Mathieu Chantalat
14 mars 2016
Assurance loyer impayé

Quel prix pour une assurance loyer impayé ?

Si vous louez un logement à titre de résidence principale, vous vous posez peut être la question de la rentabilité d’une assurance loyer impayé.

Les tarifs disponibles sur le marché sont directement corrélés au taux de sinistre constaté par les compagnies; de 2% environ début 2009, les tarifs ont grimpé à 3% avec l’augmentation du taux de chômage et la crise financière (voir notamment à ce sujet les baromètres d’endettement moyen sur le site de la Banque de France).

Une fois que vous avez ce chiffre de 3% en tête, il faut comprendre en quoi cette couverture est rentable pour un bailleur individuel.

En réalité les contrats vont de 2,4% à 4%. Pour les comparer d’un coup d’oeil nous avons créé un comparateur exclusif.

Comparez les prix des garanties loyers impayés

Un cas d’impayés classique à gérer : 25000€ et beaucoup de temps

En cas d’impayés pour un loyer moyen charges comprises de 700 euros, la procédure peut durer 24 mois en moyenne, au terme duquel vous risquez de ne pas récupérer vos loyers, soit parce que le locataire verra sa dette effacée ou aménagée par le juge, soit parce que le locataire demeurera insolvable à l’issue de la procédure. Vous vous couvrez donc contre un risque financier potentiel entre 15000 et 20000 euros environ.

A ce risque financier s’ajoute une composante plus difficile à quantifier : le stress et le temps passé pour gérer une situation contentieuse de 24 mois. Vous devrez gérer les relances et les négociations avec le locataire, l’envoi des huissiers, la procédure au tribunal avec un avocat mandaté, l’expulsion du locataire avec la force publique, les frais de garde-meuble etc.

Les frais annexes s’élèveront en ordre de grandeur à 5000€. L’avantage d’un contrat de garantie loyer impayé est donc également de vous décharger des frais annexes et de la gestion de la procédure en phase contentieuse, puisque c’est l’assureur qui va prendre le relais avec ses avocats, une fois que vous aurez procédé au relance amiable, mise en demeure et commandement de payer par huissier.

Garantissez vos loyers dès 2,75%

Comparez les assurances loyers impayés

Autres articles dans la même catégorie

Avant d’envoyer une mise en demeure de payer sous huit jours, il est d’usage de relancer son locataire en retard de plus d’une semaine sur le paiement du loyer. Il n’y a pas de formalisme sur la courrier de relance simple que vous pouvez également envoyer par courrier électronique. Voici un cadre de contenu que […]

Si votre locataire est en impayés il est primordial de désamorcer la situation rapidement, en essayant de le joindre et de discuter tout en lui envoyant en parallèle une relancer par courrier simple puis une mise en demeure. Cette phase est cruciale car les impayés qui s’installent sont souvent très difficiles à résoudre étant donné […]

Que vous ayez ou non souscrit une garantie loyer impayé sur notre comparateur, la gestion du pré-contentieux reste de votre responsabilité de propriétaire. Imaginons que votre locataire doive payer le loyer pour le 5 du mois. La procédure standard est de lui envoyer un courrier ou un mail de relance simple dans les 15 jours […]

L’Etat via Action Logement a lancé en février 2016 la garantie loyer impayé Visale, qui a le mérite d’accepter des dossiers de locataires habituellement refusés par les assurances classiques (mais pas seulement comme nous allons le voir). Le dispositif est gratuit mais il ne vous couvrira pas aussi bien qu’une garantie loyer impayé classique. Sommaire […]