Définition du nombres de pièces principales pour le bail de location

Le bail de location loi ALUR vous oblige à indiquer le nombre de pièces principales du bien que vous mettez en location. Seul problème, quelle définition retenir ? La notice d’information ne précise en effet pas si vous devez compter un double séjour comme deux pièces, ou un bureau comme une chambre.

Voici la définition du Code de la construction et de l’habitation:

Un logement ou habitation comprend, d’une part, des pièces principales destinées au séjour ou au sommeil, éventuellement des chambres isolées et, d’autre part, des pièces de service, telles que cuisines, salles d’eau, cabinets d’aisance, buanderies, débarras, séchoirs, ainsi que, le cas échéant, des dégagements et des dépendances.

En d’autres mots comptent comme pièces principales:

  • salon
  • salle à manger
  • chambre
  • bureau

Ne comptent pas comme pièces principales :

  • cuisine
  • toilettes
  • salle de bains ou salles d’eau
  • couloir
  • dressing ou débarras
bail numérique

Rédigez votre bail en ligne
avec clauses & annexes conformes

Bail de location Smartloc

Pas de mentions particulières sur la taille minimum pour qu’un double séjour soit compté comme deux pièces. Nous vous recommandons donc de compter votre double séjour comme une seule pièce principale, et ce même si celui-ci dépasse 25m², ce qui est habituellement retenu par les agents pour compter deux pièces dans les annonces qu’ils diffusent.

Dernière précision, on parle indifféremment d’un 2P ou d’un T2, il s’agit d’un bien avec deux pièces principales, une chambre et un salon. La seule différence entre les appellations via de la présence ou non d’une cuisine séparée, même si cette définition n’est pas forcément respectée, à part pour les studios. Le T1 est donc souvent un studio dans laquelle la cuisine est séparée.

Gérez votre location sans agence
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

7 commentaires sur “Définition du nombres de pièces principales pour le bail de location

  1. jean-bat le a posté:

    Bonjour,
    comment faut-il comptabiliser une veranda et une mezzanine ? Merci

  2. Audrey le a posté:

    Bonjour,
    J’ai une chambre sous le toit qui fait 6,50 m2 dont une petite partie fait moins de 180cm de hauteur (5,15 m2 sans cette partie) ; peut-elle être considérée comme pièce une principale?
    Merci
    Cdt

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonjour,

      Il n’y a pas de règles mais je dirais non.

  3. Tom le a posté:

    Bonjour,

    Une pièce de passage servant à aller dans une ou plusieurs chambres est-elle considérée comme une pièce à part entière ? Sachant qu’elle fait plus que 9m2 et qu’elle sert de bureau actuellement…

  4. caille le a posté:

    une salle de fitness est-elle une salle principale ?

    • Mathieu Chantalat le a posté:

      Bonne question, je n’ai pas la réponse !

    • Blasco le a posté:

      C’est une pièce principale si elle respecte les normes de décence, donc si elle a, par exemple, une ouverture sur l’extérieur d’une surface au moins égale à 10 % de la surface de la pièce.

Autres articles dans la même catégorie

La liste des communes soumises à l’encadrement des loyers s’allonge (voir notre liste à jour), et pour chaque bailleur dans ces communes le complément de loyer peut être la solution pour sortir de l’encadrement des loyers. Pour rappel, un loyer de référence majoré est défini pour votre quartier, le nombre de pièces du logement, l’année […]

Le bail type est entré en vigueur le 1er août 2015 et s’applique à toutes les locations vides ou meublées à titre de résidence principale. En plus du formalisme du nouveau bail, une notice d’information relative aux droits et obligations des locataires et des bailleurs doit être annexée. Nous l’ajoutons automatiquement au bail de location […]

En location vide ou en location, les charges récupérables auprès du locataire dans le cadre d’une provision ou d’un forfait (voir notre fiche pratique pour savoir quel type de charges choisir) sont exhaustivement listées dans le décret 87-713 du 26 août 1987 que vous trouverez au lien suivant : Démarrer un nouveau bail de location […]

Comme vous le savez peut-être, la loi ALUR a imposé une liste minimum de meubles pour que votre location soit considérée comme « meublée ». Pour graver dans le marbre la présence de ces meubles, vous devez réaliser un inventaire des meubles, séparé du bail de location et de l’état des lieux. Remplir le bail avec toutes […]