Mathieu Chantalat
12 juillet 2012
Fiches pratiques

La recrudescence de dossiers falsifiés

Une conséquence directe de la pénurie de logements à Paris est l’apparition d’un phénomène rendu possible grâce à la démocratisation des outils de retouche photo : la falsification des dossiers de location.

Un faux problème?

De la simple retouche d’un chiffre sur son propre bulletin de salaire, à la modification pure et simple du nom sur le bulletin de paie d’un collègue mieux rémunéré, la tendance est lourde et fait l’objet de nombreux articles dans la presse (ici ou encore ). Et cette tendance semble toucher même les candidats à la location ayant les revenus les plus solides et les garants les plus surs, qui, en ajoutant quelques centaines d’euros à leur bulletin de paie, souhaitent se faciliter et accélérer une recherche d’appartements chronophage.
La corrélation avec une éventuelle augmentation du nombre d’impayés restent à prouver; en tout cas rien n’indique qu’un faussaire peut devenir demain un mauvais payeur.

Smartloc lutte contre les faux dossiers

Chez Smartloc, nous n’aimons cependant pas les candidats qui falsifient leur dossier, même s’ils sont bons payeurs par la suite : un propriétaire doit pouvoir évaluer son risque locatif sur des critères simples et transparents et le choix par rapport à d’autres candidats doit être équitable.

Nous avons donc mis en place deux mesures pour dissuader les locataires  de la tentation « Photoshop ».

  1. La nécessité de charger leur profil et leurs pièces en ligne sur la plateforme Smartloc. Le locataire s’engage en le faisant à transmettre des informations véridiques et authentiques. Plus de photocopies ou de feuilles volantes, le locataire crée son dossier unique et personnel sur un site reconnu et en prend la responsabilité.
  2. Nous nous efforçons de vérifier soigneusement les informations et les pièces du locataire finalement retenu, et ce quelque soit le loyer. Il serait aventureux de présenter ici les méthodes de recoupement, mais une analyse quantitative des pièces transmises et quelques coups de téléphone permettent généralement d’identifier d’éventuels incohérences.

En résumé nous pensons que dans la plupart des cas, la falsification relève plutôt de la facilité que de la dissimulation d’une volonté planifiée de ne pas payer son loyer. Néanmoins Smartloc vous garantit un travail rigoureux et minutieux pour éviter cette éventualité.

Garantissez vos loyers dès 2,75%

Comparez les assurances loyers impayés

Autres articles dans la même catégorie

Un retard de paiement de loyer n’est pas quelque chose d’anodin pour un bailleur. Source de stress, c’est également un signe avant-coureur d’un impayé potentiel. Il est donc crucial de désamorcer très rapidement la situation pour éviter qu’une situation contentieuse ne s’installe sur la durée et de laquelle il sera très difficile de sortir. Impossibilité […]

Nos gestionnaires gèrent plus de 2000 appartements partout en France via notre offre; ils ont acquis une certitude au cours du temps : le prélèvement automatique du loyer sur le compte du locataire diminue drastiquement le risque d’impayés. Explications. Un prélèvement qui ne peut être imposé au locataire Tout d’abord le prélèvement automatique ne peut […]

Dans le cadre de notre gestion locative en ligne, nous assistons certains propriétaires dans la recherche d’une société candidate à la location. Que ce bail bénéficie à un salarié souhaitant s’y installer durablement, ou pour des cadres en mobilité de passage quelques semaines ou quelques mois dans une ville, transformer son bien en logement de […]

Après 3 années d’expérience dans l’immobilier locatif parisien, et des centaines de locations traitées sur Smartloc, notre équipe a une bonne vision des canaux qui fonctionnent pour trouver un locataire. Voic notre revue exhaustive Trouver un locataire rapidement : quels sites choisir ? Le site qui fonctionne le mieux pour trouver un locataire est Seloger. […]