Liste des meubles obligatoires en location meublée

Lorsque vous louez un logement d’habitation en résidence principale, il est possible d’opter pour un bail de location meublé.

Depuis le 1er septembre 2015, un bien sous le régime du meublé doit avoir un équipement minimum, sous peine de prendre le risque de voir la location requalifiée en vide.

pexels-photo-271816

Des meubles minimums conformes à la jurisprudence existante

Pour démarrer il faut noter que l’article 1 du décret prévoit que chaque pièce doit être meublée conformément à sa destination.

Donc si vous avez deux chambres et un bureau, vous ne pouvez pas meubler une seule chambre, la deuxième doit également avoir un lit et des luminaires, et le bureau une table et une chaise.

Rien de très nouveau dans la liste des meubles obligatoires, la plupart des éléments étaient déjà recommandés comme meubles nécessaires au vu de la jurisprudence existante. En voici la liste :

  • Literie comprenant couette ou couverture ; le canapé-lit est évidemment possible, il n’est pas précisé par contre qu’un oreiller ou une alèse soient nécessaire
  • Dispositif d’occultation des fenêtres dans les pièces destinées à être utilisées comme
    chambre à coucher
    ; des rideaux, volets ou stores
  • Plaques de cuisson ; nécessaire donc pour permettre au locataire de cuisiner
  • Four ou four micro-ondes ; tous les bailleurs ne proposaient pas cet équipement il devient obligatoire
  • Réfrigérateur et congélateur ou, au minimum, un réfrigérateur doté d’un compartiment permettant de disposer d’une température inférieure ou égale à – 6 °C ; le congélateur est donc optionnel, pas le freezer pour maintenir quelques jours des surgelés
  • Vaisselle nécessaire à la prise des repas ; la jurisprudence précise en général assiettes, verres et couverts
  • Ustensiles de cuisine ; définition large mais casseroles et poeles sont un minimum
  • Table et sièges ; idem un équipement standard des locations meublées, à noter le pluriel de « chaises », il en faut donc deux au minimum
  • Etagères de rangement ; élément un peu étrange, peu évident à mettre en place dans un studio, une armoire ou commode devrait également être possible
  • Luminaires ; celui-ci est évident !
  • Matériel d’entretien ménager adapté aux caractéristiques du logement ; il faut donc un balai et une pelle pour un studio, un aspirateur pour les 2P et plus.

L’inventaire comme preuve unique de la présence des meubles requis

N’oubliez pas d’annexer à votre bail un inventaire des meubles, liste séparée de l’état des lieux, qui vous permettra d’énumérer l’état et les marques des meubles, et de garder ainsi la trace écrite que vous remplissez les nouvelles obligations qui vous sont faites en termes d’équipements.

Démarrer votre bail de location avec inventaire des meubles

C’est souvent un moment pénible, lorsqu’il faut compter chaque fourchette et chaque drap, mais c’est un document crucial pour justifier du caractère meublé de la location que vous proposez. Il ne sera en effet pas possible de justifier de la présence des meubles via une liste sur l’état des lieux, une mention dans le bail ou des photos d’annonces…

Requalification en location vide : risques et conséquences

Si vous ne respectez pas cette liste d’équipement minimums, le locataire pourra faire valoir lors d’un contentieux (dont la question serait les meubles mais aussi en question annexe), que la location ne respecte pas les meubles minimums et demander alors la requalification en location vide.

La jurisprudence est constante sur le sujet et enrichit également l’analyse de points importants :

  • en l’absence d’inventaire les meubles ne sont pas considérés comme présents
  • le locataire peut retirer les meubles pour les stocker sans que la location meublée soit remise en cause

En cas de requalification en vide, la conséquence la plus directe est le changement de durée du bail, vous n’allez plus pouvoir donner congé tous les ans mais tous les 3 ans (et même 6 ans si vous êtes bailleur personne morale hors SCI familiale).

Dernier point votre abattement forfaitaire de charges passe de 50% à 30% ! Bref ne prenez pas le risque de faire l’économie d’une deuxième chaise ou d’un micro-onde lors de la mise en location de votre logement meublé.

Le forfait de charges est potentiellement remis en cause pour passer en provisions, et à Paris votre loyer maximum de référence diminue (en cas d’encadrement des loyers). Pour avoir une vision exhaustive du problème, consultez notre fiche sur la différence entre le vide et le meublé.

En pratique le risque réel est faible mais sachez qu’en cas de contentieux vous allez systématiquement perdre si vous n’avez pas meublé le logement en respectant cette liste.

