Garantissez vos loyers
pour seulement 2%

Comparez les assurances loyers impayés

Mathieu Chantalat 27 septembre 2012 7 - Actualités et Réglementation

Nous étions au compte-rendu de mandat de Bertrand Delanoë sur les loyers

 

Agentapart est au compte rendu municipal sur les loyers à Paris

A photo posted by @agentapart on

Smartloc était au premier compte-rendu de mandat organisé par l’équipe municipale parisienne. Au programme de ce moment de démocratie participative, les loyers à Paris. Après une rapide présentation des loyers en cours à Paris intra-muros par la directrice de l’OLAP (voir notre article sur l’évaluation des loyers où nous mentionnons cette organisme), Bertrand Delanoë a surtout insisté sur les leviers dont disposait la mairie pour augmenter l’offre et donc détendre le marché via la construction de nouveaux logements sociaux, notamment sur des emprises foncières aujourd’hui inoccupées (Caserne de Reuilly, voies SNCF, etc.)

Une revolution en preparation

Comme à chaque fois dans ce type de réunion, les informations intéressantes arrivent au moment des questions. Trois axes de questions pertinentes ont retenu notre attention :

  • les logements vacants : leur nombre avoisinerait les 100 000 selon l’Insee pour 500 000 logements proposés par les bailleurs sur le marché libre. Ce levier ne semble pas être la priorité de l’équipe municipale qui n’a pas proposé de solution concrète autre que la taxe sur les logements vacants déjà en place aujourd’hui
  • la lutte contre les meublés touristiques : Bertrand Delanoë a qualifié cette pratique de « poison » et a réaffirmé la volonté de la mairie de lutter fermement contre les bailleurs louant à la semaine des biens qu’ils ont acquis à des fins d’investissement. Cette détermination fait écho à notre précédent post sur le sujet. L’équipe municipale se félicite des condamnations récemment intervenues (jusqu’à 35 000 euros!) et met en garde les bailleurs à qui elle a envoyé de nombreux courriers d’avertissement
  • la limitation des loyers : Smartloc a tendu l’oreille pour vous lorsque cette question a été abordée par Jean-Yves Mano, adjoint au maire chargé du logement, et sa proposition sur le sujet nous a laissé perplexe :« Nous avons proposé à Cécile Duflot d’inscrire dans la loi 2013 sur le logement, une limitation des loyers parisiens à 25 euros/m2 pour les petites surfaces de deux pièces et moins, 20 euros/m2 pour les biens de plus grande taille »Vous avez bien entendu, le loyer d’un 2 pièces parisien de 40m2 serait de facto limité à 1000 euros. La mise en place de cette mesure (si elle est retenue par le gouvernement) va sûrement engendrer une levée bouclier sans précédent et déprimer encore plus le marché en décourageant les investisseurs. A titre d’information, le loyer moyen d’un 40m2 dans les 9 premiers arrondissements parisiens était de 39 euros/m2 en moyenne sur seloger il y a quelques jours.

Garantissez vos loyers dès 2 %

Comparez les assurances loyers impayés

Autres articles dans la même catégorie

La loi Alur impose depuis l’été 2014 le plafonnement des honoraires qu’une agence peut facturer au locataire. Les plafonds sont les suivants : 12€/m² pour les zones très tendues : Paris et proche couronne 10€/m² dans les zones tendues dont vous trouverez la liste ici 8€/m² dans le reste de la France Ces honoraires correspondent […]

La loi ALUR a précisé le cadre réglementaire régissant les locations saisonnières type Airbnb. La déclaration en mairie est maintenant obligatoire, et dans les communes de plus de 200 000 habitants (+ celles des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis), l’autorisation de la mairie est nécessaire. A Paris par exemple si vous souhaitez louer en […]

La loi ALUR promulguée en mars 2014 prévoit de réduire le préavis des locations vides dans les zones tendues de trois mois à un mois. Il restait cependant à définir ce qu’était une zone tendue, et même si tout le monde se doutait que Paris allait faire partie de ces zones, le décret d’application n’est […]

L’enfer de la solidarité perpétuelle Dans un article publié sur Rue89 en avril, un dénommé Jonathan témoigne des mésaventures qui lui sont arrivées quelques mois plus tôt après avoir quitté la colocation qu’il avait trouvée avec 2 amis. Au moment de la signature du bail, le bail précisait comme il est d’usage que les trois […]