Mathieu Chantalat
12 mai 2016
Assurance loyer impayé

Assurance loyer impayé : cas d’un étudiant

Vous venez de recevoir le dossier d’un étudiant, qui vous propose de garantir son bail par une caution solidaire, bien souvent ses parents.

La caution solidaire est un dispositif efficace et gratuit, vous pouvez être amené à hésiter avec une assurance loyer impayé, car comme nous vous l’expliquions dans un précédent article, vous ne pouvez pas cumuler caution solidaire et assurance loyer impayé.

Il existe néanmoins une exception à cette règle : le cas du locataire étudiant. Nous allons tenter de vous expliquer quelles sont les conditions pratiques pour louer à un étudiant avec un garant (également appelé caution) et souscrire en parallèle à une garantie loyer impayé.

Toutes les garanties n’acceptent pas les étudiants avec garant,
utilisez notre comparateur pour savoir quel contrat choisir.

Voir les garanties pour étudiants

1YE1LLNXGB

Cas de l’étudiant seul

La situation la plus simple est un étudiant seul qui souhaite louer par exemple un studio. Pour que son dossier soit éligible à une assurance loyer impayé, il faut qu’une caution solidaire soit signée en annexe du bail et que la personne qui se porte caution remplisse les critères classiques d’une assurance loyer impayé : situation professionnelle stable, revenus supérieurs à 3 fois le loyer charges comprises.
En pratique la présence de la caution ne change pas grand chose pour vous en cas d’impayés. Vous relancez le locataire et la caution par courrier simple puis recommandé et transmettez le dossier de sinistre à l’assurance. C’est ensuite l’assureur qui va poursuivre directement la caution.

Ce cas est donc assez simple. La situation se complique quand vous avez une colocation avec un ou plusieurs étudiants.

Cas de la colocation

Depuis la loi ALUR, en cas de colocation, chaque garant couvre les loyers impayés pour un locataire. Cette solidarité se limite à la présence du locataire dans les lieux, prolongée maximum 6 mois après son départ. Le risque existe donc que les colocataire s’en aillent, et que seul reste un des occupants avec un seul garant.

La conséquence est que la plupart des contrats d’assurance loyer impayé (et la plupart des administrateurs de biens également) demandent maintenant que chaque garant puisse couvrir l’intégralité du loyer en cas d’impayés.

Deuxième conséquence, la plupart des contrats n’acceptent que des colocations composée uniquement d’étudiants, ou uniquement de salariés. Si vous souhaitez mélanger les deux, seuls les étudiants ou seuls les salariés de la colocation pourront apparaître sur le bail.

La situation est donc complexe et nous vous conseillons de vous référer à notre comparateur assurance loyer impayé, pour vérifier sur chaque dossier si vous avez un contrat qui vous couvre.

Garantissez vos loyers dès 2,75%

Comparez les assurances loyers impayés

Autres articles dans la même catégorie

Avant d’envoyer une mise en demeure de payer sous huit jours, il est d’usage de relancer son locataire en retard de plus d’une semaine sur le paiement du loyer. Il n’y a pas de formalisme sur la courrier de relance simple que vous pouvez également envoyer par courrier électronique. Voici un cadre de contenu que […]

Si votre locataire est en impayés il est primordial de désamorcer la situation rapidement, en essayant de le joindre et de discuter tout en lui envoyant en parallèle une relancer par courrier simple puis une mise en demeure. Cette phase est cruciale car les impayés qui s’installent sont souvent très difficiles à résoudre étant donné […]

Que vous ayez ou non souscrit une garantie loyer impayé sur notre comparateur, la gestion du pré-contentieux reste de votre responsabilité de propriétaire. Imaginons que votre locataire doive payer le loyer pour le 5 du mois. La procédure standard est de lui envoyer un courrier ou un mail de relance simple dans les 15 jours […]

L’Etat via Action Logement a lancé en février 2016 la garantie loyer impayé Visale, qui a le mérite d’accepter des dossiers de locataires habituellement refusés par les assurances classiques (mais pas seulement comme nous allons le voir). Le dispositif est gratuit mais il ne vous couvrira pas aussi bien qu’une garantie loyer impayé classique. Sommaire […]