Mathieu Chantalat
9 juillet 2016
Assurance loyer impayé

Assurance loyer impayé : franchise et carence

De nombreux propriétaires s’inquiètent au moment de la souscription à un contrat d’assurance loyer impayé de la présence de franchise ou de carence dans les clauses contractuelles. Nous allons dans cet article vous expliquer dans quel cas vous pouvez avoir une carence ou une franchise.

Tous les contrats listés sur notre comparateur regroupant les assurances loyers impayés du marché sont sans franchise. Les carences éventuelles sont indiquées en fonction de votre situation.

Une franchise systématique équivalente au dépôt de garantie

Tous les contrats d’assurance loyer impayé inclut une franchise qui n’en est en fait pas une, équivalente au dépôt de garantie que vous avez initialement encaissé. Les compagnies considèrent en effet que vous pourrez conserver ce dépôt pour rembourser une partie des loyers ou des détériorations immobilières.
Voilà pour la franchise principale concernant les loyers. Certains contrats incluent également au cas par cas des franchises ou des seuils d’intervention sur les frais juridiques ou le remboursement travaux, regardez en détail les conditions du contrat.

Un délai de carence qui ne s’applique qu’aux locataires en place

Définissons tout d’abord ce qu’est un délai de carence : c’est une période probatoire pendant laquelle vous ne serez pas couvert si un impayé intervient, et ce pour l’intégralité de l’impayé. Cette carence ou période probatoire est appliquée par certaines compagnies pour des locataires en place depuis plusieurs mois (nous vous l’indiquons le cas échéant sur notre comparateur).
Les assureurs ont mis en place ces périodes probatoires pour diminuer les fraudes en cours de bail, lorsque le locataire vous fait part de ses futurs difficultés de paiement.
Pour éviter cette carence le mieux est de souscrire rapidement après la signature du bail et même idéalement avant l’entrée dans les lieux.

Garantissez vos loyers dès 2,75%

Comparez les assurances loyers impayés

Autres articles dans la même catégorie

Avant d’envoyer une mise en demeure de payer sous huit jours, il est d’usage de relancer son locataire en retard de plus d’une semaine sur le paiement du loyer. Il n’y a pas de formalisme sur la courrier de relance simple que vous pouvez également envoyer par courrier électronique. Voici un cadre de contenu que […]

Si votre locataire est en impayés il est primordial de désamorcer la situation rapidement, en essayant de le joindre et de discuter tout en lui envoyant en parallèle une relancer par courrier simple puis une mise en demeure. Cette phase est cruciale car les impayés qui s’installent sont souvent très difficiles à résoudre étant donné […]

Que vous ayez ou non souscrit une garantie loyer impayé sur notre comparateur, la gestion du pré-contentieux reste de votre responsabilité de propriétaire. Imaginons que votre locataire doive payer le loyer pour le 5 du mois. La procédure standard est de lui envoyer un courrier ou un mail de relance simple dans les 15 jours […]

L’Etat via Action Logement a lancé en février 2016 la garantie loyer impayé Visale, qui a le mérite d’accepter des dossiers de locataires habituellement refusés par les assurances classiques (mais pas seulement comme nous allons le voir). Le dispositif est gratuit mais il ne vous couvrira pas aussi bien qu’une garantie loyer impayé classique. Sommaire […]