Protocole sanitaire lors des visites entre particuliers

A compter du samedi 28 novembre, les visites peuvent reprendre, mais comme vous le savez un protocole sanitaire doit être respecté afin de limiter la propagation du virus.
Nous allons donc vous expliquer dans cet article les points à respecter afin de vous protéger et de protéger votre locataire.

Pour un panorama complet des mesures, consultez le Protocole sanitaire établi par le gouvernement.

Ce que vous devez faire avant la visite

Le but étant de toujours limiter au maximum les contacts, vous êtes obligé de demander à vos candidats de vous transmettre les pièces justificatives afin de vérifier la solvabilité du candidat avant la visite, et ce pour éviter de faire une visite « inutile ».

Il est également obligatoire de faire une visite virtuelle avant la visite physique, d’échanger des photos et répondre à un maximum de questions des candidats, afin d’être sûr que le candidat est réellement intéressé par le bien.

Avant de procéder à la visite, il est nécessaire de rappeler au candidat les gestes barrières (port du masque, gel hydroalcoolique avant et après la visite, distanciation physique et l’annulation de la visite si le candidat a des symptômes ou si il est jugé « à risque ». Vous l’aurez donc compris, les visites avec les personnes de 65 ans et plus ne sont pour le moment pas possibles.

Un bon pour visite devra être fourni au candidat afin de justifier son déplacement, en plus de l’éventuelle attestation dérogatoire, vous pouvez le générer sur le site de PAP.

Pendant la visite

Le bien à visiter n’est pas occupé

Il est évidemment nécessaire de fixer un rendez-vous pour visiter le bien. Le protocole impose un maximum de 2 visites par bien par jour (une visite le matin, une l’après-midi). Il faut aérer le logement 15 minutes avant la 1ère visite, puis entre chaque visite. Les visites ne peuvent pas durer plus de 30 minutes, et elles sont limitées à une personne à la fois. Les visites successives ne sont donc également plus possibles pour le moment.

Le bien à visiter est occupé

Le mieux est d’éviter au maximum de visiter les logements occupés.

Il est évidemment obligatoire de demander l’accord de l’occupant du bien à visiter. Il faudra également lui envoyer un mail avec l’ensemble des gestes barrières à respecter.
Lors de la visite, il est recommandé de ne pas toucher les poignées de porte ou de fenêtres, les murs et les meubles.
Les surfaces touchées devront être désinfectées avec des lingettes désinfectantes.

En plus des règles indiquées pour un appartement non occupé, il faut veiller au respect des règles ci-dessous :

  • Annuler la visite si l’occupant est atteint du Covid-19 ou jugé « à risque »
  • Les portes et les fenêtres doivent être ouvertes par l’occupant

Gérez votre location sans agence
Assurances Bail Quittances Indexation

Essayez gratuitement pendant 30 jours

Autres articles dans la même catégorie

Nous proposons depuis 2015 la signature électronique du bail de location, mais la majorité des propriétaires préfèrent signer de manière manuscrite. Se pose alors la question du nombre d’exemplaires pour le bail et ses (nombreuses) annexes : diagnostic, état des lieux, acte de caution… Commençons par rappeler que théoriquement le bail doit être rédigé en […]

Vous venez de signer votre bail de location mais vous avez besoin de décaler la date d’effet ? Pas de panique c’est encore possible. Nous allons voir dans cet article les différents cas de figure que vous pouvez rencontrer. Cas numéro 1 : La date d’effet est décalée de quelques jours Pour rappel, la date […]

Certains clients en gestion locative nous demandent ce qu’il faut faire pour changer l’étiquette de la boîte aux lettres et de l’interphone, lorsque le logement est en copropriété et qu’un nouveau locataire arrive. Nous allons vous détailler dans cette fiche la procédure pour mettre l’étiquette au nom de votre locataire. Tout d’abord, sachez que le […]

Cette fiche support va être courte car la déclaration de vos loyers au régime micro-BIC en meublé LMNP est très simple, vous avez une seule case à remplir : la case 5ND de la déclaration 2042-C-PRO. Dans cette case vous devez indiquer l’intégralité des loyers perçus en 2020, sans compter les provisions payées par le […]