Gérez votre location sans agence
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

12 commentaires sur “Liste des meubles obligatoires en location meublée

  1. guy le a posté:

    Bonjour,
    Merci pour votre article. Nous avons aménagé nos combles en 2 petites chambres. Existe-t-il une surface en dessous de laquelle ce ne sont plus forcément des chambres. Faut-il prévoir des lits dans toutes les chambres de la maison et ces combles (6 lits!) ?

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Il n’y a pas de règle sur la taille minimum des chambres. SI vous ne souhaitez pas mettre de lit, indiquez clairement dans le bail qu’il s’agit de bureau, de dressing ou tout autre type de pièces. Sinon le locataire pourrait demander la requalification en vide, notamment si les pièces font plus de 7-8m² (qui est une surface d’usage minimum pour les chambres pas une surface théorique).

  2. Marie le a posté:

    Bonjour,
    Mon locataire (appartement meublé) vient de m’informer qu’il a installé un lave vaisselle. A t-il le droit d’installer de l’électroménager dans l’appartement ?
    Ai-je le droit en tant que bailleur de lui demander de pouvoir voir son installation pour m’assurer que cela a été bien fait et ne causera pas de dommage (fuites) ?

    Merci

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Oui le locataire est libre de jouir normalement de sa résidence principale, et d’y installer des meubles. Et non en théorie vous ne pouvez pas réaliser de visites de contrôles sur les installations du locataire.

  3. Boule le a posté:

    Bonjour,
    Je suis propriétaire d’un appartement meublé. Ma locataire depuis 1 an et demi vient de me réclamer que le matelas est usé et lui fait mal dormir. Le matelas a été acheté neuf et de bonne qualité il y a 4 ans. Est-ce que je suis obligé de lui remplacer son matelas? Y’a-t-il une qualité requise pour la literie dans une location meublée?
    Merci par avance.

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Non il n’y a pas de qualité minimum et vous n’êtes donc pas obligé de changer le matelas.

  4. Thomé Jf.Michel le a posté:

    Nous louons un appartement entièrement meublé, au delà de la liste légale, les locataires ont-ils le droit de stocker nos meubles dans une pièce et d’amener les leurs, y compris barbecue et meubles de jardin.( la terrasse étant déjà équipée)?

    Merci

    jfm.Thomé

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Oui je vous confirme qu’ils en ont le droit.

  5. Sarah le a posté:

    Bonjour,
    Je rachète un F2 loué vide et je souhaiterai le passer en location meublée.
    Si le locataire accepte ce changement mais ne souhaite pas avoir mes meubles. Le changement du type de bail est il valable?
    Cordialement

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Non en théorie le bail meublé n’est pas valable si le logement n’est pas garni d’un minimum de meubles, le locataire pourra toujours a posteriori contester le changement de vide à meublé. Plus d’infos ici https://www.smartloc.fr/blog/transformation-vide-en-meuble/

  6. SYED le a posté:

    Bonjour,

    Je souhaite avoir un avis avant de rédiger un bail.

    Je vais louer mon pavillon avec une cuisine équipée en meuble et électroménager et un dressing, mais les chambres et le salon ne seront pas meublés.

    Dois je faire un bail vide ou meublé svp ?

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Si les chambres et le salon sont vides, il faut signer un bail vide.

Autres articles dans la même catégorie

La liste des communes soumises à l’encadrement des loyers s’allonge (voir notre liste à jour), et pour chaque bailleur dans ces communes le complément de loyer peut être la solution pour sortir de l’encadrement des loyers. Pour rappel, un loyer de référence majoré est défini pour votre quartier, le nombre de pièces du logement, l’année […]

Le bail type est entré en vigueur le 1er août 2015 et s’applique à toutes les locations vides ou meublées à titre de résidence principale. En plus du formalisme du nouveau bail, une notice d’information relative aux droits et obligations des locataires et des bailleurs doit être annexée. Nous l’ajoutons automatiquement au bail de location […]

En location vide ou en location, les charges récupérables auprès du locataire dans le cadre d’une provision ou d’un forfait (voir notre fiche pratique pour savoir quel type de charges choisir) sont exhaustivement listées dans le décret 87-713 du 26 août 1987 que vous trouverez au lien suivant : Démarrer un nouveau bail de location […]

Comme vous le savez peut-être, la loi ALUR a imposé une liste minimum de meubles pour que votre location soit considérée comme « meublée ». Pour graver dans le marbre la présence de ces meubles, vous devez réaliser un inventaire des meubles, séparé du bail de location et de l’état des lieux. Remplir le bail avec toutes […]