Déclaration micro-foncier de vos revenus en location vide (2021)

Si votre location en vide n’excède pas un revenu annuel de 15 000 euros, vous pouvez alors bénéficier d’un régime de déclaration et d’imposition simplifié, appelé micro foncier.

Le mode d’emploi de ce régime est très simple : vous devez reporter le montant total de vos loyers hors charges perçus en 2020 en case 4 BE de la déclaration de revenus n°2042, sans appliquer l’abattement de 30% qui sera calculé automatiquement.

Vous avez donc droit à un abattement forfaitaire de 30 % qui couvre l’ensemble des charges que vous avez supportées. Sachez que vous ne pouvez déduire aucune autre charge.

Cet abattement de 30 % peut s’avérer assez faible dans certains cas et ne sera opportun, que si votre logement n’occasionne pas de frais conséquents. Afin que le régime micro foncier soit plus avantageux que le régime réel, les charges ne doivent alors pas excéder 30 % du revenu foncier.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur ces deux régimes (réel et micro foncier) vous pouvez consulter notre fiche complète sur le sujet.

Gérez votre location sans agence
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

Autres articles dans la même catégorie

De nombreux investisseurs se tournent vers la colocation car celle-ci dispose de nombreux avantages, tant sur le plan du rendement locatif que sur la typologie de locataires. La question se pose alors pour l’investisseur du montage qui va être utilisé, soit un bail unique avec clause de solidarité, soit des baux individuels non solidaires. Nous […]

De nombreux propriétaires se demandent si les cotisations d’assurance loyer impayé sont déductibles de leur revenu locatif. Même si vous pouvez trouver une garantie loyer impayé à 2,2% sur notre site, il n’en reste pas moins que les primes peuvent s’élever à plusieurs dizaines d’euros chaque mois, nécessitant d’étudier leur déductibilité avec attention. La réponse […]

Lorsque vous possédez un logement, que ce soit en tant qu’occupant principal ou en tant que bailleur, la question de l’imposition que vous allez subir lors de la vente de votre bien est cruciale. La plus-value est notamment un facteur déterminant pour un investissement locatif. En effet la résidence principale est exonérée de plus-value, mais […]

Vous souhaitez investir dans l’immobilier commercial et vous regardez les opportunités de racheter des murs de commerces occupés avec un bail en cours ? L’investissement locatif en immobilier commercial a historiquement des rendements locatifs élevés mais il faut bien comprendre que les risques qui l’accompagnent sont aussi proportionnellement plus grands que pour un local d’habitation. […]