Mathieu Chantalat 19 juin 2017 Bail > Annexes

Extrait du règlement de copropriété en annexes du bail

Vous louez un logement dans un immeuble en copropriété et vous souhaitez savoir ce que vous devez annexer au bail concernant le règlement. En plus de permettre au locataire de prendre connaissance du règlement intérieur de l’immeuble, la loi vous oblige à annexer certaines parties du règlement de copropriété.

Extraits du règlement de copropriété en annexes

Le législateur a prévu dans la dernière loi ALUR une disposition permettant au locataire d’être informé des points importants du règlement de copropriété le concernant :

Lorsque l’immeuble est soumis au statut de la copropriété, le copropriétaire bailleur est tenu de communiquer au locataire les extraits du règlement de copropriété concernant la destination de l’immeuble, la jouissance et l’usage des parties privatives et communes, et précisant la quote-part afférente au lot loué dans chacune des catégories de charges.

Cette disposition ne concerne donc pas tout le règlement de copropriété mais seulement les parties pouvant entraîner des conflits avec le locataire : non respect des horaires de silence, poussette dans l’escalier, répartition des charges si parking ou ascenseur par exemple.

Vous devez donc en pratique demander le règlement à votre syndic et en extraire les parties utiles.

Notre module de rédaction automatique du bail de location vous permet d’annexer automatiquement le règlement de copropriété au bail principal, et de le signer en ligne si le document est trop volumineux pour être imprimé.

Conséquence de l’absence du règlement de copropriété

En pratique nombreux sont les propriétaires qui n’annexent pas ce document. Les conséquences légales sont peu importantes, le locataire pourra au pire demander l’annulation du bail et partir sans respecter son congé s’il découvre a posteriori un élément du règlement de copropriété qui ne lui convient pas. Il ne pourra pas demander une réduction du loyer ou arrêter de payer à défaut d’avoir reçu ce document.

De manière pratique nous recommandons néanmoins de l’annexer si possible car cela permet au locataire de mieux intégrer le fonctionnement de son immeuble à son arrivée.

Garantissez vos loyers pour seulement 2,2%

Assurance loyer impayé Smartloc

Autres articles dans la même catégorie

Vous avez signé un contrat de location avec votre locataire et souhaitez le modifier en cours de bail. Pour ne pas risquer de mettre en risque vos intérêts, il est recommandé de signer un avenant au bail pour graver dans le marbre les modifications contractuelles que vous avez convenues avec votre locataire. Nous allons voir […]

Lorsque vous remplissez votre modèle de bail vous pouvez insérer de nombreuses clauses, dont la clause de solidarité si vous louez à des colocataires qui ne sont ni mariés ni pacsés (dans ces deux cas les colocataires sont solidaires même en l’absence de clause). Rédiger un bail conformeavec une clause de solidarité type Bail de […]

Lors de la visite précédant la signature du bail, le locataire peut vous proposer (ou vous pouvez lui demander) de réaliser des travaux de rafraîchissement en échange d’une réduction de loyer temporaire, ou plus simplement d’une franchise. Comme nous allons le voir il est nécessaire de prévoir une clause explicite pour bien cadrer cet engagement […]

En règle générale, le propriétaire n’a pas le droit de rentrer dans le bien loué sans l’autorisation du locataire; il n’a par ailleurs pas la possibilité d’obliger le locataire à le laisser rentrer dans les lieux sauf à quelques exceptions près, comme les visites en vue de la relocation ou de la vente, à condition […]