Mathieu Chantalat 5 mars 2018 Bail > Définitions du logement

Définition du nombres de pièces principales pour le bail de location

Le bail de location loi ALUR vous oblige à indiquer le nombre de pièces principales du bien que vous mettez en location. Seul problème, quelle définition retenir ? La notice d’information ne précise en effet pas si vous devez comptez un double séjour comme deux pièces, ou un bureau comme une chambre.

Voici la définition du Code de la construction et de l’habitation:

Un logement ou habitation comprend, d’une part, des pièces principales destinées au séjour ou au sommeil, éventuellement des chambres isolées et, d’autre part, des pièces de service, telles que cuisines, salles d’eau, cabinets d’aisance, buanderies, débarras, séchoirs, ainsi que, le cas échéant, des dégagements et des dépendances.

En d’autres mots comptent comme pièces principales:

  • salon
  • salle à manger
  • chambre
  • bureau

Ne comptent pas comme pièces principales :

  • cuisine
  • toilettes
  • salle de bains ou salles d’eau
  • couloir
  • dressing ou débarras

Le nouveau bail obligatoire recèle de nombreux pièges, notre modèle en ligne vous permet de le remplir facilement.

Remplir votre bail de location

Pas de mentions particulières sur la taille minimum pour qu’un double séjour soit compté comme deux pièces. Nous vous recommandons donc de compter votre double séjour comme une seule pièce principale, et ce même si celui-ci dépasse 25m², ce qui est habituellement retenu par les agents pour compter deux pièces dans les annonces qu’ils diffusent.

Dernière précision, on parle indifféremment d’un 2P ou d’un T2, il s’agit d’un bien avec deux pièces principales, une chambre et un salon. La seule différence entre les appellations via de la présence ou non d’une cuisine séparée, même si cette définition n’est pas forcément respectée, à part pour les studios. Le T1 est donc souvent un studio dans laquelle la cuisine est séparée.

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

Autres articles dans la même catégorie

Plusieurs bailleurs nous sollicitent chaque mois pour signer un bail société (ou logement de fonction). Les sociétés qui souhaitent mettre à disposition leurs logements le font pour plusieurs raisons, les deux principales étant d’une part de faciliter l’installation d’un salarié dans une ville, la seconde étant de bénéficier d’une fiscalité très avantageuse sur l’avantage en […]

Synthèse de l’article : le bail notarié permet en théorie de saisir les impayés sur le compte des locataires mais en pratique il a peu d’avantages dans le cadre d’une expulsion. Chez Smartloc nous sommes spécialisés dans la rédaction du bail de location conforme loi ALUR. Ce modèle type est obligatoire depuis 2014 et s’applique […]

Chez Smartloc nous avons dès le démarrage proposé la signature électronique pour le bail de location. Le nouveau modèle de bail obligatoire depuis la publication de la loi ALUR nous conforte dans ce choix : avec ses 5 pages, sa notice obligatoire de 14 pages et les différents diagnostics et autre extrait du règlement de […]

Le dépôt de garantie (à ne pas confondre avec la caution qui est usuellement le terme utilisé pour le garant qui se porte caution) est une somme versée par le locataire au bailleur lors de la signature du bail pour garantir ses obligations. Le fonctionnement du dépôt de garantie est régi par l’article 22 de […]