Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Plus de 100 000 bailleurs particuliers aidés depuis 2012

Avis clients 4,8/5

Démarrer un bail

La colocation se développe de plus en plus en France mais elle pose des questions complexes aux propriétaires dans la gestion des charges et des différents contrats, notamment lorsqu’il s’agit de baux individuels.

Nous allons vous expliquer dans cet article qui doit souscrire l’assurance habitation d’une colocation, en séparant les cas de la colocation à bail unique et la colocation à bail individuel.

Souscription possible par le propriétaire

La loi de 89 autorise les bailleurs d’un logement en colocation à souscrire une assurance habitation pour le compte des colocataires et de leur refacturer les primes d’assurance à titre de charges locatives.

Les parties au contrat de bail d’une colocation peuvent convenir dans le bail de la souscription par le bailleur d’une assurance pour compte récupérable auprès des colocataires dans les conditions prévues au g de l’article 7. Les colocataires peuvent provoquer la résiliation de l’assurance pour compte récupérable dans les conditions fixées au même article.

Il est intéressant de noter que le terme de colocation dans la loi englobe les colocations à bail unique et les colocations à bail individuel.

Nous allons néanmoins voir que cette faculté de souscription pour le compte du bailleur n’est recommandée qu’en cas de colocation via des baux individuels.

Assurance habitation d’une colocation à bail individuel

En bail individuel chaque colocataire est indépendant, il bénéficie d’un contrat sur sa chambre en partie privative et d’un accès aux parties communes (en savoir plus sur le bail individuel).

De la même manière que l’électricité ou l’internet, il est primordial pour le bailleur de garder le contrôle sur les contrats qui concernent l’intégralité du logement et donc de souscrire l’assurance habitation pour le compte des locataires.

En effet en bail individuel, en plus d’avoir des locataires qui ne s’entendront pas forcément pour gérer un sinistre, la division entre parties communes et parties privatives peut rendre la gestion d’une inondation ou d’un incendie très compliquée en cas de pluralité des contrats et des éventuelles responsabilités.

L’assurance habitation que nous proposons à nos locataires en gestion locative permet aux bailleurs de souscrire simplement pour le compte des locataires, et surtout d’indiquer simplement les colocataires à la souscription, et de les changer facilement en cas d’entrée ou de sortie.

Souscrire à l’assurance habitation pour le compte des colocataires

La gestion des entrées/sorties est en effet le gros point noir d’une assurance habitation par le bailleur, la compagnie que nous avons sélectionnée permet de faire cette mise à jour simplement. Vous pourrez également souscrire facilement à une PNO dans la foulée, ce qui simplifiera grandement la gestion des sinistres.

Clause spéciale du bail nécessaire

Pour permettre au bailleur de souscrire à cette assurance, nous avons ajouté dans la clause de bail individuel de notre bail numérique, l’accord exprès du locataire pour que le bailleur lui refacture la prime d’assurance. C’est une clause obligatoire sans quoi le locataire peut remettre en question cette refacturation

Assurance habitation colocation en bail unique

Nous avons fait un article complet pour vous aider à choisir entre bail unique ou bail individuel quand vous louez en colocation. Notre recommandation va au bail unique avec clause de solidarité.

Dans le cas du bail unique avec clause de solidarité, nous recommandons de laisser les colocataires souscrire à un contrat unique car :

  • le logement n’est pas divisé il est donc facile de souscrire à un contrat unique d’assurance habitation pour l’intégralité du logement
  • les colocataires sont liés entre eux il est donc simple de les laisser gérer un éventuel sinistre en commun
  • les changements de locataire sont moins nombreux

Il est donc recommandé de demander aux colocataires de souscrire un contrat unique et de leur demander de déclarer tous les occupants à l’assurance pour que chacun soit couvert en responsabilité civile. Même si tous les occupants sont déclarés l’attestation d’assurance fournie pourra potentiellement être libellée à un seul nom.

Souscription individuelle possible

La souscription à une assurance habitation unique est recommandée, néanmoins les colocataires d’un bail commun gardent la possibilité de souscrire à des contrats séparés; dans ce cas il est vraiment indispensable de souscrire chez le même assureur pour tous les colocataires sans quoi le règlement des litiges risque d’être kafkaïen.

Abonnez-vous à notre newsletter gratuite !

