Assurance loyer impayé
Testez le dossier de votre locataire et comparez les offres de garantie loyer impayé (GLI)

€/mois
€/mois
€/mois
€/mois
{{resultat.prime | number : 1}} €/mois Gratuit
  • Pas de franchise
  • Durée de couverture : {{resultat.duree_max_loyer}}
  • Montant maximum : {{resultat.montant_max_loyer}}
  • Procédure prise en charge {{resultat.montant_max_protection}}
  • Pas de période probatoire Période probatoire : {{resultat.carence}}
  • Détériorations immobilières
    Détails
    • Montant max
    • Perte de loyer

Choisir cette garantie avec la gestion en ligne Smartloc

  • Vérification du dossier
  • Rédaction du bail
  • Prelèvement automatique des loyers
  • Gestion comptable et financière
  • Assistance technique sur demande
Sans engagement + 14.90€/mois + {{data.bail.loyer * 0.012 > 5 ? (data.bail.loyer * 0.012 | number : 1) : 5}}€/mois

En savoir plus sur la gestion en ligne Smartloc

En savoir plus Souscrire en ligne

Une question ?
01 86 95 02 05

Pas intéressé ?
Site de la compagnie

Aucun contrat référencé ne peut prendre en charge votre dossier

Nous vous recommandons d'opter pour le prélèvement automatique de notre gestion locative en ligne à 1% HT. Cela vous permettra de diminuer drastiquement le risque d'impayés

Fiches pratiques sur la garantie loyer impayé

A propos du comparateur d'assurance loyer impayé Smartloc

Nous avons créé pour vous un outil permettant de tester facilement l'éligibilité de votre locataire aux différentes offres d'assurance loyers impayés du marché.
Notre outil vous permettra également de comparer facilement les tarifs d'assurance loyers impayés proposés, ainsi que les montants des garanties locatives correspondantes.
Nous comparons les meilleures offres disponibles, et notamment le contrat l'Equité proposé par INSOR, le contrat Covéa proposé par SAA, le contrat Fidéliade proposé par Interassurances, le contrat Macif, le contrat MAIF etc.
A noter que des conditions particulières d'acceptation et de couverture s'appliquent pour chaque contrat; des conditions spécifiques ne sont pas nécessairement prises en compte dans ce comparateur qui ne fournit donc que des informations à titre indicatif sans garantie d'exactitude ni d'exhaustivité.


A propos de la garantie loyer impayé

Les impayés de loyer sont avec la vacance locative le risque principal qu'encourt un bailleur. Le droit fait qu'il est souvent compliqué de faire partir un locataire indélicat, et encore plus de récupérer les loyers dûs. Les procédures sont longues - parfois plus de 3 ans - et donc coûteuses en frais d'avocats. Si vos loyers constituent une part importante de vos revenus ou si vous avez réalisé un investissement locatif à crédit, nous vous conseillons fortement de souscrire une garantie qui vous couvrira pour les risques suivants : loyers impayés, dégradations non couvertes par le dépôt de garantie du locataire, frais de procédures.


Détails sur les loyers impayés

Les points importants à regarder concernant la partie "garantie loyer" d'un contrat sont les durées de couverture, les montants maximum pris en charge et les franchises. La plupart des contrats sont en durée illimitée mais certains se limitent à 3 ans environ. C'est grosso modo la fourchette haute de durée de procédure mais certaines peuvent durer plus longtemps. Le montant maximum couvert est de la même manière souvent illimité mais certaines compagnies fixent un plafond, à vous de déterminer si votre loyer est assez élevé pour l'atteindre éventuellement. Enfin la plupart des contrats sont sans franchise, d'autres retiennent le montant du dépôt de garantie, vérifiez bien les conditions générales en vigueur lors de la souscription.
La majorité des contrats n'ont pas de période probatoire (ou carence), sauf si vous souhaitez assurer un locataire en place.


Détails sur les détériorations immobilières

La partie "détériorations immobilières" d'un contrat couvre la prise en charge des travaux de remise en état que vous auriez à faire lors du départ du locataire, qui seraient de sa faute et qui ne seraient pas couverts par le dépôt de garantie, comme la remise en état intégrale d'une moquette ou la remise en peinture totale du bien. Les points importants à vérifier sont les montants minimum et maximum de travaux pris en charge, l'éventuelle franchise ainsi que les délais de remboursement. Certains contrats assurent également dans des conditions variables la perte de loyer engendrée par les travaux de remise en état. Les contrats ne couvrent que les détériorations immobilières et non les dégâts faits au mobilier en cas de location meublée.


Détails sur la protection juridique

Comme nous vous l'indiquions, la procédure à l'encontre du locataire peut être longue et coûteuse, nécessitant l'intervention d'un avocat spécialisé. La totalité des contrats proposent une couverture des frais de procédure. A noter qu'il existe parfois des montants maximum de couverture et un seuil minimum par acte, c'est à dire qu'en dessous d'un certain montant l'acte de l'avocat n'est pas pris en charge par l'assurance. Enfin certains compagnies proposent des couvertures maximum différentes en fonction de l'avocat retenu : la couverture est illimitée avec l'avocat de la compagnie, limitée si vous choississez votre propre conseil.


Souscription, durée du contrat

Dans la majorité des cas nous vous recommandons de souscrire dans les 10 jours qui suivent l'entrée dans les lieux du locataire. Cela vous permettra d'être certain de souscrire pour un locataire qui ne se sera pas désisté. Plus vous attendez plus vous risquez d'avoir un incident de paiement lors d'une échéance; dans ce cas aucun assureur n'acceptera de vous couvrir. Il est donc primordial de récupérer les chèques de premier loyer et de dépôt de garantie lors de l'état des lieux, et de souscrire sans attendre la deuxième échéance. La plupart des contrats de garantie sont conclus pour une durée d'un an reconductible. Vous pouvez résilier à chaque échéance moyennant préavis, et au départ de chaque locataire.