Déductibilité de l’assurance loyer impayé

De nombreux propriétaires se demandent si les cotisations d’assurance loyer impayé sont déductibles de leur revenu locatif. Même si vous pouvez trouver une garantie loyer impayé à 2,2% sur notre site, il n’en reste pas moins que les primes peuvent s’élever à plusieurs dizaines d’euros chaque mois, nécessitant d’étudier leur déductibilité avec attention.

La réponse est simple : les primes d’assurance loyer impayé sont déductibles du revenu locatif si vous optez pour le régime réel et non le régime forfaitaire de déclaration de vos charges locatives.

Pour rappel le régime forfaitaire permet de déduire sans justification 50% des revenus locatifs au titre des charges en meublé, 30% en location vide. L’inconvénient est de ne pouvoir ajuster ce forfait en cas d’hausse des charges, typiquement si vous optez pour une assurance loyer impayé (le forfait est fixé quelque soient les charges réelles).

Nous vous déconseillons le régime réel en meublé car les obligations de déclaration rendent l’assistance d’un comptable quasi-obligatoire.

En location vide par contre le formalisme de déclaration au réel est simple, si vos charges dépassent les 30% du loyer nous vous conseillons de les déclarer au réel en y incluant l’éventuelle garantie loyer impayé que vous aurez choisie sur notre page dédiée.

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles dans la même catégorie

Le coût de l’énergie augmente. Une solution pour y remédier est de réaliser des travaux dans son logement, afin de diminuer sa facture énergétique. Mais se lancer dans la rénovation énergétique a un coût. Des aides multiples existent pour améliorer l’accès à ces travaux et les rendre plus rapidement rentables notamment dans le cadre d’un […]

Le dispositif de défiscalisation Censi-Bouvard est un régime permettant de réduire ses impôts de 11% du montant de son investissement, à condition de confier son bien pendant 9 ans à un opérateur qui va le louer dans le cadre d’une location meublée avec services (par exemple une résidence étudiante ou un EHPAD). Nous allons vous […]

Comme nous vous l’avions expliqué dans un précédent article sur le régime réel en LMNP, la location meublée est une des dernières niches fiscales disponibles pour l’investisseur locatif, lui permettant d’annuler quasiment complètement son impôt foncier. Le système est avantageux mais problématique quand vous souhaitez investir à plusieurs. En effet la SCI n’est pas le […]

Afin de développer une offre de logements à loyers modérés dans le parc locatif privé, l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) propose aux propriétaires bailleurs de signer une convention Anah permettant de bénéficier d’avantages fiscaux importants, et éventuellement d’un financement sur les travaux de rénovation et de remise aux normes. L’avantage principal de la convention est […]