Mathieu Chantalat
9 juillet 2016
Assurance loyer impayé

Assurance loyer impayé : franchise et carence

De nombreux propriétaires s’inquiètent au moment de la souscription à un contrat d’assurance loyer impayé de la présence de franchise ou de carence dans les clauses contractuelles. Nous allons dans cet article vous expliquer dans quel cas vous pouvez avoir une carence ou une franchise.

Tous les contrats listés sur notre comparateur regroupant les assurances loyers impayés du marché sont sans franchise. Les carences éventuelles sont indiquées en fonction de votre situation.

Une franchise systématique équivalente au dépôt de garantie

Tous les contrats d’assurance loyer impayé inclut une franchise qui n’en est en fait pas une, équivalente au dépôt de garantie que vous avez initialement encaissé. Les compagnies considèrent en effet que vous pourrez conserver ce dépôt pour rembourser une partie des loyers ou des détériorations immobilières.
Voilà pour la franchise principale concernant les loyers. Certains contrats incluent également au cas par cas des franchises ou des seuils d’intervention sur les frais juridiques ou le remboursement travaux, regardez en détail les conditions du contrat.

Un délai de carence qui ne s’applique qu’aux locataires en place

Définissons tout d’abord ce qu’est un délai de carence : c’est une période probatoire pendant laquelle vous ne serez pas couvert si un impayé intervient, et ce pour l’intégralité de l’impayé. Cette carence ou période probatoire est appliquée par certaines compagnies pour des locataires en place depuis plusieurs mois (nous vous l’indiquons le cas échéant sur notre comparateur).
Les assureurs ont mis en place ces périodes probatoires pour diminuer les fraudes en cours de bail, lorsque le locataire vous fait part de ses futurs difficultés de paiement.
Pour éviter cette carence le mieux est de souscrire rapidement après la signature du bail et même idéalement avant l’entrée dans les lieux.

Garantissez vos loyers dès 2,4%

Comparez les assurances loyers impayés

Autres articles dans la même catégorie

Le sujet des faux dossiers de location est sensible car la peur de se retrouver en situations d’impayés poussent les bailleurs à être particulièrement méfiants lors du choix de leur nouveau locataire. Des techniques simples que tout le monde tait Le risque d’impayés n’en demeure pas moins plus grand avec un candidat présentant un faux […]

La loi Boutin a modifié les conditions de garantie lorsqu’un logement d’habitation à titre de résidence principale a pour propriétaire une personne morale (SCI, SARL, SAS, associations, etc.). La règle est simple mais contraignante : à l’exception des SCI familiales, le bailleur personne morale ne peut demander de garant caution solidaire au locataire. L’idée générale […]

Comme l’a montré un récent article de Challenges réalisé en collaboration avec notre équipe, les allocations peuvent constituer une part importante des revenus d’un foyer locataire, avec une part du loyer couverte parfois entre 50% et 100% par des allocations diverses : APL, allocations familiales, adultes handicapés. Nous allons dans cet article détailler les différentes […]

Foncia propose une garantie loyer impayé à 3% en complément du mandat de gestion locative (facturé environ 6 %). Il n’est donc pas possible de prendre la garantie Foncia sans le mandat de gestion locative (contrairement aux assurances de notre comparateur dédié aux bailleurs indépendants). Nous allons essayer dans cet article de vous décrire en […]