Déductibilité de l’assurance loyer impayé

De nombreux propriétaires se demandent si les cotisations d’assurance loyer impayé sont déductibles de leur revenu locatif. Même si vous pouvez trouver une garantie loyer impayé à 2,2% sur notre site, il n’en reste pas moins que les primes peuvent s’élever à plusieurs dizaines d’euros chaque mois, nécessitant d’étudier leur déductibilité avec attention.

La réponse est simple : les primes d’assurance loyer impayé sont déductibles du revenu locatif si vous optez pour le régime réel et non le régime forfaitaire de déclaration de vos charges locatives.

Pour rappel le régime forfaitaire permet de déduire sans justification 50% des revenus locatifs au titre des charges en meublé, 30% en location vide. L’inconvénient est de ne pouvoir ajuster ce forfait en cas d’hausse des charges, typiquement si vous optez pour une assurance loyer impayé (le forfait est fixé quelque soient les charges réelles).

Nous vous déconseillons le régime réel en meublé car les obligations de déclaration rendent l’assistance d’un comptable quasi-obligatoire.

En location vide par contre le formalisme de déclaration au réel est simple, si vos charges dépassent les 30% du loyer nous vous conseillons de les déclarer au réel en y incluant l’éventuelle garantie loyer impayé que vous aurez choisie sur notre page dédiée.

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

Autres articles dans la même catégorie

La réglementation sur la location saisonnière est en train de se durcir à Paris mais aussi dans les grandes agglomérations françaises et européennes. Pour un investisseur qui recherche des opportunités d’investissement sur ce type d’actif, des alternatives existent à moins de 2 heures de Paris en avion : la côte dalmate, ces 300 jours d’ensoleillement […]

De nombreux propriétaires nous interrogent pour savoir si le dispositif Pinel constitue une bonne idée pour un investissement immobilier. La réponse n’est pas simple car elle dépend de plusieurs paramètres, notamment de votre niveau d’imposition, de votre capacité d’emprunt ou encore de la demande locative de la zone que vous allez retenir. Nous allons dans […]

La Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) est un régime fiscal qui permet de défiscaliser une partie de ses revenus locatifs via le régime réel. Cette déclaration au réel des charges s’accompagne d’obligations comptables assez lourdes avec la production d’un bilan comptable détaillant les amortissements ainsi que la production d’un compte résultat. Vous allez grosso modo […]

Les charges et réparations locatives sont les dépenses à la charge du locataire en cours de bail. Ces charges et réparations locatives ne sont en théorie pas déductibles des revenus fonciers des bailleurs. Dans cet article nous allons vous expliquer les cas potentiels où vous pouvez vous retrouver avec des charges locatives non récupérées; nous […]