Gérez votre location sans agence - Découvrez comment économiser 50€/mois grâce à Smartloc en savoir plus Gérez votre location sans agence - Économisez 50€/mois grâce à Smartloc en savoir plus

Comment changer la boîte aux lettres en location ?

Certains clients en gestion locative nous demandent ce qu’il faut faire pour changer l’étiquette de la boîte aux lettres et de l’interphone, lorsque le logement est en copropriété et qu’un nouveau locataire arrive. Nous allons vous détailler dans cette fiche la procédure pour mettre l’étiquette au nom de votre locataire.

Tout d’abord, sachez que le changement de l’étiquette est à la charge du propriétaire. En effet les frais de remplacement des plaques sur l’interphone et/ou sur la boîte aux lettres, qui peuvent se monter à 50-100€, ne font ni partie des réparations locatives ni des charges récupérables. Voilà pour la partie théorique, en pratique rien n’empêche le locataire de faire les changements de sa propre initiative et de régler les frais afférents.

Le mode opératoire varie en fonction des copropriétés. Soit le locataire doit contacter le syndic, qui lui-même va contacter les prestataires qui ont installé le bloc de boîte aux lettres et la platine de l’interphone afin de changer le nom inscrit. Dans ce cas, le syndic va a priori facturer l’intervention au propriétaire; il peut aussi l’envoyer à tort au locataire car la plupart des syndics pensent que c’est au locataire de payer…

Mais dans certaines copropriétés, pour diminuer les coûts, le Conseil Syndical se charge de la bonne tenue du bloc de boîte aux lettres. Dans ce cas, le locataire doit se rapprocher d’un des membres du Conseil Syndical, qui va se charger de la création de l’étiquette ou l’envoyer vers un professionnel. Idem si le conseil syndical s’en charge il est probable qu’il envoie la facture au propriétaire et non au locataire.

Gérez votre location sans agence
avec Smartloc
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

Autres articles qui pourraient vous interesser

Déclaration des revenus en LMNP micro-BIC (2022)

Cette fiche support va être courte car la déclaration de vos loyers au régime micro-BIC en meublé LMNP est très simple, vous avez une seule case à remplir : la case 5ND de la déclaration 2042-C-PRO. Dans cette case vous devez indiquer l’intégralité des loyers perçus en 2021, y compris les provisions et les charges […]

Voir l'article

Encadrement des loyers en bail individuel : comment fixer un loyer conforme

Si vous louez votre logement à des colocataires en bail individuel, vous vous êtes certainement déjà demandé quel loyer fixer pour chaque chambre, notamment si votre logement est situé à Paris ou à Lille, villes soumises à l’encadrement des loyers. La règle est simple : si votre logement est situé dans une ville soumise à […]

Voir l'article

Assurance loyer impayé et changement de colocataire

Notre assurance loyer impayé vous permet de couvrir les colocations en bail unique solidaire. Un des gros avantages de ce contrat est qu’il continue à vous couvrir sur l’intégralité du loyer, même si un colocataire décide de partir en cours de bail (pour rappel sa solidarité s’arrête rapidement à son départ). Voici les démarches à […]

Voir l'article

Doit-on faire enregistrer son bail aux impôts ?

De nombreux propriétaires utilisant notre assistant de gestion locative nous demandent s’il est nécessaire de déclarer son locataire aux impôts lors de la conclusion d’un bail. La réponse est simple : non vous n’avez pas besoin de faire enregistrer votre nouveau bail aux impôts. Cette information est directement vérifiable sur le site des impôts. Voilà […]

Voir l'article

Nos experts vous
accompagnent sur l’essentiel.

Ne prenez plus de risques et laissez Smartloc vous aider

Démarrer

Des experts disponibles pour vous aider