Le contrat de location loi ALUR vous oblige à indiquer si le bien que vous mettez en location se trouve dans un immeuble individuel ou collectif. La notice n’indique cependant pas comment est défini un immeuble individuel ou collectif.

Nous vous recommandons de suivre la définition du Code de la construction et de l’habitation :

[…] est considéré comme un bâtiment d’habitation collectif tout bâtiment dans lequel sont superposés, même partiellement, plus de deux logements distincts desservis par des parties communes bâties.

Rédigez votre bail en ligne
avec clauses & annexes conformes

Bail de location Smartloc

En pratique une maison est donc un immeuble individuel (même avec deux logements distincts un au rez-de-chaussée et un à l’étage), un immeuble standard en copropriété est un immeuble collectif.

Si une même maison a deux étages en plus du rez de chaussée, et qu’ils sont reliés par une cage d’escalier, il s’agit d’un immeuble collectif. Les parties communes doivent être bâties pour que la maison soit considérée comme immeuble collectif, c’est à dire qu’un escalier découvert extérieur à la maison la « transforme » en immeuble individuel.

Cette définition de l’immeuble collectif est importante car elle impacte plusieurs dispositions du bail et notamment :

  • Le locataire doit respecter le règlement intérieur d’un immeuble collectif
  • Le bailleur peut conserver une provision maximale de 20 % du dépôt de garantie jusqu’au mois suivant l’approbation des comptes annuels de l’immeuble
  • Le bailleur doit communiquer le mode de répartition entre les locataires des charges

Pour y voir plus clair dans les différentes subtilités du bail loi ALUR, nous vous recommandons d’utiliser notre module de création automatique du contrat de location qui vous guidera dans les différentes étapes de rédaction et vous fournira les annexes obligatoires.

Gérez votre location sans agence
avec Smartloc
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

6 commentaires ont été déposés sur “Définition de l’immeuble individuel ou collectif

  1. michele fallenot le a posté:

    Mon immeuble a 4 logements d’affilé, accès en commun, l’eau en commun, est-il collectif?

  2. Nicolas le a posté:

    Bojour.
    ma maison de 150 m2 a 3 etages relireliés par une cage d’escalier par une cage d’escalier. Chaque etage a au moins une chambre et une salle de bain. Le salon, salle a manger et la cuisine peuvent, ainsi que le jardin et la piscine sont partagés. Est-ce un immeuble collectif?

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour, avez-vous fait une division par lots ? En d’autres mots est-ce que chaque étage est un lot séparé ? Si c’est le cas je pense que l’on peut le considérer comme un immeuble collectif, sinon cela reste un immeuble individuel.

  3. HARTOCK le a posté:

    Bonjour,
    Merci pour les informations que nous retrouvons sur votre site.
    J’ai en construction deux maisons individuelles sur la Martinique.
    – Une au rez de chaussé ( location saisonnière)
    – L’autre à l’étage avec accès escalier extérieure indépendant. (Location habitation principale bail 3 ans).

    Comment dois-je considérer le type d’habitation/immeuble

    Merci d’avance

  4. Lagain le a posté:

    Bonjour ma maison comporte un rdc que j’habite et un etage. L’etage est divisé en deux appartements accessible par un escalier Exterieur commun et une terrasse. Est un immeuble collectif ou individuel ? Dois je deposer un permis de diviser ? Merci pour votre aide

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      oui a priori c’est un immeuble collectif car vous êtes bien dans la situation « bâtiment dans lequel sont superposés, même partiellement, plus de deux logements distincts desservis par des parties communes bâties. »
      Après si vous n’avez pas encore fait la division en lots, en théorie les appartements ne sont pas (encore) des logements distincts. Sur la nécessité de déposer un permis de diviser dans votre cas, je vous invite à consulter votre mairie.

Autres articles qui pourraient vous interesser

Modèle de Bail Mobilité gratuit avec mode d’emploi

Le bail mobilité est un nouveau modèle de bail plus souple que le bail de résidence principale classique. Créé en 2018 il s’adresse à des locataires qui veulent rester quelques mois dans le logement, qu’ils soient en formation, en stage, ou en mission temporaire. Nous vous proposons un modèle de bail mobilité gratuit ci-contre. Nous […]

Voir l'article

Complément de loyer exceptionnel : le flou ne permet pas tout

La liste des communes soumises à l’encadrement des loyers s’allonge (voir notre liste à jour), et pour chaque bailleur dans ces communes le complément de loyer peut être la solution pour sortir de l’encadrement des loyers. Pour rappel, un loyer de référence majoré est défini pour votre quartier, le nombre de pièces du logement, l’année […]

Voir l'article

Inventaire des meubles en location : modèle & conseils

Inventaire des meubles NUMERIQUE entrée ou sortie / à signer électroniquement Démarrer Inventaire des meubles PDF entrée et sortie / à imprimer Télécharger Comme vous le savez peut-être, la loi ALUR a imposé une liste minimum de meubles pour que votre location soit considérée comme « meublée ». Pour graver dans le marbre la présence de ces […]

Voir l'article

Comment signer un bail de location avec un mineur ?

Vous souhaitez louer votre logement à un mineur et vous vous demandez qui doit signer le bail ? Nous allons vous expliquer dans cet article qui du représentant légal ou du mineur locataire doit signer le bail de location. Le cas de la signature manuscrite Si vous souhaitez faire une signature manuscrite pour votre bail, […]

Voir l'article

Nos experts vous
accompagnent sur l’essentiel.

Ne prenez plus de risques et laissez Smartloc vous aider

Démarrer

Des experts disponibles pour vous aider