Garantissez vos loyers
pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

Rechercher un sujet

Mathieu Chantalat 3 avril 2017 Investissement locatif > Fiscalité

Déductibilité de l’assurance loyer impayé

De nombreux propriétaires se demandent si les cotisations d’assurance loyer impayé sont déductibles de leur revenu locatif. Même si vous pouvez trouver une garantie loyer impayé à 2,2% sur notre site, il n’en reste pas moins que les primes peuvent s’élever à plusieurs dizaines d’euros chaque mois, nécessitant d’étudier leur déductibilité avec attention.

La réponse est simple : les primes d’assurance loyer impayé sont déductibles du revenu locatif si vous optez pour le régime réel et non le régime forfaitaire de déclaration de vos charges locatives.

Pour rappel le régime forfaitaire permet de déduire sans justification 50% des revenus locatifs au titre des charges en meublé, 30% en location vide. L’inconvénient est de ne pouvoir ajuster ce forfait en cas d’hausse des charges, typiquement si vous optez pour une assurance loyer impayé (le forfait est fixé quelque soient les charges réelles).

Nous vous déconseillons le régime réel en meublé car les obligations de déclaration rendent l’assistance d’un comptable quasi-obligatoire.

En location vide par contre le formalisme de déclaration au réel est simple, si vos charges dépassent les 30% du loyer nous vous conseillons de les déclarer au réel en y incluant l’éventuelle garantie loyer impayé que vous aurez choisie sur notre page dédiée.

Autres articles dans la même catégorie

Sommaire Rappel LMNP Comment opter pour le régime réel ? Quelles charges déduire ? Exemple : annuler ses impôts avec un rendement locatif faible Limite du déficit et report possible Niche fiscale sur votre plus-value Rappel LMNP La majorité de nos clients de gestion locative louent sans le savoir avec le statut de loueur meublé […]

La réglementation concernant la location saisonnière est complexe (cf notre fiche sur le sujet), la fiscalité de vos revenus de locations type Airbnb l’est tout tout autant. Nous allons essayer dans cet article de vous détailler chaque cas possible, dont vous trouverez une synthèse sur le tableau ci-dessous: Revenus sur l’année fiscale < 760 € […]

Plan de l’article Régime réel ou régime micro-foncier Différences entre les deux régimes Conditions d’éligibilité Quelles charges retenir en régime réel ? Frais d’administration d’administration et de gestion Travaux et charges Assurances Emprunt immobilier Régime réel ou régime micro-foncier ? Différences entre les deux régimes Lorsque vous louez un bien en location vide deux régimes […]

Si vous souhaitez réaliser un investissement locatif, il est primordial d’optimiser les frais bancaires dans le cadre de votre prêt immobilier. En plus des taux d’intérêt, les banques imposent de souscrire à une assurance emprunteur qui couvre le remboursement de votre prêt en cas de décès ou d’invalidité. Dans un contexte de baisse des taux […]