Mathieu Chantalat
12 juillet 2016
Assurance loyer impayé

Assurance loyer impayé : points importants à vérifier

Certains propriétaires nous contactent après la signature de leur bail pour souscrire à une des garanties loyers impayés proposée sur notre comparateur. Nous vérifions alors plusieurs points importants avec eux, et souvent il manque un élément les empêchant de souscrire.

Nous avons écrit de nombreux articles sur le sujet que vous pourrez retrouver sur notre page consacrée à l’assurance loyer impayé, l’objectif de ce post est plutôt de vous faire une checklist des différents points à ne pas oublier :

Respecter les critères de solvabilité du locataire

Les compagnies définissent des critères complexes de solvabilité, notre comparateur peut déjà vous aider à faire un premier tri, mais il est ensuite nécessaire de bien vérifier les revenus et de constituer un dossier complet. Vous trouverez une fiche détaillé des critères et des justificatifs à rassembler sur notre comparateur.

Rédiger un bail avec une clause résolutoire et une clause de solidarité

Tous les contrats le demandent, ces deux clauses sont obligatoires, si vous ne savez pas les rédiger nous vous recommandons d’utiliser notre outil gratuit pour créer un bail de location.

Faire signer et parapher toutes les pages

C’est une évidence mais n’oubliez pas de faire parapher toutes les pages du bail, la dernière page seule ne vaut pas grand chose sans les autres.

Récupérer les chèques de dépôt de garantie et de premier loyer

Vous avez obligation de récupérer le premier loyer et le dépôt de garantie. Le plus simple est de demander des chèques, ne tombez pas dans le piège du virement, qui peut arriver en retard ou ne jamais arriver du tout.

Récupérer l’attestation d’assurance habitation

C’est une exigence plus étrange des assureurs mais la plupart exigent que vous produisez l’attestation d’assurance du locataire dans le dossier de sinistre.

Respecter le timing du pré-contentieux

Chaque assureur fixe des démarches que vous êtes obligé d’effectuer avant de mettre en jeu l’assurance; c’est la phase de pré-contentieux qui inclut notamment des relances simples, mise en demeure, constitution du dossier de sinistres avec les différents décomptes.

Garantissez vos loyers dès 2,75%

Comparez les assurances loyers impayés

Autres articles dans la même catégorie

Avant d’envoyer une mise en demeure de payer sous huit jours, il est d’usage de relancer son locataire en retard de plus d’une semaine sur le paiement du loyer. Il n’y a pas de formalisme sur la courrier de relance simple que vous pouvez également envoyer par courrier électronique. Voici un cadre de contenu que […]

Si votre locataire est en impayés il est primordial de désamorcer la situation rapidement, en essayant de le joindre et de discuter tout en lui envoyant en parallèle une relancer par courrier simple puis une mise en demeure. Cette phase est cruciale car les impayés qui s’installent sont souvent très difficiles à résoudre étant donné […]

Que vous ayez ou non souscrit une garantie loyer impayé sur notre comparateur, la gestion du pré-contentieux reste de votre responsabilité de propriétaire. Imaginons que votre locataire doive payer le loyer pour le 5 du mois. La procédure standard est de lui envoyer un courrier ou un mail de relance simple dans les 15 jours […]

L’Etat via Action Logement a lancé en février 2016 la garantie loyer impayé Visale, qui a le mérite d’accepter des dossiers de locataires habituellement refusés par les assurances classiques (mais pas seulement comme nous allons le voir). Le dispositif est gratuit mais il ne vous couvrira pas aussi bien qu’une garantie loyer impayé classique. Sommaire […]