Garantissez vos loyers
pour seulement 2%

Comparez les assurances loyers impayés

Mathieu Chantalat 1 septembre 2012 7 - Actualités et Réglementation

Vendeur de listes : les honoraires d’agence, le service en moins

L’UFC-Que Choisir a publié récemment une enquête édifiante sur les vendeurs de listes, qui a fait le tour des sites d’information (voir l’article du Monde par exemple).
Le statut de vendeur de listes est régi par la loi; il consiste en la diffusion d’offres de vente ou de location, à l’exclusion des publications par voie de presse. Les vendeurs de listes doivent signer une convention avec les propriétaires qui souhaitent diffuser leurs annonces grâce à ces professionnels. Ces derniers font ensuite payer les particuliers à qui ils ont transmis les annonces listées.

Le particulier, qui va payer plusieurs centaines d’euros pour obtenir ces listes, n’achète en réalité pas grand chose :

  1. Rien ne lui garantit que ces listes soient exclusives, le propriétaire peut très bien en parallèle publier son offre sur les portails gratuits d’annonces ou la confier à un agent immobilier qui la mettra également sur les sites comme seloger ou explorimmo
  2. Le vendeur de listes n’est pas un agent immobilier et son travail se limite donc à la vente de cette liste sans grande valeur. Vous paierez donc plusieurs centaines d’euros à un professionnel qui n’a pas estimé la juste valeur du loyer, n’a pas pris les photos du bien, ne l’a pas fait visiter et n’a pas rédigé le contrat.

Nous espérons que cette introduction vous permettra de mieux comprendre le reportage en caméra cachée réalisé par l’UFC-Que choisir.

Garantissez vos loyers dès 2 %

Comparez les assurances loyers impayés

Autres articles dans la même catégorie

La loi Alur impose depuis l’été 2014 le plafonnement des honoraires qu’une agence peut facturer au locataire. Les plafonds sont les suivants : 12€/m² pour les zones très tendues : Paris et proche couronne 10€/m² dans les zones tendues dont vous trouverez la liste ici 8€/m² dans le reste de la France Ces honoraires correspondent […]

La loi ALUR a précisé le cadre réglementaire régissant les locations saisonnières type Airbnb. La déclaration en mairie est maintenant obligatoire, et dans les communes de plus de 200 000 habitants (+ celles des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis), l’autorisation de la mairie est nécessaire. A Paris par exemple si vous souhaitez louer en […]

La loi ALUR promulguée en mars 2014 prévoit de réduire le préavis des locations vides dans les zones tendues de trois mois à un mois. Il restait cependant à définir ce qu’était une zone tendue, et même si tout le monde se doutait que Paris allait faire partie de ces zones, le décret d’application n’est […]

L’enfer de la solidarité perpétuelle Dans un article publié sur Rue89 en avril, un dénommé Jonathan témoigne des mésaventures qui lui sont arrivées quelques mois plus tôt après avoir quitté la colocation qu’il avait trouvée avec 2 amis. Au moment de la signature du bail, le bail précisait comme il est d’usage que les trois […]