Garantissez vos loyers
pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

Rechercher un sujet

Mathieu Chantalat 9 juillet 2016 Assurance Loyer Impayé > Garanties & tarifs

Assurance loyer impayé : franchise et carence

Synthèse de l’article : vous n’avez pas de franchise sur la composante impayés de l’assurance Smartloc. Vous n’avez pas de carence ou période probatoire si vous souscrivez à l’entrée du locataire. Passé 15 jours de location une carence de 3 mois s’applique.

De nombreux propriétaires s’inquiètent au moment de la souscription à un contrat d’assurance loyer impayé de la présence de franchise ou de carence dans les clauses contractuelles. Nous allons dans cet article vous expliquer dans quel cas vous pouvez avoir une carence ou une franchise.

L’assurance loyers impayés du que nous proposons sur Smartloc est sans franchise et sans carence pour les locataires entrants. Une carence de 3 mois s’applique pour les souscriptions avec des locataires en place depuis plus de 15 jours.

Une franchise du dépôt de garantie sur les dégradations

La garantie loyer impayé Insured que nous proposons sur Smartloc ne prévoit pas de franchise pour les loyers impayés. Vous êtes donc remboursé des 3 premiers mois après 3 mois, puis tous les mois.

Il existe une franchise qui n’en est en fait pas une sur la composante dégradations immobilières (plus de détails sur les couvertures du contrat sur notre page dédiée), équivalente au dépôt de garantie que vous avez initialement encaissé. La compagnie considère en effet que vous pourrez conserver ce dépôt pour rembourser les détériorations immobilières du locataire.

Un délai de carence qui ne s’applique qu’aux locataires en place

Définissons tout d’abord ce qu’est un délai de carence : c’est une période probatoire pendant laquelle vous ne serez pas couvert si un impayé survient, et ce pour l’intégralité de l’impayé. Cette carence ou période probatoire est appliquée pour les locataires en place depuis plus de 15 jours, nous vous recommandons de souscrire juste après la signature du bail pour éviter cette carence.

Les assureurs ont mis en place ces périodes probatoires pour diminuer les fraudes en cours de bail, lorsque le locataire vous fait part de ses futurs difficultés de paiement notamment.

Autres articles dans la même catégorie

Synthèse de l’article : le commandement de payer doit être rapidement envoyé au locataire pour éviter que l’impayé s’installe. Il est délivré par huissier mandaté par le bailleur et coûte une centaine d’euros. Passé 2 mois après un commandement de payer il est possible d’assigner le locataire. Lorsque que votre locataire est en impayés il […]

Lorsque le locataire vous paie une partie seulement du loyer, la situation ne diffère en réalité pas d’un impayé complet : le locataire ne respecte pas ses obligations au titre du bail et une créance de loyer vous est due. Nous allons voir dans cet article comment gérer un impayé partiel et les garanties éventuelles […]

Synthèse de l’article : en cas d’abandon du logement, la procédure de récupération prend 6 mois et les impayés de loyer sont couverts pendant cette période par la garantie Smartloc. La garantie loyer impayé que nous proposons sur Smartloc vous couvre contre les impayés de loyers d’un locataire ayant abandonné votre logement sans prévenir et […]

Synthèse de l’article : l’assurance mène toute la procédure jusqu’à la récupération et paie les frais d’avocats et d’huissiers. L’assurance loyer impayé que nous proposons sur Smartloc est constituée de trois composantes que l’on retrouve dans la plupart des garanties du marché : les impayés, la procédure juridique et les dégradations. Nous allons vous expliquer […]