Assurance loyer impayé pour un militaire

Vous louez un logement à titre de résidence principale, en location vide ou meublée, et vous souhaitez garantir les loyers futurs d’un candidat qui se présente avec un statut de militaire.

Nous allons vous expliquer dans cet article sous quels critères vous allez pouvoir le couvrir par une garantie loyer impayé (GLI) et quels documents demander.

us-army-soldiers-army-men-54098

Les militaires sont considérés comme des fonctionnaires contractuels

L’assurance loyer impayé que nous proposons sur Smartloc couvre les CDI hors période d’essai et les CDD de plus de 8 mois. Par extension elle garantit les loyers des fonctionnaires titulaires ou des fonctionnaires contractuels avec plus de 8 mois restants à la signature du bail.

Les militaires ont en général des contrats de carrière qui courent sur plusieurs années, il est donc possible de les considérer comme des contractuels en contrat long, qui sont donc éligibles s’il leur reste au moins 8 mois de contrat à la signature de bail.

Afin de vérifier cette information la récupération des justificatifs est cruciale.

Un certificat de position militaire à défaut de contrat de travail

Les militaires sont engagés sur des contrats longs à durée déterminée, mais ils n’ont quasiment jamais de contrat de travail à fournir. Il est donc important de récupérer un certificat de position militaire ou toute autre attestation prouvant de la durée restante de contrat afin de vérifier qu’il reste au moins 8 mois à la signature du bail.

Concernant les revenus, il est nécessaire de récupérer les 3 derniers bulletins de salaire, avec une tolérance sur un éventuel décalage d’un ou deux mois – comme tous les fonctionnaires les militaires reçoivent leurs bulletins de salaire avec du retard.

Pour définir les revenus nets à retenir, reportez-vous au cumul imposable sur le dernier bulletin de salaire et divisez par le nombre de mois; c’est une méthode simple qui permet d’éviter de trier les nombreuses primes que touchent les militaires. Demandez le dernier avis d’imposition et vérifiez que le revenu moyen que vous avez calculé correspond grosso modo au dernier revenu imposable.

Si vous avez une différence importante entre la moyenne calculée à partir du cumul imposable de la dernière fiche de paie et le revenu imposable du dernier avis d’impôts, vérifiez que le candidat n’a pas une éventuelle prime exceptionnelle – opérations extérieures ou expatriation – qui serait susceptible de gonfler artificiellement le revenu calculé à partir du cumul annuel imposable.

Dans tous les cas vous pourrez nous soumettre le dossier pour vérification dans le cadre de l’assurance loyer impayé que nous proposons sur Smartloc et qui est conçue spécifiquement pour les particuliers qui gèrent sans agence.

Gérez votre location sans agence
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

Autres articles dans la même catégorie

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, il est tout à fait possible de poursuivre un locataire pendant la période de trêve hivernale du 1er novembre au 31 mars. Il est impossible d’expulser un locataire pendant cette période mais il vous faudra de toute façon en pratique plusieurs mois pour récupérer un jugement d’expulsion. […]

Nous allons voir dans cet article comment il est possible de garantir les loyers d’un locataire étranger via notre assurance loyer impayé : quels sont les critères pour le locataire et son éventuel garant, quelles pièces demander ? Des candidats étrangers éligibles sans preuve d’autorisation de séjour Vous pouvez couvrir un candidat étranger sans conditions […]

Les critères des compagnies d’assurance loyer impayé sont draconiens, notamment concernant les périodes d’essai des salariés en CDI. De moins en moins d’embauches sont faites en CDI (plus de 90% en CDD ou en intérim). Si votre candidat locataire fait partie des chanceux 10% embauchés en CDI, sachez que la plupart des assureurs n’acceptent de […]

Nos conditions d’éligibilité sont détaillées sur la page de l’assurance loyer impayé sur Smartloc. Ces conditions sont identiques à la plupart des contrats de garantie loyer impayé du marché : locataires en situation stable, gagnant au moins 2,85 fois le loyer charges comprises. De nombreux propriétaires souhaitent garantir les loyers impayés de candidats qui ne […]