Certains clients en gestion locative nous demandent ce qu’il faut faire pour changer l’étiquette de la boîte aux lettres et de l’interphone, lorsque le logement est en copropriété et qu’un nouveau locataire arrive. Nous allons vous détailler dans cette fiche la procédure pour mettre l’étiquette au nom de votre locataire.

Tout d’abord, sachez que le changement de l’étiquette est à la charge du propriétaire. En effet les frais de remplacement des plaques sur l’interphone et/ou sur la boîte aux lettres, qui peuvent se monter à 50-100€, ne font ni partie des réparations locatives ni des charges récupérables. Voilà pour la partie théorique, en pratique rien n’empêche le locataire de faire les changements de sa propre initiative et de régler les frais afférents.

Le mode opératoire varie en fonction des copropriétés. Soit le locataire doit contacter le syndic, qui lui-même va contacter les prestataires qui ont installé le bloc de boîte aux lettres et la platine de l’interphone afin de changer le nom inscrit. Dans ce cas, le syndic va a priori facturer l’intervention au propriétaire; il peut aussi l’envoyer à tort au locataire car la plupart des syndics pensent que c’est au locataire de payer…

Mais dans certaines copropriétés, pour diminuer les coûts, le Conseil Syndical se charge de la bonne tenue du bloc de boîte aux lettres. Dans ce cas, le locataire doit se rapprocher d’un des membres du Conseil Syndical, qui va se charger de la création de l’étiquette ou l’envoyer vers un professionnel. Idem si le conseil syndical s’en charge il est probable qu’il envoie la facture au propriétaire et non au locataire.

Gérez votre location sans agence
avec Smartloc
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

Autres articles qui pourraient vous interesser

Réglementation location saisonnière : les 4 techniques pour louer plus de 120 jours

Rappel du contexte réglementaire Dans les grandes agglomérations, il est obligatoire de déclarer son activité de location saisonnière en récupérant un numéro d’identification à mentionner dans les annonces. Ce numéro a pour objectif principal de permettre de calculer le nombre de nuitées total pour un logement donné, présenté sur plusieurs plateformes. Sauf si vous louez […]

Voir l'article

Encadrement des loyers 2022 : le guide complet (meublé inclus)

L’encadrement des loyers a été réactivé par la loi ELAN voté fin 2018. Après Paris en 2019, Lille en 2020, de nombreuses communes vont le mettre en place en 2021. Dans ces communes le loyer à la relocation va être bloqué à une valeur maximum, appelée valeur de référence majorée, calculée à partir de valeurs […]

Voir l'article

Location et passoires thermiques : synthèse des interdictions

La loi Climat et résilience adoptée en 2021 va profondément modifier l’immobilier résidentiel des 10 prochaines années. Les contraintes qui vont peser sur les locations des logements mal isolés vont être le levier qui doit servir à accélérer la rénovation énergétique des logements français. La location est beaucoup plus contrainte que la vente par cette […]

Voir l'article

Complément de loyer exceptionnel : le flou ne permet pas tout

La liste des communes soumises à l’encadrement des loyers s’allonge (voir notre liste à jour), et pour chaque bailleur dans ces communes le complément de loyer peut être la solution pour sortir de l’encadrement des loyers. Pour rappel, un loyer de référence majoré est défini pour votre quartier, le nombre de pièces du logement, l’année […]

Voir l'article

Nos experts vous
accompagnent sur l’essentiel.

Ne prenez plus de risques et laissez Smartloc vous aider

Démarrer

Des experts disponibles pour vous aider