Garantissez vos loyers
pour seulement 2%

Comparez les assurances loyers impayés

Mathieu Chantalat 5 juin 2012 7 - Actualités et Réglementation

Louer à la semaine est risqué

La location à la semaine s’est fortement développée à Paris depuis quelques années, profitant de la pénurie d’offre d’hôtellerie de qualité abordable dans la capitale.
Des cabinets d’administration de biens spécialisés dans ce type de location de courte durée (d’une nuit à quelques mois) ont proposé aux propriétaires de profiter de cette nouvelle manière de louer leurs appartements, en leur offrant à la fois une souplesse bien plus grande que la location classique, mais également des rendements locatifs inégalés.
Cette transformation d’une partie du parc locatif parisien – 20 000 logements selon la Mairie de Paris – diminue l’offre de locations proposées aux résidents parisiens.

Vers un durcissement des contrôles?

Pour contenir cette fuite vers le meublé touristique, la loi prévoit une autorisation préalable auprès de la Mairie de Paris devant s’accompagner d’une compensation de surfaces, la loi prévoyant que « cette autorisation peut être accordée sous réserve de transformer en logement un local de surface équivalente non dévolu à l’habitation » (plus d’infos sur la réglementation sur le site de la ville de Paris).

Cette réglementation ne semblait quasiment pas appliquer, les locations meublées touristiques étant largement tolérées sans aucune autorisation. La condamnation récente d’un bailleur relance le débat dans un contexte politique centré sur l’accès au logement pour les locataires (voir notre sur le blocage des loyers).
Il est en tout cas nécessaire d’encadrer plus formellement ces locations, qui transforment certains immeubles et quartiers de Paris en résidences touristiques.

Garantissez vos loyers dès 2 %

Comparez les assurances loyers impayés

Autres articles dans la même catégorie

La loi Alur impose depuis l’été 2014 le plafonnement des honoraires qu’une agence peut facturer au locataire. Les plafonds sont les suivants : 12€/m² pour les zones très tendues : Paris et proche couronne 10€/m² dans les zones tendues dont vous trouverez la liste ici 8€/m² dans le reste de la France Ces honoraires correspondent […]

La loi ALUR a précisé le cadre réglementaire régissant les locations saisonnières type Airbnb. La déclaration en mairie est maintenant obligatoire, et dans les communes de plus de 200 000 habitants (+ celles des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis), l’autorisation de la mairie est nécessaire. A Paris par exemple si vous souhaitez louer en […]

La loi ALUR promulguée en mars 2014 prévoit de réduire le préavis des locations vides dans les zones tendues de trois mois à un mois. Il restait cependant à définir ce qu’était une zone tendue, et même si tout le monde se doutait que Paris allait faire partie de ces zones, le décret d’application n’est […]

L’enfer de la solidarité perpétuelle Dans un article publié sur Rue89 en avril, un dénommé Jonathan témoigne des mésaventures qui lui sont arrivées quelques mois plus tôt après avoir quitté la colocation qu’il avait trouvée avec 2 amis. Au moment de la signature du bail, le bail précisait comme il est d’usage que les trois […]