. Le démembrement a des conséquences à la fois sur les rapports bailleur-locataire mais également sur la fiscalité des revenus fonciers. Nous allons dans cet article vous détailler les […]

Synthèse de l’article : Le statut de loueur meublé professionnel (LMP) est mis à la disposition des propriétaires qui font de la location de meublés; dès lors que l’activité génère un seuil de revenus suffisant (i.e. 23 000 euros), le régime du loueur meublé professionnel permet aux propriétaires de bénéficier d’une fiscalité avantageuse à travers […]

Sommaire Régime réel ou régime micro-foncier Différences entre les deux régimes Conditions d’éligibilité Quelles charges retenir en régime réel ? Frais d’administration d’administration et de gestion Travaux et charges Assurances Emprunt immobilier Régime réel ou régime micro-foncier ? Différences entre les deux régimes Lorsque vous louez un bien en location vide deux régimes sont possibles […]

Vous souhaitez investir dans l’immobilier commercial et vous regardez les opportunités de racheter des murs de commerces occupés avec un bail en cours ? L’investissement locatif en immobilier commercial a historiquement des rendements locatifs élevés mais il faut bien comprendre que les risques qui l’accompagnent sont aussi proportionnellement plus grands que pour un local d’habitation. […]