Vous avez aimé cet article ? Je rédige une newsletter mensuelle avec la synthèse de toute l'actualité immobilière + des fiches complètes pour approfondir le sujets qui vous intéressent. Elle est lue par plus de 12 000 lecteurs chaque mois.

- Mathieu Chantalat, Directeur immobilier

Inscription gratuite

S’abonner
Notification pour
3 Commentaires
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Et dans le 3eme cas de colocation avec bail unique SANS clause de solidarité. Quelle solution choisir pour l’assurance habitation?

bonjour , j’ai 6 colocataires (bail individuel).
je peux m’assurer ou je suis limiter a 5 colocataires.

Autres articles qui pourraient vous interesser

Permis de louer : dans quelles villes devez-vous faire les démarches ?

Nous avions vu dans un précédent article que les propriétaires n’avaient pas à déclarer un nouveau locataire aux impôts. Dans certaines communes il va par contre leur falloir un permis de louer, renouvelable à chaque changement de locataire. Nous allons voir que ce permis de louer permet aux communes concernées de vérifier que vous ne […]

Voir l'article

Gestion des impayés avec la garantie Visale

Si vous avez un impayé de loyer avec un locataire qui a une garantie Visale, il est important de bien suivre la procédure de déclaration de sinistre, notamment en termes de délais, afin de ne pas avoir de déchéance. Définition d’un impayé pour Visale Il est possible de faire une déclaration que l’impayé soit total […]

Voir l'article

Assurance vacance locative : comment souscrire en tant que particulier ?

Définitions de la carence et de la vacance locative Tout d’abord définissons la vacance et la carence locative: carence locative : l’absence de locataire lors de la première location du bien, habituellement lors de la livraison d’un programme neuf. Les promoteurs ou les professionnels vous ont indiqué un loyer théorique mais qui n’a pas été […]

Voir l'article

Punaise de lit, nuisibles : locataire ou propriétaire (3 jurisprudences) ?

Les punaises de lit infestent de plus en plus de logements. Leur prolifération est favorisée par l’essor de la vente de meubles d’occasion via Le Bon Coin, l’explosion des voyages de courte durée et des locations Airbnb mais aussi une résistance accrue aux insecticides. Une fois les punaises de lit installées dans le logement, leur […]

Voir l'article

Requalification d’un bail meublé en bail vide : un risque facile à éviter

Si vous signez un bail meublé, vous devez faire attention à ce que toutes les conditions du meublé soient réunies sous peine de requalification en bail vide (on parle aussi de location nue ou non meublée). En tant que propriétaire, cette requalification en logement vide aura, entre autres, pour conséquence de vous empêcher de donner […]

Voir l'article

Louer un logement décent : critères et risques encourus

Le déploiement des permis de louer partout en France et l’interdiction de louer des passoires thermiques en 2023 nous rappellent que le logement indécent est dans le viseur des pouvoirs publics. Dans cet article nous allons vous rappeler les critères de décence d’une location, puis nous vous donnerons un cas pratique avec les risques encourus […]

Voir l'article

Pourquoi prendre une assurance PNO en tant que bailleur ?

L’assurance Propriétaire Non Occupant, appelée aussi PNO, est l’assurance habitation des propriétaires qui louent un logement. Elle couvre donc les mêmes risques qu’une assurance habitation classique, mais va permettre au bailleur d’être indemnisé dans ces cas spécifiques de la vie d’une location : vacance entre deux locataires, locataire non couvert ou encore vice de construction. […]

Voir l'article

Assurance loyer impayé ou garant : que choisir ?

Vous souhaitez vous garantir contre les éventuels impayés du locataire avec qui vous vous apprêtez à signer. Deux choix s’offrent alors à vous, et comme nous allons le voir, vous allez dans la majorité des cas devoir choisir : assurance loyer impayé ou caution solidaire. Nous allons tenter de vous expliquer dans cet article le […]

Voir l'article

Expulsion du locataire : comment se faire aider ?

Le locataire d’un bail d’habitation en résidence principale est très protégé par le droit français et son expulsion relève du parcours du combattant. Les procédures sont longues, entre 18 et 36 mois, avec des impayés qui peuvent s’accumuler entre temps. Chez Smartloc nous aidons les bailleurs indépendants à gérer leurs locations via notre assistant de […]

Voir l'article

Nos experts vous
accompagnent sur l’essentiel.

Ne prenez plus de risques et laissez Smartloc vous aider

Démarrer

Des experts disponibles pour vous aider