Compte bancaire SCI : pourquoi choisir une banque en ligne

Afin de séparer les transactions professionnelles des transactions personnelles, il est fortement conseillé de détenir un compte bancaire pour sa SCI. Nous allons voir dans cet article pourquoi et comment ouvrir un compte pour votre SCI.

Compte personnel ou professionnel pour la SCI?

Tout d’abord, le compte bancaire doit être au nom de la société civile immobilière, il est déconseillé d’ouvrir un compte personnel, même si certaines banques peuvent le proposer. En effet, cela pourrait engendrer de nombreux problèmes, par exemple au niveau de l’imposition, ou l’administration fiscale pourrait confondre le patrimoine de la société avec celui du gérant.

Il est également déconseillé de ne pas ouvrir de compte bancaire, cela pourrait être vu par l’administration fiscale comme une société fictive.

Quand ouvrir son compte bancaire en SCI ?

Il est donc nécessaire pour votre SCI d’ouvrir un compte bancaire qui lui est dédié. En effet, lors de sa création un capital est requis. Si l’apport est en numéraire, il doit être déposé sur un compte en banque au moment de la création de la SCI.

Vous allez donc avoir besoin de votre compte bancaire afin de réaliser vos premiers achats et ainsi démarrer l’activité immobilière.

Quels documents fournir afin d’ouvrir son compte de SCI ?

Les documents à fournir pour l’ouverture d’un compte bancaire professionnel varient en fonction de l’établissement bancaire.

Il existe cependant certains documents communs :

  • Un justificatif d’identité du représentant légal (CNI, passeport, carte de résident en France);
  • Un justificatif d’identité des actionnaires ayant reçu l’autorisation d’utiliser le compte bancaire;
  • Une copie des statuts de la société ainsi qu’une annexe aux statuts désignant les personnes autorisées à faire fonctionner le compte bancaire;
  • L’immatriculation au RCS sous la forme de l’extrait Kbis délivrée par la chambre de commerce;
  • L’extrait du journal d’annonces légales ou le reçu du dépôt de parution dans un journal d’annonces légales afin de certifier l’existence de la SCI.


Combien de temps et quel prix pour un compte SCI ?

En théorie, ouvrir un compte bancaire n’est pas si long, mais tout dépend de la réactivité de l’établissement bancaire choisi.

Si vous choisissez une banque classique, il est possible que les délais soient plus longs car généralement vous devez prendre rendez-vous en agence.

Au contraire les banques en ligne sont réputées pour leur rapidité et leur réactivité. Ainsi, si vous souhaitez ouvrir un compte pour votre SCI, nous vous conseillons de souscrire auprès d’une banque en ligne comme Qonto.

En plus de proposer une ouverture en ligne et une interface mieux conçue que les banques classiques, Qonto vous permet également de faire des économies. Voici en effet un aperçu des tarifs que nous avons récupérés auprès des deux grandes banques françaises fin 2020 :

  • Société Générale SCI : 25€/mois + 50€/an pour une carte bancaire
  • BNP SCI : 40€/mois carte bancaire inclus, 10€/mois si vous êtes déjà client BNP
  • Qonto SCI : 9€/mois carte bancaire inclus

Quels moyens de paiement pour votre SCI ?

En ce qui concerne les moyens de paiements, les banques proposent plus ou moins la même chose.

De manière générale, elles proposent une carte bancaire, Qonto proposant en plus une carte bancaire virtuelle.

De plus, les clients ont droit à un certain nombre de virements gratuits autorisés par mois, au-delà ils deviennent payants (généralement moins de 1€). Qonto sur l’offre à 9€/mois propose 20 virements ce qui devrait largement suffire pour votre SCI.

Pour finir, les banques en ligne comme Qonto proposent une fonctionnalité très pratique d’ajout des factures directement sur le relevé bancaire, ce qui facilite grandement l’échange avec votre comptable qui pourra directement accéder à vos factures et à votre relevé sans devoir faire de rapprochement bancaire. Plus d’infos ici.

Gérez votre location sans agence
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

Autres articles dans la même catégorie

De nombreux investisseurs se tournent vers la colocation car celle-ci dispose de nombreux avantages, tant sur le plan du rendement locatif que sur la typologie de locataires. La question se pose alors pour l’investisseur du montage qui va être utilisé, soit un bail unique avec clause de solidarité, soit des baux individuels non solidaires. Nous […]

De nombreux propriétaires se demandent si les cotisations d’assurance loyer impayé sont déductibles de leur revenu locatif. Même si vous pouvez trouver une garantie loyer impayé à 2,2% sur notre site, il n’en reste pas moins que les primes peuvent s’élever à plusieurs dizaines d’euros chaque mois, nécessitant d’étudier leur déductibilité avec attention. La réponse […]

Lorsque vous possédez un logement, que ce soit en tant qu’occupant principal ou en tant que bailleur, la question de l’imposition que vous allez subir lors de la vente de votre bien est cruciale. La plus-value est notamment un facteur déterminant pour un investissement locatif. En effet la résidence principale est exonérée de plus-value, mais […]

Vous souhaitez investir dans l’immobilier commercial et vous regardez les opportunités de racheter des murs de commerces occupés avec un bail en cours ? L’investissement locatif en immobilier commercial a historiquement des rendements locatifs élevés mais il faut bien comprendre que les risques qui l’accompagnent sont aussi proportionnellement plus grands que pour un local d’habitation. […]